Encyclopédie Wikimonde

Jeunes verts mondiaux

Aller à : navigation, rechercher

Les Jeunes Verts mondiaux (Global Young Greens) est un réseau d'organisations de jeunes écologistes à l'échelle mondiale.

Fondé en 2007 à Nairobi, il rassemble plus de soixante-dix organisations de jeunesse (ONG ou mouvements de jeunesse de partis politiques) répartis dans quatre fédérations : Europe, Afrique, Amérique et Asie-Pacifique[réf. souhaitée]. Ils défendent les principes de soutenabilité écologique, de justice sociale, de démocratie populaire et de paix.

Les Jeunes Verts mondiaux entretiennent des liens forts avec les Global Greens. Ils sont membres de la ICMYO (en).

Histoire

Après divers rapprochements à partir de la conférence de Sydney en 2001, les Jeunes Verts mondiaux furent officiellement créés en 2007 lors d'un congrès à Nairobi au Kenya[1].

Les organisations qui participèrent à la création des Jeunes Verts mondiaux provenaient, entre autres, de Nouvelle-Zélande, d'Allemagne, d'Autriche, de Finlande, de Suède, du Canada, de France, d'Espagne, de Tunisie, du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Népal, d'Inde, du Pakistan, du Sri Lanka, du Vietnam, de Corée du Sud, du Japon, du Nigeria, d'Ouganda, du Rwanda, d'Éthiopie, du Mozambique, du Bénin, de République Tchèque, d'Italie, de Chypre et du Kenya.

Le second congrès des Jeunes Verts mondiaux a eu lieu en août 2010 à Berlin, en Allemagne. Une centaine de délégués venus de 48 pays participèrent au Congrès qui a duré six jours. Le troisième congrès a eu lieu à Dakar au Sénégal en 2012, en parallèle de la conférence des Verts mondiaux. Le quatrième congrès a eu lieu en 2017 à Liverpool, au Royaume-Uni, en parallèle du congrès des Verts Mondiaux.

Principes

Les objectifs des Jeunes Verts Mondiaux sont[1] :

  • d'encourager la participation des jeunes dans le cadre de la démocratie participative ;
  • de créer un espace qui permette aux jeunes d'être actifs sans la domination des générations précédentes ;
  • de dénoncer les inégalités entre les organisations et entre les individus.
  • de forger des liens forts entre ses organisations membres.
  • de suivre les principes verts sur la planète Terre.

Fonctionnement

Les Jeunes Verts mondiaux se réunissent en congrès tous les deux ou trois ans. À l'occasion de ces congrès, ils élisent un comité de pilotage composé de 8 personnes (deux personnes par région : Europe, Afrique, Amérique, Asie-Pacfique)[2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Présentation des Jeunes Verts Mondiaux [1]
  2. GYG Steering Committee [2]

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).