Encyclopédie Wikimonde

Jean-René Garcia

Aller à : navigation, rechercher
Jean René Garcia
Description de l'image Jean_Ren%C3%A9_Garcia.jpeg.

Jean-René Daniel François Garcia, né le 29 janvier 1970 à Marseille, est un juriste français, spécialiste de l'Amérique latine. Il effectua ses études universitaires à l'Université Paris 13 et milita alors activement à l'UNEF SE. Il fut élu Vice-président étudiant de l'Université Paris 13 de 1993 à 1995 sur une liste commune UNEF SE/UNEF ID.

Biographie

Jean-René Garcia est Conseiller politiques interministérielles au Cabinet de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse depuis le 21 janvier 2019. Il était, depuis juillet 2012, Conseiller Spécial de Catherine Bréchignac, Ambassadeur délégué à la science, la technologie et l'innovation et Secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie des sciences-Institut de France[1]. Jean-René Garcia était parallèlement Professeur des universités associé en droit public à mi-temps depuis 2011.[2] et depuis septembre 2017, Vice Doyen de la Faculté de Droit, Sciences Politiques et Sociales de l'Université Paris 13.

Formation

Jean-René Garcia est titulaire d'une Habilitation à Diriger des Recherches en Droit public, d'une Habilitation à Diriger des Recherches en Philosophie et d'une Habilitation à Diriger des Recherches en Science politique. Par ailleurs, il est aussi titulaire d'un DEA en droit public de l'Université René Descartes Paris V et d'un DEA d'études des sociétés latino-américaines de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Il fut lauréat de la bourse Lavoisier du Ministère des Affaires étrangères en 1997, de la bourse de l'Office Franco-québécois pour la jeunesse la même année ainsi que d'une bourse pour suivre les séminaires de l'Académie de droit international de la Haye en 1994. En outre, il fit une partie de ses recherches en Bolivie au CEBEM (Centro de Estudios Multidisciplinarios de Bolivia) et à l'Université de la Cordillera à La Paz.

Jean-René Garcia est docteur en droit public de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 depuis 2006, avec une thèse intitulée Contribution a l'étude de la notion d'ambivalence pour l'analyse du pouvoir exécutif : le cas de la Bolivie[3], dirigée par Jean-Michel Blanquer. Il obtint la mention très honorable et les félicitations du jury à l'unanimité[réf. nécessaire].

Parcours professionnel

En janvier 2019, Jean-René Garcia est nommé Conseiller politiques interministérielles au Cabinet de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Education nationale et de la jeunesse.

Il a été professeur des universités associé en droit à l'Université Paris Nord Sorbonne Paris Cité et membre du CERAL et Parallèlement, il fut conseiller auprès de Catherine Brechignac, secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie des sciences de l'Institut de France au Quai de Conti et Ambassadeur délégué à la science, la technologie et l'innovation.

Il a été élu Vice-Doyen de l'UFR Droit, Sciences Politiques et Sociales (DSPS) de l'Université Paris 13 en septembre 2017.

En 2007, Jean-René Garcia rejoint le cabinet de François Baroin, alors ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, en tant que chargé de mission[4]. En 2008, il devient chargé de mission auprès du président de l'Institut des Amériques, Jean-Michel Blanquer[5] et il deviendra de novembre 2010 à juillet 2011, conseiller Études et Arguments[6], au cabinet de François Baroin, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État, porte-parole du Gouvernement. En mars 2010, il est nommé conseiller technique Études et Prospective au cabinet du ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État.

En 2004, il devient conseiller technique, délégué académique aux relations internationales et à la coopération, Chargé de mission Enseignement Supérieur Recherche, au Rectorat de la Guyane. Il occupe ce poste jusqu'en , date à laquelle il est nommé chargé de mission auprès de Jean-Michel Blanquer, directeur adjoint du cabinet de Gilles de Robien.

De 2001 à 2003, Jean-René Garcia est nommé attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER) à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Entre 2000 et 2001, Jean-René Garcia fut chargé de cours en droit et sciences politiques à l'Université de la Cordillera de La Paz, en Bolivie.

De 1996 à 2001, Il fut doctorant associé à l'Université de la Cordillera de La Paz, en Bolivie.

Thèmes de recherche et apports conceptuels

Les sujets de recherche de Jean-René Garcia concernent entre autres les systèmes politiques de l'Amérique latine et l'État de droit. Ses recherches de démontre la spécificité “américaine” (au sens continental) de la notion et de la pratique du pouvoir exécutif. Celle-ci est appuyée sur une étude des caractéristiques juridiques des régimes politiques latino-américains (plus particulièrement bolivien) mais aussi sur une philosophie politique. Il tente d'étudier en quoi la pensée de Simón Bolívar est l'héritière de cette philosophie politique et en quoi, en pratique, le pouvoir exécutif en Amérique latine s'est situé au nœud gordien des contradictions dialectiques de cette philosophie politique.

La pensée de Jean-René Garcia est structurée autour de deux notions imbriquées: L'ambivalence du Pouvoir exécutif[7] et les Temps Historiques Constitutionnels.

Par ailleurs, il est le concepteur des notions de "délit de non-assistance à personne en danger social" et de "criminalisation de l'indifférence" [8].

Publications

  • Jean-René Garcia, La Bolivie, histoire constitutionnelle et ambivalence du pouvoir exécutif, Paris, l'Harmattan, janvier 2010, 284 p. Préface de Harvey Mansfield professeur of Government, Harvard.
  • Jean-René Garcia, Contribution a l'étude de la notion d'ambivalence pour l'analyse du pouvoir exécutif : le cas de la Bolivie, thèse doctorale, IHEAL, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, Paris, 2007
  • Jean-René Garcia, « Civils et militaires en Bolivie, une relation institutionnelle conflictuelle », in Pouvoir et politique en Amérique latine, Paris, La Documentation française, IHEAL, 2003
  • Jean-René Garcia, « La crise politique en Bolivie », in La Croix, 20 octobre 2003
  • Jean-René Garcia, « La Bolivie : de la démocratie pactée à la crise du système politique » in Amérique 2002, Observatoire des changements en Amérique latine, ouvrage collectif sous la direction de Georges Couffignal, Paris, La Documentation française, 2001
  • Jean-René Garcia, « Le rôle des mécanismes constitutionnels dans la consolidation de la démocratie en Bolivie », Lazos, mars 1995, revue de

l'Université de Lille

  • Jean-René GARCIA, Patrice VERMEREN, Denis ROLLAND (Dir), Les Amériques, des Constitutions aux démocraties, Philosophie du droit des Amériques, Editions Fondation de la MSH, Paris, Mai 2015, 532 p.
  • Jean-René GARCIA, Freddy DOMINGUEZ-NAREZ, Instituciones y constitucionalidad de la política, Mexico, Juridica & Law Press, Octobre 2013, 117 p.

•Contributions à des ouvrages collectifs

  • Jean-René GARCIA, « Madison, Hamilton Jay… Bolivar ! : de la naissance du constitutionnalisme dans les Amériques », in Jean-René GARCIA, Patrice VERMEREN, Denis ROLLAND (Dir), Les Amériques, des Constitutions aux démocraties, Philosophie du droit des Amériques, Editions Fondation de la MSH, Paris, Mai 2015, Collection S4/Philosophie de droit, pp. 29-47.
  • Jean-René GARCIA, « La influencia del « Fédéralista » en el pensamiento constitucional de Simón Bolívar » in Mariza Muñoz, Patrice VERMEREN, Nelson VALLEJO-GOMEZ (Coord), Filosofía de la Independencia, Ediciones de la Universidad de la UBA, Argentina, 2015, 352-364 pp.
  • Jean-René GARCIA, « Civils et Militaires en Bolivie, une relation institutionnelle conflictuelle », in Pouvoir et Politique en Amérique latine, La Documentation Française IHEAL-CREDAL, Paris, 2003, pp. 147-163.
  • Jean-René GARCIA et Angelica MONTES MONTOYA, « Les médias en Amérique latine », Dictionnaire des Amériques, Tome II, Editions Robert Lafont, Collection Bouquins deux volumes de 1000 pages, Paris, (parution 2015).
  • Jean-René GARCIA et Angelica MONTES MONTAYA, « La presse en Amérique latine », Dictionnaire des Amériques, Tome II, Editions Robert Lafont, Collection Bouquins deux volumes de 1000 pages, Paris, (parution 2015).
  • Jean-René GARCIA et Angelica MONTES MONTAYA, « Les radios en Amérique latine », Dictionnaire des Amériques, Tome II, Editions Robert Lafont, Collection Bouquins deux volumes de 1000 pages, Paris, (parution 2015).
  • Jean-René GARCIA, « Pour une défense commune latino-américaine : rêve de Simon Bolivar, ou actualité politique ? Comparaison des politiques de défense continentale de l’Amérique latine et de l’Union européenne » in Pierre-Yves MONJAL, Nicolas CLINCHAMPS, L’autonomie stratégique de l’Union Européenne, Perspectives, responsabilité, ambitions et limites de la défense européenne, Editions Larcier, Belgique, mars 2015, pp. 243-262.


•Articles parus dans des revues scientifiques

  • Jean-René GARCIA, « La fragmentación del concepto de la seguridad interior en América del Sur » Jurídica Law Press, México, Enero – Diciembre 2016, Volúmenes I/II, Número 4-5.
  • Jean-René GARCIA, « El control de le constitutionnalidad en América latina : el caso de Bolivia », Perfiles de las Ciencias Sociales, revue de l’Université UJAT de Tabasco et de l’Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, México, Año 2015, N° 3, pp. 22-39.
  • Jean-René GARCIA, « Las mutaciones del Estado de Derecho en América latina », Políticas y constitucionalismo, Jurídica Law Press, México, Enero – Junio 2014, Volumen I, Número 3.
  • Jean-René GARCIA, « Análisis de la construccíon filosófica y jurídica del poder ejecutivo de Platon a Mansfield », Políticas y constitucionalismo, Jurídica Law Press, Mexique, Enero – Junio 2014, Volumen I, Número 2, pp. 191-215.
  • Jean-René GARCIA, « L’influence de Montesquieu sur le constitutionalisme latino-américain », Corpus, Moments français de la philosophie en Amérique latine, Paris, éditions Association pour la revue Corpus, N° 65, Juin 2014, pp. 31-47.
  • Jean-René GARCIA, « Montesquieu y América latina, De la separacíon “del” Poder », Perfiles de las Ciencias Sociales, revue de l’Université UJAT de Tabasco et de l’Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, México, Año 2013, N° 2, Enero 2014, pp. 125-156.
  • Jean-René GARCIA, “ Presidencialismo o poder ejecutivo ambivalente? De la pertinencia de la noción jurídica para el estudio de los sistemas políticos de América latina, Cuestiones constitucionales”, México, Instituto de investigaciones jurídicas, Universidad nacional autónoma de México, N° 31, Segundo semestre 2014.
  • Jean-René GARCIA, « L'émergence du contrôle de constitutionnalité en Bolivie de l'indépendance à la Constitution de 2009 », Age d’or, revue électronique du Laboratoire Littérature Savoirs et Art de l’Université Paris - Est Marne-La-Vallée, N° 6, 2013, pp. 27-41.
  • Jean-René GARCIA, « El surgimiento de la noción de Tiempo Histórico Constitucional (TCH) en la doctrina Jurídica latino-americana: el caso de la Constitución Boliviana de Santa Cruz de 1831 » Políticas y constitucionalismo, revista de filosofía del derecho, Junio-Diciembre 2013, Volumen I, Número I, Mexico, Jurídica y Law Press, pp. 45-65.
  • Jean-René GARCIA, « Le rôle des mécanismes constitutionnels dans la consolidation de la démocratie en Bolivie », Lazos, mars 1995, revue de l’Université de Lille.

•Préfaces d’ouvrages ou articles de revues

  • Jean-René GARCIA, Políticas y constitucionalismo, revista de filosofía del derecho, Entrevista con Alain ROUQUIE, Jurídica Law Press, México, enero – diciembre 2016, Volúmenes I/II, Número 4-5.
  • Jean-René GARCIA « Préface » de Angélica MONTES MONTOYA, La représentation du noir dans la Colombie contemporaine : Le cas de Cartagène des Indes (1811-1815), l’Harmattan, Paris, Janvier 2015, 120 p.
  • Jean-René GARCIA, Denis ROLLAND, Patrice VERMEREN, (Introduction) in Jean-René GARCIA, Patrice VERMEREN, Denis ROLLAND (Dir), Les Amériques, des Constitutions aux démocraties, Philosophie du droit des Amériques, Editions Fondation de la MSH, Paris, Mai 2015, 531 p.
  • Jean-René GARCIA, Políticas y constitucionalismo, revista de filosofía del derecho, Préface, Edgar MORIN, un humanista hormonal, junio-diciembre 2014, Volumen I, Número III, México, Jurídica y Law Press, pp.355-362.

•Articles de presse :

  • Jean-René GARCIA, Nikolas KOULOGLOU, L'Amérique centrale : un "continent déchiré" Diplomatie, n°87, Paris, juillet/août 2017.
  • Jean-René GARCIA, Victor AUDUBERT, "La Bolivie D’Evo Morales : Territoire, Identité et Diplomatie", Diplomatie, n°85, Paris, mars/avril 2017.
  • Jean-René GARCIA, « La crise politique en Bolivie », Journal La Croix, 20 octobre 2003, France.
  • Jean-René GARCIA, « Amérique latine : le nouveau monde ? Entre modernité et tradition », France Forum, Paris, N° 51, octobre 2013, pp. 13-15.

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).