Encyclopédie Wikimonde

Jean-Pierre Blanchard (pasteur)

Aller à : navigation, rechercher
Jean-Pierre Blanchard
Description de l'image Blanchard.jpg.
Naissance (70 ans)
Canet, Aude, France
Nationalité Française
Profession
Activité principale
Aide aux plus démunis
Autres activités
Aumônier d'identité Luthérienne

Jean-Pierre Blanchard Jean-Pierre Blanchard est un pasteur protestant, créateur et représentant de l'aile sociale du Front National, essayiste et militant nationaliste français né le 10 juillet 1950.

Biographie

Jean-Pierre Blanchard, dit le pasteur, est une figure de la Droite nationale sociale française. Il est à l’origine des premières "soupes au cochon", distribuées gare Saint Lazare à Paris1. Il a été éducateur à la Cité de refuge de l’Armée du Salut 2dans les années 70. Ensuite il a œuvré avec Fraternité française ainsi qu’à la création de l’Entraide nationale, associations caritatives ayant émergées dans les années 1990. Il préside actuellement l'Action sociale populaire3.


Né en Languedoc d'un père ancien ouvrier devenu gendarme, il découvre la dureté du travail à la chaîne, au cœur des années 1960, dans les usines de Mazamet.4

Prenant conscience de sa vocation de travailleur social suite aux évènements de mai 1968, le futur pasteur des pauvres découvre l'étendue de la misère, en tant qu'animateur de l'Armée du Salut à Paris 13e. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur à Paris 15e, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère.

De 1968 à 1970, son engagement politique le mènera dans les rangs de la Ligue communiste d'Alain Krivine, où il devra faire ses preuves en participant, à l'université d'Angers, aux formations d'agit-prop, de doctrine marxiste-léniniste, de service d'ordre anti-fachiste. Il quitte ce groupe politique pour entrer dans l'aile situationniste des Maoïstes, pour finir à la fête de Lutte ouvrière, en 1973.

Dans les années 1990, seul le Front national, et surtout Jany Le Pen, de culture et de foi protestante, lui permettront de réaliser son grand dessein, une vraie soupe populaire au cœur de Paris, face à la gare Saint-Lazare, une soupe de nuit ouverte à tous les miséreux de la capitale. Interrogé par L'Humanité6 à l'époque, l’initiative fut un succès tant sur le nombre de personnes aidées que sur la couverture médiatique.

Il est nommé en 1997 par Jean-Marie Le Pen au Comité central du Front national, mais l’agitation provoquée par le "putsch" de Bruno Mégret7 met fin à l’aventure caritative.

En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action Sociale Populaire (ASP) qui recevra un soutien certain du Front national. Le combat continue depuis 2006 par le biais de maraudes8 organisées par l’ASP dans les rues de Paris. Une équipe soudée de bénévoles qui ont foi en l’engagement caritatif du Pasteur et de son épouse Catherine qui anime les activités de l’association. Depuis 2008, les actions ont été élargies à la visite de personnes âgées et en 2011 à l’aide de familles de patriotes défavorisés. En 2005, il sera intégré à l'organigramme officiel du FN comme responsable des actions sociales au sein du cabinet du secrétaire général.

Le samedi 19 janvier 2013, s’est déroulée à Athis-Mons l’Assemblée générale de l’association Identité Luthérienne qu’il préside.

En 2015 fête pour les 20 ans de sa nomination à la tête du social au FN, en présence de Jean-Marie et Jany Le Pen et Bruno Gollnisch.

Le 20 décembre 2018, 400 maraudes et treizième Noël, en présence de Jany Le Pen.

Le 18 Mai 2021, les maraudes nocturnes de l'ASP ont recommencé après la parenthèse macro-covidienne.

Œuvres

  • Martin Heidegger philosophe incorrect, L'Æncre, 1997
  • Aux sources du national-populisme, L'Æncre, 1998
  • Heidegger, Pardès, 2000
  • La faim justifie les moyens, Déterna, 2000
  • Mythes et Races, Déterna, 2000
  • Jalons du protestantisme, Malpertuis, 2001
  • Le FN et le Social : le pasteur Blanchard en maraude avec ceux du Front, Déterna, 2012
  • L'Alternative holiste, Dualpha, 2017
  • Martin Heidegger philosophe incorrect, (réédition) Dualpha, 2017
  • Mythes et Races, (réédition) Dualpha, 2017
  • Vilfredo Pareto, génie et visionnaire, Deterna 2019

Préfaces

  • Philippe Gautier, La Germanophobie, Paris, Déterna, coll. « Politiquement incorrect », (réimpr. 2006), 283 p. (ISBN 2-913044-20-4) (notice BnF no FRBNF37193303) 

Bibliographie

  • Sophie Coignard, Marie-Thérèse Guichard, Les Bonnes Fréquentations - Histoire secrète des réseaux, Grasset, Paris, 1997.
  • Michaël Darmon, Romain Rosso, L'après Le Pen : enquête dans les coulisses du Front national, Seuil, 1998, 270 p. (ISBN 978-2020307390) p. 66 et suiv.
  • Fiammetta Venner, Extrême France, Grasset, 2006, 526 p. (ISBN 978-2246666097) [EPUB] emplacement 2933 et note 11 emplacement 3505 sur 11217.


Notes et références


Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).