Encyclopédie Wikimonde

Jean-Marc Châtaigner

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Marc Châtaigner, né le 1er septembre 1964[1], était, de à directeur général adjoint de la mondialisation, du développement et des partenariats au ministère des Affaires étrangères et européennes.

Études et formation

Ancien élève de l'École nationale d'administration, promotion Jean-Monnet, 1990, et diplômé de l'Institut d'études politiques de Bordeaux[1].

Parcours professionnel

  • 2009 - 2012 : ambassadeur de France à Madagascar.
  • 2008 - 2009 : directeur adjoint du ministre des Affaires étrangères et européennes; Directeur du Cabinet du secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie[2].
  • 2007 - 2008 : directeur du cabinet du secrétaire d'État chargé de la Coopération et de la Francophonie (Jean-Marie Bockel jusqu'en mars 2008, puis Alain Joyandet)[3].
  • 2004 - 2007 : détaché auprès de l'Agence française de développement en tant que directeur du département du pilotage et des relations stratégiques.
  • 2001 - 2004 : directeur adjoint du Développement et de la Coopération technique au ministère des Affaires étrangères.
  • 1998 - 2001 : deuxième conseiller à la Mission permanente de la France auprès de l'ONU à New York (suivi des dossiers africains au Conseil de Sécurité).
  • 1995 - 1998 : détaché auprès du ministère de l'Économie et des Finances en tant qu'attaché financier à la Mission permanente de la France auprès de l'ONU à New York (représentation de la France au conseil d'administration du PNUD, de l'UNICEF et du FNUAP).
  • 1993 - 1995 : conseiller adjoint au chef de la mission de coopération et d'action culturelle à Abidjan (Côte d'Ivoire).
  • 1992 - 1993 : conseiller économique et gouvernance à la Mission de coopération et d'action culturelle à Abidjan (Côte d'Ivoire).
  • 1990 - 1992 : chargé de mission géographique (Niger, Mali, Guinée équatoriale, Tchad au service des Affaires financières et coordination géographique du ministère de la Coopération et du Développement.
  • Février 1990 : administrateur civil au ministère de la Coopération et du Développement[1].

Publications

  • L'ONU en Sierra Leone. Les méandres d'une négociation (2005).
  • États et société fragiles. Entre conflits, reconstruction et développement (2007/direction).
  • Repenser la coopération à l'aune d'une gouvernance démocratique en quête de légitimité (Chroniques de la gouvernance 2009-2010, Éditions Charles Leopold Meyer).
  • Fragilités et résilience : les nouvelles frontières de la mondialisation (2014/direction). (ISBN 9782811111090)

Activités

  • Administrateur au Comité français pour l'UNICEF, 2003 – 2009.
  • Coprésident du groupe « États fragiles » du Comité d'Aide au Développement de l'OCDE, 2007 – 2008.
  • Coprésident du groupe développement g 13 du processus d'Heiligendamm (g8+ g5), 2008 – 2009.

Prix et récompenses

  • Commandeur de l'Ordre national malgache, 2012[4]

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).