Encyclopédie Wikimonde

Jeremy Bender

Aller à : navigation, rechercher
Jeremy BenderErreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas.

Chanson de Emerson, Lake and Palmer
extrait de l'album Tarkus
Sortie
Enregistré janvier 1971
Studios Advision (Londres,
Drapeau de l'Angleterre Angleterre)
Durée 1:41
Genre Honky tonk
Auteur Greg Lake
Compositeur Keith Emerson
Producteur Greg Lake
Label

Pistes de Tarkus

Jeremy Bender est une chanson du groupe de rock progressif britannique Emerson, Lake and Palmer, sortie sur leur album Tarkus de 1971 et, à moins de 2 minutes, la chanson plus courte du groupe.

La chanson

Composition

La chanson est dans la tonalité de ré majeur et est en temps 4/4.

Contexte

Le claviériste Keith Emerson a déclaré que la chanson avait commencé comme une tentative de découvrir à quoi le pianiste de country Floyd Cramer ressemblerait en jouant le rôle de Oh! Susannah de Stephen Foster.

Emerson a déclaré :

« Oui, c'était notre adaptation de la chanson traditionnelle Oh! Susannah et nous avons même faut un clin d'œil au grand pianiste américain du XXe siècle, Floyd Cramer, qui a toujours été l'un de mes favoris. »

L'ingénieur de l'album, Eddie Offord, s'est rappelé avoir travaillé sur la chanson en ces termes :

« Je me souviens d'avoir joué la chanson avec lui Emerson, intitulée Jeremy Bender et il voulait obtenir un son de honky tonk. Il y avait un piano Steinway dans les studios Advision et il a suivi trois fois son rôle. J'ai ralenti la bande pour obtenir cet effet légèrement désaccordé et quand j'ai tout reproduit, cela sonnait comme un garçon jouant du piano. C'est comme ça que son jeu était parfait– chaque note synchronisée. »

Selon François Couture de AllMusic, la chanson parle d'un homme qui décide de devenir religieuse parce qu'il veut être constamment entouré de femmes. Il frappe la mère de la congrégation mais, après l'avoir embrassée, il réalise qu'elle est aussi un homme déguisé. Dégoûté, il "emballa sa valise et décida d'y aller".

Réception

François Couture de AllMusic n'appréciait pas beaucoup cette chanson, car il a écrit que Jeremy Bender et Are You Ready, Eddy? étaient les seules chansons, de l'album Tarkus, qui valaient la peine d'être jetées.

Newsweek a cependant appelé la chanson une "gemme infusée au honky tonk".

Autres versions

Des versions en direct de la chanson ont été incluses en tant que "medley" avec The Sheriff, sur le triple album live Welcome Back My Friends to the Show That Never Ends, ainsi que dans le box set A Time and a Place (en).

Musiciens

Références


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).