Encyclopédie Wikimonde

Jenny Dulys

Aller à : navigation, rechercher

Jenny Dulys-Petit (née le 15 janvier 1953 à Saint-Pierre en Martinique) est une femme politique martiniquaise. Elle est maire du Morne-Rouge depuis 2008 et conseillère régionale. Elle est la première femme élue maire en Martinique[1], et la première femme élue au Conseil général de la Martinique.

Biographie

Jenny Dulys est enseignante et directrice de l'école Notre Dame de la Délivrande, un établissement d'enseignement privé catholique installé au Morne Rouge.

Elle est membre de l'UMP, et de Osons oser, un parti local de droite fondé par Pierre Petit.

Elle débute sa carrière politique en 1983 au Morne-Rouge en figurant sur la liste de Pierre Petit aux municipales. Elle est conseillère municipale et 7e adjointe au maire de 1983 à 1989. Puis, elle devient première adjointe au maire du Morne Rouge de 1989 à 2008.

Jenny Dulys est le 23 mai 1993, la première femme élue au Conseil Général de la Martinique[2].

Elle est aussi la troisième femme maire de l'histoire la Martinique après Louisa Mariello (Macouba) et Luce Lemaistre (Morne-Vert), mais la première a être élue[1], les deux autres ayant été nommées maires.

Elle est suppléante du député UMP, Alfred Almont en 2002 et en 2007.

Lors des élections municipales des 9 et 16 mars 2008, Jenny Dulys a été élue dès le premier tour, maire du Morne-Rouge en obtenant 1 760 voix soit 62,54 % des suffrages exprimés. Sa liste « Môn Wouj doubout[3] » obtient 24 sièges sur 29 au conseil municipal, une majorité confortable pour diriger la ville.

Jenny Dulys a été du 20 mars 2008 au 21 mars 2010 11e vice-présidente du Conseil Général de la Martinique.

Le samedi 10 janvier 2009, Pierre Petit ancien député épouse Jenny Dulys.

Le 21 mars 2010, Jenny Dulys est élue conseillère régionale sur la liste « Ensemble pour une Martinique nouvelle » conduite par Serge Letchimy du PPM, un parti de gauche.

Le 26 mars 2010, Jenny Dulys a été élue 7e vice-présidente du Conseil régional de la Martinique.

En 2012, Jenny Dulys est classée parmi les « quinze politiques bien implantés » en Martinique[4].

Parcours politique résumé

  • 1983 - 1989 : conseillère municipale et 7e adjointe au maire du Morne-Rouge
  • 1989 - 2008 : conseillère municipale et 1re adjointe au maire du Morne-Rouge
  • 1993 - 2010 : conseillère générale du canton du Morne-Rouge
  • 1992 - 1998 : conseillère régionale
  • 1998 - 2004 : conseillère régionale
  • Depuis le 21 mars 2010 : conseillère régionale
  • 2002 - 2007 : suppléante du député Alfred Almont
  • 2007 - 2012 : suppléante du député Alfred Almont
  • Depuis le 9 mars 2008 : maire du Morne-Rouge

Références

  1. 1,0 et 1,1 Société post-esclavagiste et management endogène : Le cas de la Guadeloupe, L'Harmattan, Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value)., 183 p. (ISBN 97822960817109782296081710[à vérifier : ISBN invalide]), p. 112 
  2. Annuaire des collectivités locales [lire en ligne] 
  3. En créole : « Morne-Rouge debout »
  4. Léa Lejeune, En Martinique, les 15 politiques bien implantés, 5 janvier 2012

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).