Encyclopédie Wikimonde

Jean Grosdidier de Matons

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 120 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Jean Grosdidier de Matons, né en 1926 et décédé en 2017, est un officier de marine, juriste et économiste français établi à Washington D.C., aux États-Unis.

Biographie

Jean Grosdidier de Matons est docteur en droit (1970[1]).

Il a d'abord été officier de marine, puis s’est tourné vers l’administration portuaire[2]. Successivement commandant des ports de Douala au Cameroun et d’Abidjan en Côte d'Ivoire, il œuvre à moderniser et rénover les services de capitainerie et autres services maritimes. Docteur en droit, il a soutenu en 1967 une thèse sur le régime administratif et financier des ports maritimes, publiée à Paris en 1969. En 1968, il est major de promotion au Centre d’études de la coopération économique et technique (CEPDT) du ministère de la Coopération à Paris. Entré en 1969 à la Banque mondiale, il dirige des projets de développement portuaire financés par la Banque, et en particulier ceux de réouverture et d’agrandissement du canal de Suez.

Après sa retraite en 1988, il devient consultant international et travaille en Europe, Asie, et Afrique. Conférencier à l’Institut portuaire d’enseignement et de recherche au Havre, il publie à Paris en 1999 le traité Droit, Économie et Finances Portuaires. Il publie en 2012 aux éditions EMS (Management et société) à Cormelles-le-Royal, un ouvrage sur les concessions portuaires.

Il est le fils de l'historien lorrain Marcel Grosdidier de Matons, et l’oncle de François Grosdidier (maire de Metz, ex-sénateur de la Moselle, et ex-maire de Woippy).

Publications

  • Le Régime administratif et financier des ports maritimes (Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1967, 542 p.) (Ouvrage couronné par l’Académie de Marine)
  • Droit du travail africain (Abidjan, CEDA, 1969)
  • Un Tallardien méconnu : Antoine Mourès (1827–1887, imprimeur et éditeur en Égypte (Gap, Société d’études des Hautes-Alpes, 1981, p. 10–67, 9 ill.)
  • Metz d'un petit garçon (Paris, Editions Serpenoise, 1989, 242 p., 12 ill. de l'auteur) (Ouvrage couronné par l’Académie nationale de Metz)
  • De Meursault au Caire : Jules Munier (1856–1929 et le journalisme français en Égypte (hors commerce, disponible sur archive.org, 1987, 2019 (avec Pierre Grosdidier))
  • Service public, efficacité économique et équilibre financier (1993)
  • Public Port Administration and the Intervention of the Private Sector in the Port Industry (1995)
  • Droit, économie et finances portuaires (Paris, Presse des Ponts et Chaussée, 1999, 1094 p.)
  • Port privatization, a historical and public administration perspective (dans S. Hakim et al., Eds. Privatizing Transport Systems (ouvrage collectif), p. 108–152, Praeger, Westport, Connecticut, 1996)
  • Build-Operate-Transfer Port Concessions (2002)
  • Facilitation of Transport and Trade in Sub-Saharan Africa : A Review of International Legal Instruments - Treaties, Conventions, Protocols, Decisions, Directives. Sub-Saharan Africa Transport Policy Program (SSATP) working paper series;no. 73. World Bank, Washington, DC (2003)
  • Armorial haut-alpin (Versailles, Editions MEMOIRE & DOCUMENTS, 2003, 681 p.) (Ouvrage couronné par le Prix Paul Arbaud de l’Académie des sciences, agriculture, arts & belles lettres d’ Aix-en-Provence, 2004)
  • Les concessions portuaires (Cormelles-le Royal, Editions EMS – Management et société, 2012, 295 p.)
  • A Review of International Legal Instruments - Facilitation of Transport and Trade in Africa, second edition, Jean Grosdidier de Matons, Sub-Saharan Africa Transport Program (SSATP) (2014)

Notes et références

  1. Dir. Georges Péquignot : http://www.sudoc.fr/11844798X.
  2. Pour une biographie plus complète, voir: Who’s Who in France : dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 48è édition pour 2017 éditée en 2016 (ISBN 978-2-85784-058-9).

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).