Encyclopédie Wikimonde

Jean-Yves Duthel

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Yves Duthel est un administrateur, attaché politique, professionnel des relations publiques, des communications et porte-parole politique du Québec.

Biographie

Formation

Jean-Yves Duthel est né en Alsace, France, le 31 mai 1950. Il est le benjamin de la famille Duthel (sa mère, Magdalena Duthel, est décédé le 13 janvier 2012 à l'âge de 93 et son père, Jean Albert Duthel, meurt le 25 mai 1999, à l'âge de 89).

Il est diplômé en science politique, histoire et journalisme. En 1968, il obtient une bourse de l’Académie française -Zellidja et décide de voyager en Afrique pendant 6 mois. La même fondation lui renouvèle sa confiance l'année suivante en parrainant son voyage aux États-Unis.

Pendant ses études à l'Université de Strasbourg, il est très impliqué dans la grève étudiante de Mai 68 ainsi que sur les radios pirates « radio libre ».

Politique

Il commence sa carrière de journaliste en Alsace. En 1972, il décide de s'installer au Québec. Il est journaliste pour Radio-Canada et la Presse canadienne.

Il rejoint le Parti québécois en 1976. Il est conseiller pour René Lévesque et Bernard Landry. Fervent partisan de la souveraineté du Québec, il occupe aussi plusieurs postes pour divers membres du gouvernement Parti québécois. Dans le milieu des années 1980, tandis que le Parti québécois choisit de mettre moins l'accent sur la souveraineté du Québec, il rejoint le Rassemblement démocratique pour l'indépendance.

Il travaille aussi pour plusieurs organisations, dont la Société générale de financement (SGF) et l’Union des producteurs agricoles (UPA). Il organise, entre autres, une conférence internationale de lutte contre les pluies acides et se bat pour empêcher que la chaîne de supermarché Steinberg soit vendue à un consortium de l'Ontario.

Il est très impliqué en faveur du Parti québécois dans l'élection générale québécoise de 2012 qui aura lieu le .

Polémique

La nomination de Jean-Yves Duthel comme démarcheur économique pour l'Europe par la société Investissement Québec provoque une polémique en raison de ses liens avec des membres du Parti Québécois et cette nomination. Spécialiste des communications, M. Duthel n'a ni expérience en finance, ni compétence en matière de recherche d'investissements, a dénoncé le responsable de la Coalition avenir Québec[1]. Investissement Québec rétorque que Duthel, nommé correspondant à Munich en Allemagne, parle couramment l'allemand. Le nouveau démarcheur d'Investissement Québec été accusé à l'été 2012 par le Directeur général des élections d'avoir fourni des contributions illégales à Vision Montréal. Il a plaidé non coupable et devait comparaître le 30 avril en vue de fixer une date pour son procès. La députée libérale Lise Thériault a raconté que Jean-Yves Duthel avait fait l'objet d'une enquête interne de la Ville de Montréal en 2009 pour le détournement allégué d'une subvention accordée à une organisation culturelle dans l'arrondissement de Ville-Marie[2]. Sa nomination a été suspendue[3].

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).