Encyclopédie Wikimonde

Joan Condijts

Aller à : navigation, rechercher

Joan Condijts, né le à Bruxelles en Belgique, est un journaliste et écrivain belge.

Biographie

Après avoir écrit son premier article dans Le Monde en 1997[1], empoché un diplôme en journalisme à l'Université libre de Bruxelles (ULB), un troisième cycle en relations européennes à l'Université de Strasbourg, Joan Condijts a entamé une carrière de journaliste au quotidien Le Soir. Il y dirigera, entre 2008 et 2011, le service économique. En 2013, il devient, à 37 ans, rédacteur en chef du journal économique L'Echo. Il a co-écrit, avec Feryel Gadhoum, GDF-Suez, le dossier secret de la fusion (Michalon), publié en 2008, et, avec Paul Gérard et Pierre-Henri Thomas, La chute de la Maison Fortis (Lattès), édité en 2009. En 2014, il publie son premier roman, L'homme qui ne voulait plus être roi (Genèse édition).

Publications

  • L'homme qui ne voulait plus être roi ISBN 978-2930585239[2],[3]

Notes et références

Notes

Références

  1. Joan Condijts, « La fermeture à Antibes du centre régional d'éducation populaire et de sport illustre le désengagement de l'Etat », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. http://genese-edition.eu/librairie/livres/38-l-homme-qui-ne-voulait-plus-etre-roi.html
  3. http://www.lecho.be/agora/analyse/L_homme_qui_ne_voulait_plus_etre_roi.9552611-2338.art

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).