Encyclopédie Wikimonde

Jean-Luc Camilleri

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Luc Camilleri, né en 1948 à Bône (Algérie), est un sociologue, économiste, spécialiste de la micro-entreprise. Il a également écrit de nombreux ouvrages sur l'Afrique, l'Inde et l'Orient.

Biographie

Il débute ses études à l'ESCP. Puis il part en Inde. En revenant, il décide alors d'entreprendre des études de sociologie à la Sorbonne qu'il suit avec succès et termine son cursus sur une thèse de sociologie indienne.

Il s'intéresse par la suite de près à la coopération internationale, il s'installe au Burkina Faso,ou il devient enseignant à l'Université de Ouagadougou, comme sociologue puis comme économiste, il réalisa au Burkina Faso différentes recherches sur l'approche participative, les enquêtes rapides, la microentreprise, l'entrepreneuriat féminin. Puis dès 1997, il devint consultant pour différentes organisations internationales.

Il écrit à la suite de ses nombreux voyages et interventions dans les pays en voie développements de nombreux essais sur l'Afrique et sur l'Inde.

Il écrit également des romans.

Œuvres

Essais

  • Jean-Luc Camilleri (préf. Jean Ziegler), Dialogue avec la brousse : Village, ethnie et développement, Paris, éd. L'Harmattan, , 154 p. (ISBN 978-2-73841395-6)
  • La petite entreprise africaine, chez L'Harmattan. Étude socio-économique en Afrique de l'Ouest. Préface de Philippe Hugon

Romans

  • Le blanc passe comme le vent chez L'Harmattan
  • La carrière des indes chez L'Harmattan
  • Jean-Luc Camilleri, Afghane dérive, éd. Delirium, , 160 p. (ISBN 978-2-95293708-5)[1]

Notes et références

Voir aussi

Lien externe

Cet article « Jean-Luc Camilleri » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).