Encyclopédie Wikimonde

Joseph Belhassen

Aller à : navigation, rechercher

Joseph Belhassen est un sculpteur français né en Israël en 1966.

Biographie

Né en 1966, Joseph Belhassen a bénéficié du soutien financier de Diane de Rothschild, épouse de Guiseppe Benvenuti qui fut son parrain. Joseph Belhassen vit à Paris depuis l'âge de 10 ans. Il s'oriente vers des études d'art plastique. Parallèlement, il fait ses premières armes dans la peausserie où il devient créateur et fabricant de vêtements.

Quelques années plus tard il s'oriente vers la promotion et la conception d'événements pour le compte de grands établissements parisiens, israéliens et asiatiques.

Sur l'île de Koh Pan Gan (Thaïlande) il construit un spa gigantesque avec une vue sur la mer à 360°.

Sculpture

Dans ce domaine, il a l'image d'un artiste original et sensible.

L'expression de sa vision personnelle dans ses messages sculptés

Ces œuvres sont chargées de sens sur sa vision de la société et de l'identité des individus. Il pose ainsi une réflexion immuable qui unit la création et son concept. Il fige dans le temps une succession de lettres, une étendue de mots illustrée dans une série de messages où sont retranscrites ses émotions et ses pensées[1]. Il se réfère souvent à la philosophie pacifiste des mouvements beatnik ou hippie des années 1950-70[2].

Un "sculpteur de l'âme"

Ses créations reflètent trait pour trait sa personnalité intrinsèque et complexe. Certains journalistes le définissent comme "un sculpteur de l'âme" et un artiste ludique[3]. Artiste inscrit dans son époque et toujours soucieux de l'empreinte qu'il laissera sur cette terre, toute l'œuvre de Joseph Belhassen est conçue dans une démarche environnementale. Ses créations sont réalisées dans des matériaux issus de recyclages industriels. C'est un "sculpteur de mots"[4].

Utilisation de plexiglas et d'aluminium

Dans la conception de ses œuvres, Joseph Belhassen[5] associe des messages forts et des matériaux tels que le plexiglas et l'aluminium pour donner forme a des structures en relief jouant au gré de la lumière[6],[7].

Une obsession des narcotiques

Dans sa sculpture ckoockos ressortent son obsession passée des narcotiques et son interrogation sur l'attrait de la drogue[8].

Certaines de ses œuvres ont été exposées à la Biennale des antiquaires.

Expositions

  • Palais de Tokyo (Paris, France)
  • Galerie Adler (Paris, France)
  • Galerie Bertin Toublanc du 22 janvier au 29 mars 2009 (Paris, France): le nom de l'exposition est "Graphic Art of Cut Out Letters". Il s'agit de sculptures déco-typographiques[9].
  • Galerie Bertin Toublanc (Miami, Usa)
  • Galerie Marie Christine Grulier (Courchevel, France)
  • Galerie Zimmermann & Heitmann (Düsseldorf, Allemagne)
  • La Galerie de Tourgeville Dpt 27 Deauville
  • Galerie Géraldine Zberro Paris 8
  • Galerie Art&Co Mouscron Belgique
  • Galerie Art Loft Bienne en Suisse
  • Casino de Deauville (Normandie)
  • Hôtel le Normandie (France-Normandie)
  • Galerie Modus Place des Vosges à Paris
  • Galerie de Medecis place des Vosges à Paris
  • Galerie Alexandre Leadouze 2 Avenue Matignon Paris 8e
  • Galerie Perbet à Megève (France)
  • Divers : certaines de ses œuvres ont été montrées lors de l'émission de télé réalité Secret Story 4, comme la table de salon en plexiglas qui laissait apparaître des mots.

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).