Encyclopédie Wikimonde

Karine Delpas

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Karine Delpas, née en 1974, est la dernière présidente de l'UNEF, avant sa réunification avec l'UNEF-ID

Biographie

Étudiante en Biologie après ses études secondaires au lycée de Carmaux, membre de la coordination nationale des mouvements de novembre-décembre 1995, elle accède à la plus haute responsabilité de l'Union nationale des étudiants de France dite Solidarité étudiante. Elle est élue pour la première fois lors du 78e congrès de l'UNEF en 1997, qui se déroula à Toulouse, AGE dont Karine Delpas est issue (bien qu'elle soit alors déléguée de Jussieu).

Elle est réélue lors du 79e congrès de l'UNEF, à Pantin, en , congrès qui décida l'engagement de l'UNEF dans un processus de « rassemblement du mouvement étudiant », avec l'UNEF-ID mais aussi avec des associations étudiantes (culturelles, de défense des droits des étudiants étrangers, de résidents en cité universitaire…)[1]. Cette décision est alors contestée par 4 AGE (Limoges, Grenoble, Pau et Toulouse) qui prirent rapidement le nom de SE (Solidarité étudiante).

Karine Delpas a fait partie du premier bureau de La mutuelle des étudiants (LMDE) en tant que deuxième vice-présidente.

Elle a été élue en 2000 membre du Conseil national du Parti communiste français.

Salariée de la CCAS, elle anime avec Richard Dethyre le Forum Social des Saisonniers dont la 1re édition s'est déroulée à Aubagne en décembre 2010.

Publication

  • Autonomie, j'écris ton nom : manifeste pour une allocation d'autonomie des 16-25 ans, avec Vincent Bony, Gérald Briant, Michela Frigiolini, Aude Lumeau-Preceptis, Marie-Pierre Vieu, préface de Robert Hue, Paris, Éditions Bérénice, 2001

Notes et références

  1. Karine Delpas, Vers une refondation syndicale, entretien avec Stéphane Sahuc, L'Humanité, 9 novembre 2000 [1]
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 163 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).