Encyclopédie Wikimonde

Julien Rouart

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Henri Julien Eugène Rouart ( - ) est un psychiatre et un psychanalyste français[1].

Biographie

Julien Rouart est le fils aîné d'Ernest Rouart et Julie Manet[2]. Il est né le 24 mars 1901, 40 rue de Villejust à Paris[3].

Il grandit dans un milieu de peintres. Son père, le peint avec sa mère sur la toile « Julie et son fils aîné Julien »[4]. Collectionneur de toiles impressionnistes[5], il hérite de sa mère des tableaux de Manet et de Renoir qu'il conserve jusqu'à sa mort[6].

Il épouse Louise Gabrielle Catherine Garrigues le 29 juin 1938 à Paris[3].

Il fut un proche de Paul Valéry, dont sa femme était la cousine[1].

Carrière

En 1935, il devient docteur en médecine de faculté de médecine de Paris. Sa thèse est « Psychose maniaque dépressive et folies discordantes »[7].

Il publie en 1938 « Essai d’application des principes de Jackson à une conception dynamique de la neuropsychiatrie », écrit avec Henri Ey., préfacé par le professeur Henri Claude. Il se consacre après à la psychanalyse[8].

Il remporte le prix Maurice-Bouvet en 1968.

Il est mort le 16 octobre 1994 à Paris[3].

Œuvres écrites

  • Psychose maniaque dépressive et folies discordantes (1935)[7]
  • Psychose maniaque dépressive et folies discordantes, situation nosographique de quelques formes particulières par rapport à ces entités (1935)
  • Le problème de la psychogenèse des Psychoses et Névroses (1946) avec Jacques Lacan, Lucien Bonnafé, Henri Ey et Sven Follin[9]
  • Psychopathologie de la puberté et de l'adolescence (1954)
  • Introduction au colloque sur investissement et contre-investissement à traver (1965)
  • Agir et processus psychanalytique : L'acting out dans sa relation avec la cure et dans ses aspects cliniques (1967)[10]

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 André MANDIN, « Paul Valéry et la médecine »
  2. (en) « Family tree of Julien ROUART », sur Geneanet (consulté le 16 février 2020)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 « Henri Julien Eugène Rouart (1901-1994) | WikiTree FREE Family Tree », sur www.wikitree.com (consulté le 8 février 2020)
  4. « Julie et son fils aîné Julien. Ernest Rouart - impression », sur impressionnistes.canalblog.com, (consulté le 16 février 2020)
  5. https://www.lesechos.fr/1997/09/marche-de-paris-des-ventes-a-sensation-en-attendant-la-reforme-820034
  6. https://www.nouvelobs.com/culture/20000308.OBS2703/un-manet-et-un-renoir-remis-au-musee-d-orsay.html
  7. 7,0 et 7,1 ROUART Julien, Psychose maniaque dépressive et folies discordantes : situation nosographique de quelques formes particulières par rapport à ces entités, Doin, [lire en ligne (page consultée le 2020-02-16)] 
  8. « Collège de psychiatrie », sur www.collegepsychiatrie.com (consulté le 16 février 2020)
  9. https://www.santementale.fr/agenda/quelle-causalite-psychique-en-2017.html
  10. Dominique Bourdin. Relecture : le rapport de Julien Rouart sur l'"agir" et le processus psychanalytique. Rev Fr Psychanalyse 2002;5(66):1633-8. Lire en ligne

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).