Encyclopédie Wikimonde

Jean-Michel Linfort

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Michel Linfort, ancien haut fonctionnaire, est un artiste peintre et un écrivain français.

Biographie

Jean Michel Linfort est né le 16 octobre 1945 dans une famille de paysans du Périgord.

Dans le cadre de ses fonctions de haut fonctionnaire tant à la DATAR , au Commissariat au Plan, qu'au sein des ministères de l'Agriculture (comme administrateur civil) puis de l'Intérieur (comme sous-préfet, il a occupé de nombreux postes territoriaux dans des arrondissements ruraux).

Peintre terrien, ses fonctions successives enrichiront une inspiration intimiste et décalée traversée par l'émotion de la terre et son univers poétique. Il a réalisé plus de soixante expositions personnelles à travers la France, dont une partie sur des thèmes choisis : "Vers où s'en va la terre ?", "Archéologie des cours de fermes", "L'Apologie des chemins de terre", "La Poésie des herbes folles", "Des Herbes aux étoiles", "L'Extase des nuages", "Bonheur et mélancolie de la terre" ou "Terres intérieures". Il fut sélectionné par le muséum d'histoire naturelle de Paris à l'occasion de ses manifestations d'art contemporain et une rétrospective de son œuvre a été organisée à Paris par le ministère de l'Agriculture à l'occasion du bicentenaire du corps préfectoral. En outre, une monographie lui a été consacrée en 2000.

Retiré dans le département de la Dordogne, il collabore régulièrement à différentes revues et publications régionales consacrées au terroir, en particulier « Le Journal du Périgord » et le « Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord ». Écrivain, il est également l'auteur de divers ouvrages.

Décoration

Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur

Publications

  • Vers où s'en va la terre ? , Éditions de l'Aube, 2001
  • Le Meilleur du Tour de France de René Pellos , Éditions Vents d'Ouest, 2005 (ISBN 2749302552)
  • Éloge du Vieux tracteur , Éditions Cheminements, 2008 (ISBN 9782844786517)
  • Le Grand Livre des Illustrateurs, dessinateurs et caricaturistes du Tour de France , Éditions Cheminements, 2008 (ISBN 9782844787453)- Prix Lacoste de l'image 2009
  • Sudrat, la Ferme ensevelie , Éditions Fanlac, 2008 (ISBN 9782865772636)
  • Le Périgord des peintres , Éditions Fanlac 2010 (ISBN 9782865772704)

Jugements

" Ce peintre de la paysannerie en voie de disparition traite ici des trois éléments premiers: terre, ciel, eau, revenant aux origines avant même la domestication du feu. Il plonge avec gourmandise dans le monde enchevêtré des herbes sauvages, des opulents pâturages aux rives des marais qu'il affectionne. Du foisonnement à l'éparpillement, c'est un monde obscur gorgé de vie, qui se prête à toutes les interprétations graphiques et le peintre s'en donne à cœur joie. Il atteint même une forme d'abstraction sensuelle avec un jaillissement de touches virevoltantes sur un triptyque réellement enthousiasmant. Revenant à la mélancolie campagnarde, Jean-Michel Linfort achève ce voyage cosmique par une émouvante série de vaches se désaltérant en eaux vives. Au bord d'anciens abreuvoirs, de fontaines ou de simples ruisseaux, c'est une variation de contrastes et de fantastiques jeux d'ombres et de lumières. Pleine de richesses, cette peinture de l'âme se veut pauvre quant à ses sujets, ses matières et ses supports. Peu nous chaud de l'économie ou de sa représentation sociale, elle nous touche et nous émeut, c'est bien là l'essentiel. " (Belmonte, La Dépêche, 12.11.2001)

« L'amitié, l'amour, le respect, l'humilité, la simplicité, autant de sentiments qui se dégagent de la personnalité de l'artiste, de ses œuvres, des liens si particuliers qui l'unissent à la ville de Marmande et à ses habitants. Rencontré pour la première fois en 1993, dans le cadre de son rôle de sous-préfet de la ville jusqu'en 1996, Gérard Gouzes le décrit comme « un homme exceptionnel, absolument merveilleux, sensible, romantique, amoureux de la nature et des terres où il vit ». Né en 1945 à Périgueux, il est issu d'une famille d'agriculteur. Passionné dès son plus jeune âge par la peinture et le dessin, il garde en lui les formes et les couleurs de sa terre natale que l'on retrouve dans les œuvres exposées. À Paris, il suit une formation artistique au cours de laquelle il se fait remarquer et encourager par le peintre Diebold. Monique Normand parle avec respect et admiration de « ce peintre terrien qui allie sa passion pour l'art plastique à son métier de haut fonctionnaire de l'état. Un homme humble, simple malgré plus de cinquante expositions et plus de 8000 tableaux ! Depuis environ 30 ans, il manie ses pastels tel un virtuose, maître pastelliste. » (CL, Sept en Lot-et-Garonne, 15.11.2007)

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).