Encyclopédie Wikimonde

Jean-Marie Soubdès

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Marie Soubdès, né en 1783 à Saint-Puy (Gers) et mort en 1868 à Condom, était un militaire français. Il était le fils de Jean-Louis Soubdès (1749-1819), député du Gers[1]. Il fut lieutenant puis capitaine[2],[3] du 5e régiment de cuirassiers[4]. Il fut anobli de Noblesse d'Empire par lettres patentes le 9 septembre 1810. Il fut nommé Chevalier d'Empire.

Distinctions

Publications

  • Jean-Marie Soubdès, Précis d'un ouvrage inédit... intitulé : Constitution française telle que la réclament les besoins de l'époque actuelle, Condom, impr. de Dupouy jeune, , 64 p., In-8° (notice BnF no FRBNF31386776)
  • Jean-Marie Soubdès, La Noblesse française en 1858, nécessité de la reconstituer sur de nouvelles bases, Condom, impr. de Dupouy, , 24 p., In-8° (notice BnF no FRBNF31386774, lire en ligne)
  • Jean-Marie Soubdès, La Papauté temporelle, son origine dans le VIIIe siècle, sa plus haute élévation dans le XIVe et son déclin dans le cours du XIXe, Condom, impr. de P. Dupouy, , 87 p., In-8° (notice BnF no FRBNF31386775)

Sources

  • Georges Courtès, Le Gers: dictionnaire biographique de l'Antiquité à nos jours, p. 325, Société archéologique et historique du Gers, 1999

Bibliographie

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Notes et références

  1. Georges Courtès, Le Gers : dictionnaire biographique de l'Antiquité à nos jours, Société archéologique et historique du Gers, , 2e éd., p. 325
  2. La Révolution française, vol. 15 à 16 , Faculté des lettres de Paris et Centre d'études de la Révolution française, p. 360, éd. La Société, 1888
  3. Comptes rendus par les ministres, vol. 45 , p. 200, éd. Impr. Royale, 1829
  4. 4,0 et 4,1 Base Léonore, culture.gouv.fr

Article connexes

Cet article « Jean-Marie Soubdès » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).