Encyclopédie Wikimonde

Jean Viansson Ponté

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer
 (avril 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Jean Viansson Ponté est un homme d'affaires et de presse français.

Biographie

Né le 11 septembre 1951, il obtient en 1974 une maîtrise en sciences économiques à Paris I (Assas et Panthéon Sorbonne). De 1980 à 1991, il fut le Secrétaire général du Bien public[1].

Il a été gérant fondateur de la filiale de production vidéo TV Concept qui réalisa et diffusa le premier « faux décrochage local »[Quoi ?] en France avec M6[2].

De 1997 à 2010, il rapproche les deux plus anciens quotidiens régionaux français (1824 et 1851) : Le Bien public et le Le Journal de Saône-et-Loire pour constituer une entité économique et éditoriale cohérente en Bourgogne. Il a conduit la refonte de la maquette et de l'écriture des titres avec passage au format tabloïd et le regroupement de l'impression sur une seule rotative et diffusion multi-supports[3].

Depuis 2010, il est président du Syndicat de la presse quotidienne régionale[4]. Il devient le premier président opérationnel entièrement dédié à l'organisation professionnelle. En 2014 il fusionne le Syndicat de la presse quotidienne régionale avec le Syndicat de la presse quotidienne départementale, pour créer une nouvelle structure l'Union de la presse en région[5].

Il est le neveu de Pierre Viansson-Ponté.

Distinctions

Il a été fait Chevalier de l'ordre national du mérite en 2003 et Chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur le 25 mars 2016.

Publications

  • Goussaincourt près Domrémy : Village des marchés de France, 1987, impression Jobard

Références

  1. http://www.lemonde.fr/archives/article/1997/06/26/presse-jean-viansson-ponte-nomme-directeur-general-du-bien-public_3787718_1819218.html.
  2. http://www.cotedor.fr/files/content/sites/cg21-2/files/communication-cg21/cotedormag-cg21/cotedormagazine-pdf/CotedorMagazine093-juin2009.pdf
  3. http://www.bienpublic.com/actualite/2010/06/26/la-tete-aux-changements-pour-le-bien-public-et-le-journal-de-saone-et-loire?image=705DA671-820A-46C5-BDCF-C70DDEB8EB1E
  4. http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2010/11/12/jean-viansson-ponte-president-du-syndicat-de-la-presse-quotidienne-regionale_1439039_3208.html.
  5. http://www.sndp.fr/pages/infos_actualites/actualites_professionnelles/infos_presse/220414_SPQR_SPQD.html
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Le nombre de liens externes est trop important et a été automatiquement limité.