Encyclopédie Wikimonde

Jean-Marc Martel

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Marc Martel

Jean-Marc Martel, né le à Québec, est un éditeur de livres numériques et un écrivain québécois, auteur de romans policiers.

Biographie

Issu d’une famille de six garçons, il est né à Saint-Grégoire de Montmorency. Il est placé dans un orphelinat dès l’âge de quatre ans. Souffrant d’un bégaiement profond, le jeune garçon éprouve de grandes difficultés en milieu scolaire. À douze ans, il se familiarise avec le milieu criminel, en commettant un bon nombre de vols avec effractions, accompagné de ses camarades. Durant cette période turbulente, il quitte l’école et effectue ses premières expériences de travail.

À seize ans, il est embauché au journal l’Événement en tant que messager. Martel travaille ensuite au bureau de la Publicité nationale jusqu’à l’âge de vingt ans. Puis, il quitte ce poste, car il est engagé par la Sureté du Québec en tant que policier. Après seulement deux années de patrouille, un poste d’enquêteur s'ouvre à St-Joseph de Beauce où il travaillera 7 ans. Puis, un poste à l’Unité des Crimes contre la Personne du District de Québec lui est proposé. Durant cet emploi, sa fonction principale consiste à couvrir tout ce qui concerne les crimes majeurs, les meurtres, les homicides, les vols à main armée et les agressions sexuelles graves (viols).

Sa carrière professionnelle effectue un bond énorme, lorsqu’il se retrouve parmi les cinq policiers sélectionnés par le collège du FBI pour suivre un entraînement de trois semaines à Quantico, dans l’État de la Virginie. Cette expérience lui permet de devenir moniteur pour les équipes des Groupes Tactiques d’Interventions. En 1988, il se retire finalement du métier, à l’âge de quarante-quatre ans.

Notes sur l'œuvre

Jeune et retraité, Martel est toujours fasciné par la justice, les crimes et tout ce qui entoure le monde dans lequel il avait fait carrière. Il troque ses menottes pour la plume et achève son premier roman policier en 1995, année prolifique où il publie également un second ouvrage. Son style, fortement influencé par ses nombreuses expériences de vie, est réaliste et violent. Au fil des années, il crée des œuvres dans lesquelles il traite de thèmes durs tels que l’inceste, le viol, la drogue, la justice, etc.

Dans ses trois premiers romans, le même personnage principal, Carl Bouchard, réalise des enquêtes qui, selon l’auteur, évoquent les véritables méthodes utilisées au Québec. Plus tard, Jean-Marc Martel écrit une œuvre, L’inceste... c’est pour la vie, dont la trame de fond est construite à partir de faits vécus. Ce roman présente avec beaucoup de réalisme l’enfer d’une femme ayant vécu l’inceste et ses déboires pour essayer d’en sortir.

Jadis, Jean-Marc Martel fut membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ). De plus, il participa à plusieurs salons du livre où il se fit connaître et réalisa une entrevue à l’émission Christiane Charette en direct sur les ondes de Radio-Canada.

En 2011 et 2012, l'auteur réédite tous ses romans en format numérique et disponibles sur son site web jeanmarcmartel.com

Œuvre

Romans

  • La Mort imprévue. Sainte-Foy : Éditions Émeraude (1995) Format numérique, (2012)
  • Les Griffes de la drogue. Sainte-Foy : Éditions Émeraude (1995) Format numérique, (2012)
  • Vol de diamants. Sainte-Foy : Éditions Émeraude (1996) Format numérique, (2012)
  • Le Justicier. Sainte-Foy : Éditions Émeraude (1997) Format numérique (2012)
  • L’Inceste, c’est pour la vie. Sainte-Foy : Éditions Émeraude (1997) Format numérique (2012)
  • Justice maudite. Montréal : Éditions Lescop (1999) Format numérique (2012)
  • Élen. Sainte-Foy : Éditions Émeraude. (2002) Format numérique (2012)
  • Que l’on continue. Saint-Casimir : Éditions du Scorpion noir (2004) Format numérique (2012)
  • Panique dans la ville. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Grabuge à l'université. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Moins payant que prévu. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Dans les bras de Dieu. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Détruire pour construire. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Transport mortel. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Au service de Dieu. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Des amis malsains. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Meurtre en commandite, Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Quand les femmes s'en mêlent. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Ne jamais désespérer. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Incendie criminel. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Québec Noir. Éditions Jean Marc Martel, format numérique (2012) Format numérique (2012)
  • Journalisme d'enquête. Éditions jean Marc Martel, format numérique (2011) Format numérique (2012)
  • Opération COBRA. Éditions Jean Marc Martel, format numérique (2012)
  • Je me hais...Je m'aime. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Katrine. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Lina. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Marie-Lou. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Mireille. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)
  • Myriam. Éditions Jean Marc Martel, format numérique, (2012)

Liens externes

  • L’île : biographie, bibliographie.
  • Jean-Marc Martel : idem
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).