Encyclopédie Wikimonde

Jean Perdijon

Aller à : navigation, rechercher

Jean Perdijon, né à Paris le 12 avril 1937, est un ingénieur français[1].

Biographie

Il a obtenu son diplôme d'Ingénieur civil des mines à Saint-Étienne en 1960[2]. Physicien, il a effectué sa carrière à Grenoble, à la Société anonyme des machines électrostatiques (SAMES), puis au Centre d'études nucléaires (CEA, COGEMA). Il a enseigné à l'École nationale supérieure de physique de Grenoble.

Spécialiste des contrôles non destructifs dans l'industrie nucléaire[3], il a déposé des brevets, enseigné à l'École de physique (ENSPG) et rédigé des articles, communications et manuels, dont Le contrôle non destructif par ultrasons (Hermès, 1993) et un Que sais-je ? sur Le contrôle des matériaux (1996). Il a par ailleurs écrit une douzaine d'essais sur la physique, dont La mesure (Dominos, 1998)[4]. Ses travaux les plus récents ont été publiés chez Dunod (Histoire de la physique, 2008), chez Vuibert (La nature a-t-elle des principes ?, 2010 et L'horizon ou le refus de l'infini, 2011) et chez Désiris (Le quantique: un paradoxe de la relativité ?, 2014 et La matière noire: substance exotique ou effet relativiste ?, 2015). On lui doit en mathématiques une fonction statistique de tri quand les mesures sont infidèles ; en physique, une optique de couplage entre ondes planes et résonateur annulaire, ainsi qu'une discussion du théorème de Bell ; en chimie, un catalogue de spectres gamma pour la radioactivation par neutrons rapides ; en astronomie, une explication d'une partie de la matière noire par l'horizon de Rindler vu de l'extérieur.

Principales publications

Analyse chimique
  • Le dosage rapide de l'oxygène dans les métaux par radio-activation, Revue de Métallurgie vol. 63, p. 27-32 (1966).
  • Experimental sensitivities in neutron activation and gamma spectrometry with a 150-kV accelerator, Analytical Chemistry vol. 39, p. 448-456 (1967).
  • L'analyse par activation, Masson (1967).
  • Systèmes automatiques d'analyse par activation neutronique pour la mesure en ligne des procédés industriels, Talanta vol. 21, p. 1047-1064 (1974).
Examen par ultrasons
  • Miroir pour l'examen d'un objet cylindrique sous une incidence constante le long d'hélices données, Revue de Physique Appliquée vol. 10, p. 319-324 (1975).
  • Le contrôle des tubes par ultrasons, Pour la Science n° 2, p. 93-105 (1977).
  • L'échographie, Dunod (1981).
  • Nondestructive testing of tubes by encircling sensors, Materials Evaluation vol. 39, p. 1222-1225 (1981).
  • La transmission d'énergie par couplage résonnant entre une onde libre et une onde guidée, Revue de Physique Appliquée vol. 20, p. 173-181 (1985).
  • Acoustical systems for the focusing of a narrow ultrasonic beam ; Acoustical systems for the focusing of a broad ultrasonic beam ; Acoustical systems for the resonant coupling of an ultrasonic beam, Materials Evaluation vol. 47, p. 1358-1362 (1989) ; vol. 48, p. 497-501 et p. 1192-1197 (1990).
  • Le contrôle non destructif par ultrasons, Hermès (1993).
Contrôle de conformité
  • Tri et réception d'un lot quand les mesures sont infidèles, Revue de Statistique Appliquée vol. 28, n° 2, p. 73-85 (1980).
  • Quelques réflexions sur la notion de qualité ou faut-il qualifier la ferme, la poule ou l'œuf ?, Revue AFCIQ vol. 20, n° 1, p. 27-30 (1984).
  • License versus diploma ?, Materials Evaluation vol. 44, p. 492 (1986) (sous le pseudonyme C. N. Depinoir).
  • Statistics applied to measurements in ultrasonic testing ; Statistics applied to the inference of flaws in ultrasonic testing ; Statistics applied to the acceptance decision in ultrasonic testing, Materials Evaluation vol. 46, p. 1317-1323 et 1666-1671 (1988) ; vol. 47, p. 812-821 (1989).
  • Le contrôle des matériaux, Que sais-je ?, PUF (1996) ; Aide-mémoire de l'ingénieur, Dunod (2003).
  • Tri infidèle d'un lot, Revue de Statistique Appliquée vol. 46, n° 4, p. 75-84 (1998).
Physique et cosmologie
  • Une explication relativiste pour les expériences dites à un seul photon, Annales Fondation Louis de Broglie vol. 14, p. 207-212 (1989).
  • Localité des comptages et dépendance des coïncidences dans les tests EPR avec polariseurs, Annales Fondation Louis de Broglie vol. 16, p. 281-286 (1991).
  • La mesure, Dominos, Flammarion (1996) (traduit en allemand) ; Dunod (2004) ; Vuibert (2012).
  • De l'Univers, Ellipses (2000).
  • Les grandes idées de la physique, Dunod (2002).
  • La formation des idées en physique, Dunod (2007).
  • Histoire de la physique, Topos, Dunod (2008).
  • Rayonnement de corps noir et horizon de Rindler, Annales Fondation Louis de Broglie vol. 34, p. 83-88 (2009).
  • La nature a-t-elle des principes ?, Vuibert (2010).
  • L'horizon ou le refus de l'infini, Vuibert (2011).
  • Effet photoélectrique et horizon de Rindler, Annales Fondation Louis de Broglie vol. 37, p. 243-251 (2012).
  • Le quantique : un paradoxe de la relativité ?, Désiris (2014).
  • La matière noire : substance exotique ou effet relativiste ?, Désiris (2015).
Divers
  • Relation d'incertitudes, PUG (1991).
  • Einstein, la relativité et les quanta, L'Harmattan (2005).
  • La solitude du cosmologiste, L'Harmattan (2008).

Notes et références

  1. Marquis Who's Who in the World.
  2. Annuaire des anciens élèves des écoles nationales supérieures des mines.
  3. Ancien membre de la Société française de métallurgie et de matériaux, de la Société française de physique, de la Société française d'énergie nucléaire et de la Confédération française des essais non destructifs.
  4. Ancien membre du comité éditorial des International Advances in NonDestructive Testing.

Liens externes

Notices d'autorité : Fichier d'autorité international virtuel, Bibliothèque nationale de France, Library of Congress, WorldCat.Cet article « Jean Perdijon » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).