Encyclopédie Wikimonde

Julien Sanchez

Aller à : navigation, rechercher
Julien Sanchez
Julien Sanchez
Nationalité Française
Naissance 19 octobre 1983
Argenteuil
Profession Attaché de presse
Carrière Conseiller régional du Languedoc Roussillon
Parti(s) FN
Plus haut poste (France) Chef du projet internet du Front National

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Julien Sanchez est un homme politique Français nationaliste, né en 1983 à Argenteuil (Val-d'Oise). Conseiller régional Front National du Languedoc Roussillon, il fait également partie des instances nationales dirigeantes de ce parti et est un des responsables de la communication du FN.

Origines

Ses grands-parents paternels sont pieds-noirs et Julien Sanchez est issu d'une famille assez politisée : ses parents sont clairement à gauche (père syndicaliste CGT). Lui aussi intéressé par la politique très jeune, il crée en 1999 le site généraliste politique Votants.com puis le site Elections-regionales.com (qui recueilleront plus de 800 000 visites et pour lesquels il interviewera notamment Ségolène Royal, Christine Boutin ou encore Jean-Marie Le Pen).

Engagement au FN

Julien Sanchez rejoint le Front National à 16 ans, en l'an 2000. Il milite alors activement en Languedoc-Roussillon (Gard puis Hérault) en créant divers sites internet pour le FN.

Fonctions nationales

  • En 2005, Jean-Marie Le Pen, qui souhaite créer un service communication important au FN et développer sa présence sur internet, s'appuie pour ce faire sur son attaché de Presse Alain Vizier qui recrute Julien Sanchez.
  • Depuis, Julien Sanchez est devenu l'adjoint d'Alain Vizier (Directeur de la Communication et attaché de presse du FN). Il est aussi chef de projet Internet du Front National.
  • Sur le site Internet du parti, il est chargé de l'interview hebdomadaire de Jean-Marie Le Pen (appelé "le journal de bord") et de la réalisation de reportages.
  • Il anime aussi depuis 2007 sur scène les événements nationaux du FN (Congrès, Conventions...).
  • En 2007, il est membre du bureau de campagne de Jean-Marie Le Pen pour l'élection présidentielle.
  • A ce titre, il est régulièrement choisi par les médias pour représenter les jeunes soutenants Jean-Marie Le Pen. Il participe ainsi au "Grand Journal" de Canal +, à "Morandini !" sur Direct 8 mais aussi à des débats dont un débat assez animé avec Patrick Balkany dans "La voix est libre" sur France 3 Ile-de-France.

Enfin, depuis 2009, il participe régulièrement à l'émission NRJIK sur NRJ Paris.

Fonctions locales

  • En 2002, militant actif pendant les élections présidentielle et législative, il est repéré par Alain et France Jamet et devient, à 18 ans, leur assistant au Groupe des élus FN au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon. Il le sera pendant 2 ans, jusqu'en 2004.
  • En 2004, Marine Le Pen le repère et le recrute pour être son assistant au Conseil Régional d'Ile-de-France.
  • Membre du bureau départemental du FN dans l'Hérault de 2002 à 2004, il est membre de celui de Seine-et-Marne de 2006 à 2009.
  • Fin 2006, il est nommé responsable du FN dans la 7e circonscription de Seine-et-Marne (qui comporte les cantons de Chelles, Vaires-sur-Marne, Lagny-sur-Marne et Claye-Souilly/Villeparisis).
  • Il exercera aussi la fonction de responsable communication/presse du FN 77 de 2006 à 2009.
  • En 2009, Marine Le Pen et Jean-Michel Dubois lui confient des responsabilités dans leurs campagnes européennes. Responsable aux actions catégorielles pour la première, attaché de presse pour le second.

Elections

Elections internes

Candidat pour la 1ère fois à l'élection du Comité Central du FN, Julien Sanchez est élu lors du Congrès de 2007 par les adhérents du Mouvement.

Elections politiques

Julien Sanchez a été candidat (dès l'âge de 20 ans) à plusieurs élections :

  • En 2004 : Aux élections cantonales à Clermont-l'Hérault (Hérault). Il reccueille 14,54% des voix et rate le second tour à 22 voix près dans ce canton rural où le FN n'a jamais réussi à aller au second tour auparavant.
  • En 2004 : Aux élections régionales en Languedoc-Roussillon (13e sur la liste d'Alain JAMET)
  • En 2007 : Aux élections législatives en Seine-et-Marne (7e circonscription). Avec 5,33% des voix, il est l'un des 17 candidats FN sur 99 à passer la barre des 5% et à être remboursé de ses frais en Ile-de-France.
  • En 2008 : Aux élections cantonales à Claye-Souilly (Seine-et-Marne). Résultat : 10,73%.
  • En 2009 : aux élections européennes en Ile de France sur la liste de Jean-Michel Dubois. Résultat : XX
  • En 2010 : Aux élections régionales, n°2 sur la liste dans l'Hérault (Languedoc Roussillon), sur la liste de France Jamet. Résultat : 1er tour (12,67 %), 2ème tour (19,38 %). Julien Sanchez est alors élu conseiller régional le 21 mars 2010.

Mandats

  • Julien Sanchez est conseiller régional du Languedoc Roussillon depuis le 21 mars 2010.
  • Julien Sanchez a été, de 2005 à 2007, membre du Conseil Régional des Jeunes d'Ile-de-France (Institution créée par Jean-Paul Huchon, Président PS du Conseil Régional d'Ile-de-France). Il y fut l'un des membres les plus actifs et sa présence fut l'objet de plusieurs polémiques (notamment lorsque M. Huchon demanda aux jeunes de rédiger un rapport sur les émeutes de 2005 - son texte de contribution fut alors refusé -).

Combats

Lieux de culte musulmans

En 2009, Julien Sanchez se bat contre la construction d'un groupe scolaire musulman sur un terrain public à Chelles, "au nom de la Loi de 1905 sur la laïcité". Après avoir sensibilisé la population par voie de tracts, Il se rend notamment au Conseil Municipal de la ville le 27 mars 2009 et y prend la parole (sans y avoir droit) accompagné de plus d'une soixantaine d'habitants. Le Maire PS Jean-Paul Planchou refuse de se justifier sur ce projet. Cette affaire sera médiatisée régionalement et nationalement à ce moment. Il poursuit actuellement ce combat et annonce qu'il en mènera d'autres partout en France sur ce point.

Transports en commun

Usager quotidien des transports d'Ile-de-France, Julien SANCHEZ a créé www.RER-B.com pour protester contre les conditions de transports détestables que subissent chaque jour les usagers du RER (RER A, RER B...) du fait du manque d'investissements des élus UMP et PS qui, selon lui, "ne prennent jamais les transports en commun".

Protection animale

Membre d'associations de protection animale, il se bat pour le respect de la condition animale.

Mode de scrutin proportionnel

Il exige également le retour au mode de scrutin proportionnel en vigueur en France de 1986 à 1988 "parce qu'il n'y a pas que l'UMPS qui a le droit à la parole" en France.

Liens


Article publié sur Wikimonde Plus.