Encyclopédie Wikimonde

Jean-Luc Drion

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Drion
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Nationalité français

Jean-Luc Drion, également connu sous les pseudonymes Gil de Saint-Amour[1], Dr Ion[2], Mike Ginder[3], né en 1945 à Paris en France, est un compositeur, interprète, producteur, arrangeur et chef d'orchestre[4].

Il est notamment connu dans le Nord-Pas-de-Calais, ainsi qu'en Belgique, où il travaillera avec de nombreux artistes locaux. Néanmoins, il a également acquis une notoriété à l'internationale et plus particulièrement aux États-Unis grâce à ses plus gros tubes : Don Quichotte et Born to be alive.

Biographie

Dès son plus jeune âge, Jean-Luc Drion apprend la musique, notamment le piano. Il étudie jusqu'à 15 ans au conservatoire National de Roubaix, où il décroche le premier prix d'excellence au piano, théorie musicale, musique de chambre et musique d'accompagnement[4] en 1960.

Carrière

Il devient célèbre, notamment grâce à deux grands tubes : Born to be Alive de Patrick Hernandez ainsi que Don Quichotte de Dominique et Pierre Mastro.

En 1981, il fonde le groupe Magazine 60[5] avec la fratrie Delval (Yves, Marc et Danielle Delval), ils ont ensemble l'idée de reprendre des chansons connues des années 60 sous forme de medley.

Grâce au groupe Magazine 60, Jean-Luc participera à plusieurs émissions de télévisions, émissions de radios, ainsi qu'à des galas.

En 1984, il sort plusieurs 45 tours de synthpop avec celui-ci. Deux de ces morceaux entrent dans les charts : Don Quichotte (No estan aqui) (qui atteindra la dixième place du top 50 en 1985) et Rendez-vous sur la Costa del Sol.

En 1985, il crée, en collaboration avec Dominique Regia-Corte et le musicien Gérard Dulinski, le groupe Monte Kristo, un groupe new wave, synthpop, italo disco. Leur morceau Girl of Lucifer sera huitième du top 50 et il y restera 17 semaines.

Jean-Luc Drion, déjà connu en tant qu'auteur-compositeur et arrangeur, produit de nombreux titres, albums et artistes français et belges (Crazy Horse, Chocolat's, Christian Adam...[5]).

Il a travaillé à la création du New Wave.

Vie de famille

Jean-Luc donne naissance à un fils, Arnaud Drion, qui travaillera avec lui dans la musique et prendra le pseudonyme de Gil de Saint Amour Junior.

Reconnaissance

Au long de sa carrière, il comptabilise 17 disques d'or[4], deux disques de platine et un disque de diamant.

Depuis les années 1960 jusqu'à aujourd'hui, il a vendu plus de 30 millions d'albums à travers le monde en association avec de nombreux artistes comme Patrick Hernandez, Alain Delorme, Claudia Cardinale, Magazine 60, Crazy Horse, Chocolat's, Dominique Regia-Corte et avec son groupe Monte Kristo...

Tournées

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (novembre 2018)

Après avoir longtemps sillonné le monde, en tant que pianiste solo, en orchestre ou en accompagnement, il tourne encore, en ce moment, dans la région lilloise, en solo avec son piano ou avec différents groupes, il collabore également avec des magiciens et d'autres musiciens de la région lilloise.

Il a également participé à cinq concerts en Inde autour de l’œuvre de Michael Jackson.

Il est désormais revenu a son pseudonyme de Gil de Saint-Amour, sous lequel il présente ses œuvres en solo ou avec son orchestre.

Discographie

Notes et références

  1. (en) Gil de Saint-Amour sur Discogs (consulté le )
  2. Creative Team | Dr Ion sur KpSyncLab.com (consulté le )
  3. (en) Mike Ginder sur Discogs (consulté le )
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Jean-Luc Drion - Présentation sur Musiciens.fr (consulté le )
  5. 5,0 et 5,1 Gil de Saint-Amour sur Auditorium HDF (consulté le )

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 131 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • (en) Site officiel
  • (en) Jean-Luc-Drion sur Discogs

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).