Encyclopédie Wikimonde

Jean-Pierre Serrier

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Jean-Pierre Serrier (1934-1989) est un artiste peintre français, né à Paris dans le quartier de Montparnasse, le 18 octobre 1934, il est mort le 30 mars 1989.

Biographie

Après l'obtention du brevet, il est admis à l'École des arts appliqués de la ville de Paris. Pendant ses études, il est découvert place du Tertre, à Paris par plusieurs galeristes et par l'éditeur Pierre Seghers qui lui achète plusieurs tableaux. Diplômé en 1955, il expose pour la première fois, seul, dans une petite galerie de Saint-Paul-de-Vence. Entre 1956 à 1958, sa carrière est interrompue par son service militaire et les évènements du Maroc et d'Algérie.

De retour à Paris, Pierre Seghers lui commande une série de dessins pour illustrer un recueil de poèmes publié en 1959, Chansons et complaintes[1]. À partir de 1960, il expose chaque année au Salon des artistes français En 1961, il est invité à New York. Ses œuvres sont exposées Galerie Norval, à côté de celles de Kisling et Boudin. Pour faire face à de nombreuses commandes, il loue un studio, 222 Central Park South. En janvier 1962, il rentre à Paris.

En mai 1962, les Beaux-Arts lui commandent et achètent une toile pour la Ville de Paris.

En 1962, il rencontre Edgar Garbisch (en) et sa femme, Bernice Chrysler, la fille de Walter Chrysler, collectionneurs, qui lui commandent une série de portraits. La même année, la Ville de Paris lui achète un tableau. À cette époque ses tableaux sont influencés par la Commedia dell'arte[1].

En 1965, il participe à une exposition à Londres, Galerie Frost and Reed, où il est découvert par le galeriste américain Kurt E. Schon, mais il travaille d'abord avec le galeriste suisse Roger Ferrero.

En automne 1968, une première exposition exclusive est organisée à la Galerie Ferrero à Genève. Cette exposition est un franc succès, les critiques sont excellentes[2]. Son art évolue et devient d'avantage surréaliste. C'est l'époque de ses premières tours de Babel. Son thème principal d'inspiration devient l'Homme face à ses problèmes.[interprétation personnelle]

En 1970, Roger Ferrero lui demande d'accompagner le peintre Gen Paul à Genève. Les deux peintres sympathisent Jean-Pierre Serrier acquiert auprès du vieux peintre "une autre façon de voir la vie".[2].

En 1970, une exposition est organisée avec succès à la Galerie de l'Angle Aigu à Bruxelles. De nombreux articles le couvrent d'éloges dans la presse bruxelloise[3],[4],[5].

En 1971, une nouvelle exposition est organisée à Genève[6].C'est encore un énorme succès. Sa notoriété débute dans le milieu des collectionneurs.[réf. nécessaire][7][8][9]

En 1972, il est sélectionné pour participer à une exposition au musée Galliera à Paris, Les Peintres témoins de leur temps. La même année il participe à une exposition sur l'Art fantastique, Galerie Schreiner à Bâle, en Suisse. Il est le seul artiste français en compagnie d'artistes de l'École de Vienne (de) tels que Ernst Fuchs, Karl Korab…

En 1972, il participe au Salon d'automne à Paris. Sa toile est choisie par une délégation de Pologne pour participer à une exposition à Varsovie.

À titre exceptionnel et dans le but de pouvoir exposer à Varsovie en tant qu'invité officiel en 1973, il est nommé immédiatement lors de sa première participation, sociétaire du Salon d'automne. À Varsovie, il expose en compagnie de Gauguin, Utrillo, Cézanne, Bernard Buffet

À son retour, en 1973, Kurt E. Schon organise une exposition ambulante dans différentes villes du sud des États-Unis, Palm Beach, Daytona Beach, Jacksonville, La Nouvelle-Orléans et Lafayette. Il est très bien reçu par les collectionneurs américains qui, pour la plupart d'entre eux, le connaissent déjà[10].

Il participe chaque année au Salon d'automne ; en 1976, il est nommé membre du jury.

En 1977, un livre consacré à son œuvre est écrit par Thomas M. Bayer. La sortie de ce livre donne lieu à une exposition dans la galerie de Kurt E. Schon à La Nouvelle-Orléans. En 1979, il participe à une exposition de peintres européens à La Nouvelle-Orléans. Régulièrement, à la demande de Kurt E. Schon et dans le but de rencontrer des collectionneurs, il se rend à La Nouvelle-Orléans. En 1984, the Kurt E. Schon Gallery[11] organise une exposition d'été consacrée à sa peinture.

En 1986 une rétrospective est organisée à New York, dans une galerie de Park Avenue, Automation House[12]. Jean-Pierre Serrier est référencé dans la base de donnée du Museum of Modern Art[13].

Expositions Collectives

Expositions Personnelles

  • 1955 Saint Paul de Vence
  • 1968 Galerie Ferrero, Genève
  • 1970 Galerie de l'Angle Aigu, Bruxelles [14][15]
  • 1971 Galerie Ferrero, Genève
  • 1975 Kurt E. Schon New-Orleans et autres villes du sud des États-Unis
  • 1977 Galerie Ferrero, Genève
  • 1977 Galerie Wolfrum, Palais Lobkowitz, Vienne, Autriche[16]
  • 1984 Kurt E. Schon New-Orleans
  • 1986 Retrospective exhibition, Automation House, New York

Bibliographie

  • Thomas M. Bayer[17], Surrealism and Absurd: Jean Pierre Serrier, Carlyle, 1977 (ISBN 978-0930262013)
  • Galerie Roger Ferrero (Genève), Exposition Serrier du 11 octobre au 31 novembre 1968: Genève, Galerie Roger Ferrero, Galerie Roger Ferrero, 1968,
  • Galerie Roger Ferrero (Genève), Le réalisme fantastique - Serrier: exposition Galerie Roger Ferrero, Genève, 1970, Galerie Roger Ferrero, 1970,
  • Arnold Kohler, Exposition Serrier, peintures année 1970, grands et petits formats: Galerie Roger Ferrero, Galerie Roger Ferrero, 1971,
  • Marie-France Coquard, "Gen Paul et Jean-Pierre Serrier, deux potes de Montmartre, Revue Paris Montmartre" [18][19]
  • Radioscopie Jacques Chancel, Gen Paul[20].
  • Jacques Lambert, Gen Paul : Un peintre maudit parmi les siens, La Table Ronde, 2007 (ISBN 978-2710329343)[21]
  • National Art guide" [22]
  • False Memories Adventures of the Living Dali : Page 89[23]

Références

  1. http://catalogue.bnf.fr/servlet/biblio?idNoeud=1&ID=41681704&SN1=0&SN2=0&host=catalogue
  2. http://books.google.fr/books?id=LfPqSAAACAAJ&dq=inauthor:%22Jean-Pierre+Serrier%22&hl=fr&sa=X&ei=vOCtU9fqLsjN7AbqxoCYBw&ved=0CCkQ6AEwAA
  3. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=774348449264621&set=a.773887645977368.1073741828.122216824477790&type=3&theater
  4. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=774548622577937&set=a.773887645977368.1073741828.122216824477790&type=3&theater
  5. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=774551242577675&set=a.773887645977368.1073741828.122216824477790&type=3&theater
  6. http://books.google.fr/books?id=lbupMwEACAAJ&dq=inauthor:%22Jean-Pierre+Serrier%22&hl=fr&sa=X&ei=vOCtU9fqLsjN7AbqxoCYBw&ved=0CC4Q6AEwAQ
  7. https://www.facebook.com/media/set/?set=a.776139632418836.1073741834.122216824477790&type=3
  8. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=774556365910496&set=a.773887645977368.1073741828.122216824477790&type=3&theater
  9. http://books.google.fr/books?id=LvPqSAAACAAJ&dq=inauthor:%22Jean-Pierre+Serrier%22&hl=fr&sa=X&ei=vOCtU9fqLsjN7AbqxoCYBw&ved=0CDQQ6AEwAg
  10. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=776142029085263&set=a.773887645977368.1073741828.122216824477790&type=3&permPage=1
  11. http://www.kurteschonltd.com/#!jean-pierre-serrier/zoom/cfvg/image28f
  12. https://www.facebook.com/media/set/?set=a.805355046163961.1073741861.122216824477790&type=3
  13. http://arcade.nyarc.org/search~S8?/cSERRIER%2C+JEAN+PIERRE/cserrier%2C+jean+pierre/-3%2C-1%2C0%2CB/frameset&FF=cserrier%2C+jean+pierre&1%2C1%2C
  14. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=774348449264621&set=a.773887645977368.1073741828.122216824477790&type=3&theater
  15. http://books.google.fr/books?id=LfPqSAAACAAJ&dq=inauthor:%22Jean-Pierre+Serrier%22&hl=fr&sa=X&ei=vOCtU9fqLsjN7AbqxoCYBw&ved=0CCkQ6AEwAA
  16. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=807177899315009&set=a.805774472788685.1073741862.122216824477790&type=1&theater
  17. http://artmarket.tulane.edu/TMB%20cv%20.pdf
  18. http://marie-france-coquard.com/media/Gen_Serrier.pdf
  19. http://marie-france-coquard.com/
  20. http://sbib.ck.bpi.fr/cgi-bin/bestn?id=&act=8&auto=1&nov=1&t0=%22Gen-Paul%3B%22&i0=1&s0=5&v1=0&v2=0&v3=0&sy=0&ey=0&scr=1
  21. http://books.google.fr/books?id=KJlNAAAAYAAJ&q=JEAN-PIERRE+SERRIER&dq=JEAN-PIERRE+SERRIER&hl=fr&sa=X&ei=x5yyU4nhOMjX0QX19YGABw&redir_esc=y
  22. http://books.google.fr/books?id=uz4iAQAAMAAJ&q=%22jean-pierre+serrier%22&dq=%22jean-pierre+serrier%22&hl=fr&sa=X&ei=h5-yU5L0EOyZ0AXWwIDIDA&redir_esc=y
  23. http://books.google.fr/books?id=lpZ-VxjPJQQC&pg=PA89&dq=jean-pierre+serrier&hl=fr&sa=X&ei=pZ2yU-OXFqaR0AWNt4CICQ&redir_esc=y#v=onepage&q=jean-pierre%20serrier&f=false

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).