Encyclopédie Wikimonde

Jean-Paul Chagnollaud

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Chagnollaud est professeur des universités en sciences politiques à l'Université de Cergy-Pontoise, et directeur de l'iReMMO[1].

Formation

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, il soutient une thèse de doctorat en science politique intitulée Le Maghreb et le conflit israélo-arabe à l'Université Paris 1 en 1975, qu'il allège puis publie en 1977 sous le titre Maghreb et Palestine[2].

Carrière universitaire

Dans les années 80, Jean-Paul Chagnollaud enseigne les relations internationales à l'Université Nancy-II, avant de devenir professeur de sciences politiques à l'Université de Cergy-Pontoise. Il a d'ailleurs été doyen de l'UFR de droit et sciences économiques de Nancy[3], et de l'UFR de droit de Cergy-Pontoise[4].

Activités dans l'édition et les médias

Directeur de Confluences Méditerranée

En 1991, Jean-Paul Chagnollaud crée avec Hamadi Essid la revue internationale Confluences Méditerranée, qui paraît aux éditions L'Harmattan et dont il continue d'assurer le rôle de directeur de la publication[5].

Directeur de collection aux éditions L'Harmattan

Chagnollaud dirige également, au sein de ces éditions, les collections suivantes[6] :

  • « Comprendre le Moyen-Orient » ;
  • « Histoire et perspectives méditerranéennes » ;
  • « Questions contemporaines ».

Directeur du Lucernaire

Entre 2004 et 2009, il assure la direction du Lucernaire, Centre National d'art et d'essai situé à Paris, après que celui-ci a été racheté par le groupe propriétaire des éditions L'Harmattan[7]. Le metteur en scène Philippe Person lui succède.

Directeur de l'iReMMO

En janvier 2011, Jean-Paul Chagnollaud a créé, avec un groupe de chercheurs, journalistes et diplomates, l'iReMMO (Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient), association loi 1901 sans but lucratif, déclarée d'intérêt général, dont il assure la direction[8].

Enfin, Chagnollaud intervient régulièrement dans les médias pour apporter son éclairage sur des questions géopolitiques qui ont trait à la Méditerranée ou au Moyen-Orient (notamment pour France 24[9], Libération[10] ou encore les stations de Radio France[11]).

Bibliographie

  • Atlas des Palestiniens : un peuple en quête d'un État, co-écrit avec Pierre Blanc et Sid-Ahmed Souiah, Cartographie Madeleine Benoît-Guyod, Paris : Autrement, 2014 (1re éd. 2011).
  • Brève histoire de l'arme nucléaire : entre prolifération et désarmement, Paris : Ellipses, 2011.
  • Quelques idées simples sur l'Orient compliqué, Paris : Ellipses, 2008.
  • Palestine : la dépossession d'un territoire, avec Pierre Blanc et Sid-Ahmed Souiah, Paris : L'Harmattan, 2007.
  • Les frontières au Moyen-Orient, avec Sid-Ahmed Souiah, Paris : L'Harmattan, 2004.
  • Israël-Palestine, la paix est possible, (dir.), avec Isabelle Avran, et Alain Gresh et al. Paris : L'Harmattan, 2003.
  • Palestiniens et Israéliens, le moment de vérité, (dir.), avec Régine Dhoquois-Cohen, Bernard Ravenel, Paris : L'Harmattan, 2000.
  • Relations internationales contemporaines : Un monde en perte de repères, Paris : L'Harmattan, 1999 (1re éd. 1997).
  • Intifada : Vers la paix ou vers la guerre ?, Paris : L'Harmattan, 1990.
  • L' Europe et le conflit israélo-palestinien : débat à trois voix, (Actes du colloque tenu à Paris les 12 et 13 janvier 1989, "Comment l'Europe peut-elle contribuer à un règlement politique du conflit du Proche-Orient ?" organisé par l' Association Initiative européenne pour la paix au Proche-Orient), publié sous la direction de Jean-Paul Chagnollaud et Alain Gresh, Paris : L'Harmattan, 1989.
  • Israël, Palestine : Imaginer la paix ?, Paris : L'Harmattan, 1987.
  • Israël et les territoires occupés : la confrontation silencieuse, Paris : l'Harmattan, 1986.
  • Les Militants syndicaux en Lorraine : une enquête auprès de 1036 militants de la C.G.T., de la C.F.D.T. et de F.O., réédition par Jean-Paul Chagnollaud de travaux du Groupe de recherche et d'études politiques (Nancy), Nancy : Presses universitaires de Nancy, 1983.
  • Maghreb et Palestine, Paris : Sindbad, 1977.

Notes et références

Lien externe

Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient

Cet article « Jean-Paul Chagnollaud » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).