Encyclopédie Wikimonde

Jean-Paul Redouin

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Redouin a été le premier sous-gouverneur de la Banque de France depuis le 1er janvier 2006.

En tant que représentant du gouverneur de la Banque de France, il préside la Commission Bancaire. Il est également membre du collège de l'AMF et du collège de l'ACAM.

Formation

Né en 1947, Jean-Paul Redouin est licencié en droit, diplômé de l'IEP de Paris et de l'université de Cambridge.

Carrière

Jean-Paul Redouin a effectué la totalité de sa carrière à la Banque de France dans laquelle il est entré en 1970. Après avoir occupé plusieurs postes à l'Inspection Générale (1972), à la Direction des Services étrangers (1976) et à la Direction des Changes, il est détaché à la Federal Reserve Bank de New-York en 1980. A son retour, il prend la direction de la division des Marchés financiers internationaux puis devient, en 1987, l'adjoint au directeur des Changes. En 1992, il est nommé adjoint au Directeur général des Services Etrangers puis Directeur Général du Crédit en 1995. En 1996, il est nommé au CIRI[1].

En 2000, il est nommé second sous-gouverneur[2] de la Banque de France et membre du Conseil général. Depuis le 1er janvier 2006, il est le premier sous-gouverneur[3], poste précedemment occupé par Hervé Hannoun.

Le 20 juin 2008, Jean-Paul Redouin préside la séance de la Commission Bancaire durant laquelle un blâme ainsi qu'une sanction pécuniaire de 4 millions d'euros sont prononcés[4] à l'encontre de la Société Générale dans l'affaire Kerviel.

Notes et références de l'article

Compléments

Publications

Crise financière : analyses et proportions - Renforcer la résilience des marchés et des institutions financières, Revue d'économie financière Hors-série 2008, Michel Prada et Jean-Paul Redouin

Articles connexes

Gouverneur de la Banque de France

Article publié sur Wikimonde Plus.