Encyclopédie Wikimonde

Jean Apprill

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Pierre Marcel Apprill (né le - décédé le ) est un architecte français d'origine alsacienne, fondateur en 1958 avec Pierre Gebhart du bureau d'architecture « Ville et Montagne » qui allait devenir l'Atelier UA5. Il épouse France Tardon-Apprill.

Biographie

Jean-Pierre est né le 12 décembre 1925 dans la ville de Strasbourg, son père Eugène était issu d'une longue lignée d'alsaciens du village de Lampertsloch, il était fonctionnaire aux impôts à Strasbourg, sa mère Elisabeth Schweitzer originaire de Strasbourg, était couturière détenant un brevet de maîtrise.

Élève brillant, il fait toute sa scolarité à Strasbourg, jusqu'au moment où survient la guerre avec l'Allemagne et l'armistice. L'Alsace est alors à nouveau annexée par le Reich, les populations « assimilées » à l'empire allemand qu'avait envisagé Hitler une fois de plus. Le 17 février 1943, Jean-Pierre est enrôlé de force à 17 ans dans le service de travail du Reich, puis versé dans une unité de la Wehrmacht, c'est ce qu'on a appelé par la suite les « Malgré-nous ».

Une jeunesse sous le joug allemand

Affecté en mai 1943 à Erlangen, petite ville de Bavière, il obtient une courte permission pour aller voir sa famille, et fut rapidement intégré dans un régiment de train sur le front russe, avec en face les orgues de Staline. Blessé, il est démobilisé en 1944 et réquisitionné pour l'hôpital de Probstzella en Allemagne.

L'architecte

Diplômé de l'école des Beaux-Arts de Strasbourg en architecture. Innovateur en urbanisme, il participe à de nombreux projets dans les stations de ski naissantes. En 1958, il s'associe à Pierre Gebhart pour la création d'un département « Ville & Montagne », puis par la suite de l'Atelier UA5. Ils comptent 70 collaborateurs dans les périodes fastes, dont le promoteur Pierre Schnebelen, à Tignes, Val Thorens, Valfréjus, La Clusaz, etc. de l'Hôtel des Invalides, ainsi que la réfection de l'Hôpital Bicêtre.

Sa fille aujourd'hui devenue allemande par mariage, suite à un papier de Bertrand Benoît du Financial Times et après plusieurs incidents cardiaques, il décède le 21 mars 2007 à l'hôpital de Strasbourg des suites d'une insuffisance respiratoire due à une grippe, Jean-Pierre Apprill repose dans le cimetière de la petite commune de Mittelhausen, où il avait construit une maison pour sa retraite qu'il avait baptisée « La Lierrelei ».

Récompense

L'atelier UA5 reçoit en 1972, la Grande médaille d'argent d'Architecture (Fondation Jean-François Delarue 1905), pour la réalisation du « Centre d'étude et de formation du Crédit Mutuel d'Alsace-Lorraine », dit le « Bischenberg » à Bischoffsheim.

Bibliographie

  • Mady Fehlmann Blackburn, Malgré-nous ! Alsaciens, français de coeur, soldats d'Hitler, Paris, Éditions Velours, (ISBN 2-351-67063-9)  (Ce livre est basé principalement sur le témoignage de JP Apprill).

Notes et références


Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).