Encyclopédie Wikimonde

Jean-Luc Emanuele

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Emanuele

Jean-Luc Emanuele, né Gianluca Emanuele (1962 en Italie), est un animateur de radio français.

Enfance

Fils d'un médecin et psychanalyste italien, Jean-Luc Emanuele et sa famille déménagent à Paris en 1975, après une enfance passée à Milan en Italie. Il est alors inscrit à l'École Italienne, puis au Lycée Italien Leonardo da Vinci. Dans sa classe, il y a Valeria Bruni-Tedeschi.

Il commence à animer des soirées privées et celles des grandes écoles et devient DJ pour ATS (devenu depuis Impact Evènement).

Carrière

En 1981, il fait ses débuts derrière la console d'une radio associative, où il s'est faufilé grâce à un ami italien vendeur d'émetteurs. Tout en terminant ses études secondaires, il collabore durant quelques mois à la radio associative italienne Transitalia et envoie une maquette à Skyrock, qui l’embauche.

À Skyrock, Jean-Luc Emanuele est animateur, mais prend également en charge la prod de la station, réalisant auto promos et pubs. Il constate que le métier de la production est au moins aussi intéressant que celui de l'antenne.

Réussissant les meilleurs sondages sur sa tranche, il est débauché, en 1989, par Max Guazzini, qui lui demande d’animer la matinale du week-end sur NRJ.

Il prendra en charge la matinale de semaine (où il succède à Dodo Dominique Duforest) et le 10-14, après le départ d’Alexandre Debanne.

La publicité TV vient d’être autorisée pour la musique. Parallèlement à son travail à NRJ, il décide d'installer dans son studio de 20 mètres carrés une régie de production, juste à côté de son lit. Il commence à démarcher les maisons de disques avec ce simple argument : « Pour le même prix j’aurais fait mieux » et pour preuve, il fait écouter sa propre version des spots qui passent en radio ou à la télévision. Les arguments portent et peu à peu l’activité production prend le pas sur sa carrière d’animateur.

En 1989, il fonde La Marque Rose avec Laurence Lefèvre, une amie rencontrée à Skyrock où elle était productrice et réalisatrice.

À partir de 1993, il quitte le groupe NRJ n’arrivant plus à concilier l’antenne et la production. Il refuse par la même occasion la proposition de devenir l’animateur principal de Chérie FM.

Jean-Luc Emanuele installe les premiers locaux de La Marque Rose aux Halles, 3 studios dans 100 m² rue Tiquetonne, dans le 2e.

En 1995, déménagement à la Bastille et ses 1 000 m² de régies (8) et bureaux.

La société emploie une quarantaine de salariés. Si la réalisation de spots de publicité est toujours au programme, La Marque Rose s’est surtout orientée vers la localisation de jeux vidéo et le doublage de programmes documentaires TV.

Autres activités

Depuis 1995, Jean-Luc Emanuele poursuit une carrière parallèle et discrète. C’est sous pseudo qu’il écrit, teste et commente pour le magazine SONO Magazine.

Voir aussi

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).