Encyclopédie Wikimonde

Jean Michel Karam

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Jean Michel Karam naît le à Jdeideh au Liban. Cet ingénieur et inventeur franco-libanais est avant tout un entrepreneur dans le monde de la technologie et de la cosmétique.

Formation

Arrivé en France en 1990, il décroche en 1993 son diplôme d'ingénieur de l'École Supérieure d'Ingénieurs en Électrotechnique et Électronique de Paris (ESIEE-Paris) et un DEA en micro-électronique de l'Université Paris VII. Il enchaîne en 1996 avec un doctorat en micro-électronique de l'Institut polytechnique de Grenoble (INPG).

Carrière

En 1994, il intègre le laboratoire TIMA-CMP (Techniques de l'Informatique et de la Micro-électronique pour l'Architecture Informatique) de Grenoble en tant qu’ingénieur de recherche. Cette unité de recherche du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) associée à l'INPG et à l’Université Joseph Fourrier (UJF) lui permet plus tard de faire ses premières armes en tant que directeur d’un groupe de recherche à la tête d’une équipe de chercheurs.

Focalisé sur les méthodes de conception et de fabrication des MEMS (Micro Electro Mechanical Systems), son équipe de recherche grandit. Trois ans après sa création, elle devient une référence européenne dans le monde de la recherche des MEMS[réf. nécessaire].

En , Jean Michel Karam crée sa première société, MEMSCAP, fournisseur de produits à base de la technologie des MEMS. Durant les deux premières années, Jean Michel Karam lève plus de 13 millions d’euros auprès d’investisseurs de capital-risque pour développer sa société et financer ses programmes de recherche.

Le , MEMSCAP fait son entrée en bourse sur l’Eurolist C de NYSE-Euronext. Dans le cadre de cette opération, Jean Michel Karam lève 101 millions d’Euros (140 millions de dollars) sur la base d’une capitalisation boursière de MEMSCAP de 430 millions d’euros.

En 2002, Jean Michel Karam initie la recherche sur les technologies appliquées à la dermatologie et cosmétologie au sein d’INTUISKIN, à l’époque filiale de son groupe MEMSCAP.

En 2010, associé à un groupe d’investisseurs et à des personnalités de la cosmétique et du luxe[réf. souhaitée], il sort INTUISKIN du périmètre du groupe MEMSCAP. Dans ce cadre, il lance la marque de cosmétique IOMA.

En 2012, il noue une alliance stratégique entre INTUISKIN et le groupe UNILEVER qui acquiert la totalité des parts d’INTUISKIN en juin 2015[réf. souhaitée].

En 2016, Jean Michel Karam crée la société IEVA qu’il cofinance avec le CM-CIC Capital Innovations et d’autres investisseurs privés.

Jean Michel Karam est aujourd’hui président directeur général des deux sociétés MEMSCAP et INTUISKIN et président du conseil d’administration de IEVA.

Par ailleurs, Jean Michel Karam est auteur ou coauteur de plus de 250 publications scientifiques et économiques[réf. nécessaire] et inventeur ou coinventeur de plus d’une cinquantaine de brevets[réf. nécessaire].

Récompenses

Jean-Michel Karam et son entreprise ont décroché une dizaine de trophées internationaux, incluant :

  • Agence U.S. Commercial Service (USCS) du Département du Commerce des États-Unis - Prix d’excellence du développement commercial international (2012)
  • SEMICON MicroNanoSystems Innovation Award (2009)
  • Prix de la meilleure start-up européenne par European Semiconductor/Wacker Siltronics (2001)
  • Deloitte & Touche - Palmarès Rhône-Alpes (2001 et 2002) – 1er prix Technology « Fast 50 »
  • Prix spécial Euronext « Première société cotée en Rhône-Alpes » (2002)
  • Agefi Grand Prix du Capital Risque (2002)
  • Le prix Stock-IT pour la meilleure appréciation du potentiel de croissance de la société (2001 et 2002)
  • La médaille de l’Association médicale franco-libanaise (2017)

Association Leyla

En 2007, à Bernin, Jean Michel Karam fonde l'association Leyla, du prénom de sa mère, emportée en 1995 à l’âge de 48 ans par l’amylose, une maladie rare et orpheline.

Références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 434 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).