Encyclopédie Wikimonde

Joseph Leydet

Aller à : navigation, rechercher

Felix Pierre Joseph Leydet[1] (Montrouge, - Paris, )[2] était un magistrat français[3] descendant de la noble famille (De) Leydet qui arrêta Marguerite «Meg» Japy Steinheil, accusée en 1908 du meurtre de son mari, le peintre Adolphe Steinheil, et de sa mère Emilie Japy[4].

Biographie

Après son diplôme d'université, il commence sa carrière d'avocat, ouvre un studio à Paris et travaille au Ministère de la Justice[5]. À partir de 1885, il entre dans la la magistrature et est juge instructeur à Mantes[6]. L'année suivante, il est en service au 32e[7] et 78e régiment d'infanterie en tant que lieutenant de réserve[8]. En 1887 il est procureur de la République à Dreux, puis à Pontoise en 1893[9]. Trois ans plus tard, il est devenu procureur adjoint de la République à Paris, où il participe à deux des grands procès de la Belle Époque : le procès Steinheil et le procès Humbert.

Marié à Camille Elisabeth Suzanne Dubois, le couple a eu deux enfants : Pierre André Victor Leydet et Marie-Louise Elisabeth Germaine Leydet.

Écrits et publications

  • De la possession et de la prescription dans leurs rapports avec la propriété et l'usage des eaux, A. Cotillon, Paris, 1882 (thèse de doctorat)[10].
  • Étude sur le Jury civil en Angleterre, Extrait du Bulletin de la Société de législation comparée, 1884.

Bibliographie

  • Bibliographie de la France, 1882.
  • Polybiblion: Revue bibliographique universelle, Volume 36, 1882.
  • Journal Official de la République Française, 1885.
  • Annuaire officiel de l'armée française, 1890.
  • Bulletin de la Société de législation comparée. Vol. 25, 1896.
  • (en) Marguerite Steinheil, My memories, Londres, Sturgis & Walton, 1912.
  • (fr) Pierre Tavernier, Madame Steinheil, Ange ou démon ? Favorite de la République, Paris, Presses de la Cité, 1974.
  • (fr) Alain Decaux, Les Assassins, Paris, Éditions Perrin, 1986 (ISBN 2-262-00392-0).
  • (fr) Pierre Darmon, Marguerite Steinheil, ingénue criminelle?, Paris, Éditions Perrin, 1996.
  • (en) Benjamin F. Martin, The Hypocrisy of Justice in the Belle Époque, 1999 (ISBN 978-0807124949).
  • (en) Venita Datta, Heroes and Legends of Fin-de-Siècle France: Gender, Politics, and National Identity, Cambridge University Press, 2011.

Liens externes

Notes et références

  1. http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=LEYDET&NUMBER=3&GRP=0&REQ=%28%28LEYDET%29%20%3aNOM%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All
  2. LEYDET, (JOSEPH), Janvier, 1855, Montrouge (Seine). Chevalier de la Légion d'honneur; officier d'Académie. Juge d'instruction au tribunal de la Seine. 2, rue d'Ulm, Paris. Marié à Suzanne Dubois; deux enfants; http://www.culture.gouv.fr/LH/LH132/PG/FRDAFAN83_OL1630049v001.htm
  3. Ministère de la Justice. Inventaire des dossiers de carrière de magistrats ayant cessé leurs fonctions entre 1900 et 1940 environ: https://francearchives.fr/fr/findingaid/8a295d1433837e3ae3eda7965e8d910b5a5f56da
  4. CRIMES ET CRIMINELS 3 - Des histoires à perdre la tête, p. 403: "Le 4 novembre 1908, le juge Leydet, qui fut son amant avant qu'elle rencontre le Président Faure, ordonnera son arrestation et son incarcération à la Prison... Marguerite Steinheil sera défendue par les Maîtres Antony Aubin et Landowski."
  5. Bibliographie de la France, p. 776: LEYDET (JOSEPH), docteur en droit, rédacteur au Ministère de la Justice. Étude sur le Jury civil en Angleterre. (Extrait du Bulletin de la Société de législation comparée). Une brochure in-8" 1883: (Écosse) Notice et traduction par M. LEYDET, docteur en droit, rédacteur au ministère de la justice. L'acte du Parlement anglais, que nous traduisons plus bas, ... les règles de procédure établies par le Parlement écossais en t5l0. Sous l'empire de cette législation, la signification était valable a la seule condition que Vofflcier public, après avoir vainement frappé six fois a la porte, eût attaché les documents dont il était porteur au seuil de la maison où on n'avait pu ou voulu le recevoir.
  6. Journal Official de la République Française, 1885
  7. "Annuaire officiel de l'armée française - Pagina 147 https://books.google.it/books?id=qn5GAQAAMAAJ - Traduci questa pagina France. Ministère de la guerre - 1884 - Visualizzazione snippet - Altre edizioni VEsco (E. M E , idem. RoUcHoN-MAzERAT (J. M. H.), l Oct. 83. LANG (M.), 10 mars 84. N. 43e brigade, 22e division, 11e corps; - à Lorient. Lieutenant-colonel. . Capitaines adjudants-majors . .. . Capitaine trésorier. . Capitaine d'habillement. ... MEIrreEx (B ), idem. N. Sous-lieutenants de réserve. PELLIcoT (A. L. A), 11 avril 75. RtUsTERUcc1 (P. J.), idem. SAvox (L. A. J.), s août 76. G32 ° RÉGIMENT. LEYDET (F. P. J), 11 juin 81."
  8. Journal officiel de la République française (1885): 78* régiment. MM. Leydet (Félix-Pierre-Joseph), s.-lieut. de rés
  9. Bulletin de la Société de législation comparée - Volume 25 (1896), p. 28: "LEYDET (Joseph), procureur de la République, à Pontoise (Seine-et-Oise)."
  10. Leydet (J.), Droit romain : De la servitude d'acquae et des interdits «de aqua cottidiana et austiva» et de l'interdit «de Rivis» droit français: De la possession et de la prescription dans leurs rapports avec la propriété et l'usage des eaux. aria, Cotillon et C". In-8, 243 pp.


Cet article « Joseph Leydet » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).