Encyclopédie Wikimonde

Jean-Paul Calès

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Calès[1], né en 1959 à Périgeux, il est le président de Cap Ingelec et du Groupe Calès Technologies[2], depuis 1992.

Jean-Paul Calès
Naissance
Nationalité Française
Profession
Président-fondateur de Cap Ingelec
Autres activités
Groupe Calès Technologies

Biographie

Origines

Natif de Périgueux d’un père agent EDF et d’une mère fonctionnaire des impôts, Jean-Paul Calès[1] a suivi ses études secondaires à Marmande en Lot-et-Garonne.

Etudes et carrière professionnelle

Après une classe préparatoire à Bordeaux, il intègre l’ENSAM. Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, il débute sa carrière professionnelle à Paris en 1984 comme ingénieur d’affaires au sein de la société d’électricité industrielle SEEE. Deux ans plus tard, il est embauché par la société Fournié Grospaud, filiale de Vinci Energie, où il encadre quarante collaborateurs.

En 2011, il fonde avec onze autres ETI aquitaines le Club des ETI, porté par le Conseil Régional d’Aquitaine. Passionné de jazz et joueur de saxophone, il a décidé, dans le cadre d’un mécénat d’entreprise, de faire participer la société à la création d’une association ayant pour but d’organiser des spectacles musicaux. Cap Ingelec soutient ainsi Assosax, première école de saxophone de France, située à Pessac (33).

Jean-Paul Calès[1] a également créé avec Michael Vanhuysse la société Oversky en 2009. Six mois plus tard, elle est déclarée Jeune Entreprise Innovante par le Ministère de la recherche dans le cadre de son programme privé sur les exoplanètes. Plus largement, Jean-Paul Calès soutient plusieurs initiatives à travers le mécénat culturel et humanitaire ou le sponsoring sportif. Amateur et ancien joueur de rugby, Jean-Paul Calès[1] inscrit Cap Ingelec partenaire officiel de l’Union Bordeaux Bègles[3]. En 2008, via Calès Technologies[2], il devient l’actionnaire majoritaire de la société Les Cordeliers, élaborateur de vins effervescents dans les caves d’un ancien cloître du XIVème siècle, à Saint-Emilion.

Distinctions

Jean-Paul Calès depuis des années impose une certaine gestion : Dans le domaine des salles informatiques, Cap Ingelec a mis en place des solutions dans la maîtrise et le suivi du PUE ("Power Usage Effectiveness"), ce qui lui a valu d'être la première société d'ingénierie française labellisée par la Commission Européenne sur la performance énergétique des Datacenters.

Label Gazelles 2005 décerné par le Gouvernement aux PME dont la croissance organique a été importante, Prix de l’ambition 2011, Trophée de la Performance commerciale globale 2011 de la Fédération des Dirigeants commerciaux de France, Prix de l’engagement sociétal 2010 organisé par Ernst & Young et le magazine L’Entreprise, Coup de cœur 2010 du Palmarès Sud-Ouest, Lauréat du Palmarès Deloitte Technology Fast 50 récompensant les entreprises technologiques les plus performantes, Prix de l’entrepreneur de l’année 2011, etc.

Cap Ingelec

Les débuts

Attentif aux saines relations humaines et à l’esprit d’équipe, Jean-Paul Calès voit l’instauration d’un nouveau type de management issu du taylorisme imposé par sa direction. Elle le conduit à démissionner et à créer sa propre entreprise baptisée Cap Ingelec en janvier 1992. En l’absence de fonds propres, le capital de 250 000 francs de sa société anonyme s’effectue grâce à une autorisation de découvert de la banque et un apport en nature de 30 000 francs sous la forme de matériel d’occasion. Créée ex nihilo, la société employait 10 salariés et enregistrait 1,2 MF de chiffre d’affaires (0,17 M€) au cours de son premier exercice. Vingt-deux ans plus tard, elle compte 11 agences, 250 salariés et 40 M€ de CA consolidés.

L'évolution

Cet essor constant s’est effectué alors que l’entreprise a conservé sa totale indépendance financière grâce à : l’implication des salariés, l'esprit d’entreprendre et d’innover (matérialisé par une forte croissance externe) et une expertise technique (symbolisée par des nombreux labels). Ces vertus valent à Cap Ingelec de figurer aujourd’hui parmi les plus grosses sociétés d’ingénierie technique française et de compter des clients prestigieux au sein de ses quatre business unit : Energie, Industrie, Bâtiment et IT (information technology). Dans ce dernier domaine, Cap Ingelec a été la première entreprise française labellisée par l’Union européenne pour la performance énergétique des Datacenter. La filiale internationale CAP DC[2] est présente dans quelques pays africains, européens et notamment dernièrement en Espagne, à Madrid.

Sur le plan sociétal, Jean-Paul Calès travaille aux côtés d’entreprises locales à travers des missions d’administrateur au sein de grandes structures, telles que la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux, dont il est le Vice-Président, et la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes. Il a fondé, il y a douze ans, le « Club des Entrepreneurs de la Gironde» qui comprend aujourd’hui plus de 180 adhérents et qui a pour objectif d’accompagner les jeunes chefs d’entreprise.

L'esprit

Jean-Paul Calès est à la fois un chef d’entreprise, un musicien, un rugbyman et un astronome amateur. Il est toujours à la recherche de nouveaux axes de recherche et développement pour son entreprise (notamment sur les énergies renouvelables et la performance énergétique), mais aussi pour trouver de nouvelles idées afin de consolider l’épanouissement de ses collaborateurs et soutenir les créateurs d’entreprise.

Jean-Paul Calès a toujours privilégié un esprit familial. Le comité de direction de Cap Ingelec est d’ailleurs constitué de nombreux collaborateurs des premières heures, très attachés à l’entreprise. Sa femme, Elisabeth, à ses côtés lors de la création de l’entreprise, continue de travailler avec lui. Deux de ses trois enfants œuvrent également dans le giron de l’entreprise.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Chef d'entreprise Français
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Autre filiale de Cap Ingelec
  3. Equipe de rugby officielle de Bordeaux

Voir aussi

Liens externes

Articles connexe

  1. Jean-Paul Calès: http://resoo.eu/jean-paul-cales-cap-ingelec/
  2. Jean-Paul Calès, créateur et PDG de Cap Ingelec, élu Entrepreneur de l'année 2011 de la région Sud-Ouest: http://lentreprise.lexpress.fr/outils-classements/classements/jean-paul-cales-createur-et-pdg-de-cap-ingelec-elu-entrepreneur-de-l-annee-2011-de-la-region-sud-ouest_1525699.html
  3. Un self-made man girondin: http://www.20minutes.fr/bordeaux/809128-20111020-self-made-man-girondin
  4. Jean-Paul Calès, dirigeant multi-récompensé: http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/33/actualite/leader/jean-paul-cales-dirigeant-multi-recompense-04-11-2011-134896.php
  5. Jean-Paul Calès (promotion Arts et Métiers Bordeaux 1980) élu Entrepreneur de l'année 2011 de la région Sud-Ouest !: https://www.arts-et-metiers.asso.fr/index.php/page/article/id/694-jean-paul-cales-promotion-arts-et-metiers-bordeaux-1980-elu-entrepreneur-de-l-annee-2011-de-la-region-sud-ouest
  6. Les bonnes tables où se trouve le gratin du business à Bordeaux: http://www.capital.fr/entreprises-marches/les-bonnes-tables-ou-se-retrouve-le-gratin-du-business-a-bordeaux-1016646
  7. Les 35 tables qui font parler d’eux à Bordeaux: http://www.capital.fr/entreprises-marches/les-35-qui-font-parler-d-eux-a-bordeaux-1016927


Cet article « Jean-Paul Calès » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).