Encyclopédie Wikimonde

Katia Boyadjian

Aller à : navigation, rechercher

Katia Boyadjian, d'origine arménienne, née en 1958 au Caire, est photographe. Elle vit et travaille à Reviers dans le Calvados en Basse-Normandie.

Biographie

Née au Caire en 1958 d'une mère française et d'un père égyptien d'origine arménienne, Angelo Boyadjian, photographe-portraitiste au Caire qui quittent l'Egypte à l'avènement de Nasser pour s'installer en France.

Enfance arménienne-franco-égyptienne à Paris. Elle rencontre Daniel Juré, originaire de Caen, avec qui elle partage la passion de la peinture. Katia devient son modèle et de nombreux portraits plus tard, elle éprouve le besoin de saisir ces instants privilégiés d'atelier et devient photographe. « Son travail photographique poursuivi jusqu'à ce jour est une sorte d'autobiographie, de journal d'atelier, concis et d'une grande sensibilité »[1].

Espace d'identification pour la photographe, Jours ouvrés est aussi le premier à être salué par les musées de la région, FNAC, FRAC et Bibliothèque Nationale de France. Katia Boyadjian privilégie "l'instant décisif" lors de la prise de vue. Elle travaille les lumières souvent du jour, cadre avec une facilité exemplaire, compose les différents éléments dans l'espace...[2]
C'est en 1994, à l'occasion de l'exposition Jours ouvrés au Centre Culturel Français d'Alexandrie que Katia renoue avec le pays où elle est née. Plusieurs séjours avec Daniel Juré en résidence d'artiste donnent lieu à l'édition A l'ombre d'Amon, Carnets d'Egypte aux éditions de l'Inventaire et de nombreuses expositions dans les musées, institutions en France et à l'étranger, festivals de photographie.

Pendant quatre années, Katia poursuit avec Daniel Juré une longue série de portraits en maisons de retraite en Basse-Normandie, en Arménie et en Egypte. Portraits chroniques, réflexion sur la notion de portrait aujourd'hui, sur la vieillesse et la mort, expérience ultime que retrace le musée des Beaux-Arts de Caen dans une grande exposition en 2003.

Parallèlement elle reprend à son compte un procédé de mise en couleur (peinture à l'huile sur des tirages noir et blanc comme l'ont pratiqué souvent les Arméniens d'Orient car c'était une de leur spécialité) très en vogue dans les années 40 mais toujours usité au Caire. Sa version colorisée de "A l'ombre d'Amon, carnets d'Égypte" prend alors une dimension poétique étonnante, au croisement du réel et de l'imaginaire[3] et est présentée partiellemment dans L'Orient des photographes arméniens à l'Institut du Monde Arabe dans le cadre de l'Année de l'Arménie en France en 2007. Ainsi elle s'investit dans un patient travail de couleurs qui donne à ses images un aspect de « temps suspendu » En intervenant avec des techniques originales, Katia Boyadjian transfigure de nos jours le paysage avec ses épreuves rehaussées de couleurs surannées et irréelles, mais qui contiennent paradoxalement une résonance avec le site, ou le souvenir que l'on s'en fait.''[4]
Après l'Egypte, Katia Boyadjian se rend en 2001 en Arménie et son travail photographique Hayasdan, Voyage en Arménie, est présenté en 2006 au Musée des Beaux-Arts de Caen, dans le cadre de l'Année de l'Arménie en France. Travail qui vient clore sa quête identitaire.

Œuvres sélectives

  • Jours ouvrés, travail photographique portrait/autoportrait, journal d'atelier
  • De flux et de jusant, travail photographique sur le Cotentin
  • Hayasdan, Voyage en Arménie, travail photographique sur l'Arménie
  • A l'ombre d'Amon, carnets d'Egypte travail photographique sur l'Egypte
  • Portraits chroniques, série de portraits en maisons de retraite de Normandie, Egypte, Arménie

Expositions

Expositions personnelles

  • 1994 Jours ouvrés, Centre Culturel Français d'Alexandrie (Egypte)
  • 1996 Jours ouvrés, La Chambre Claire, Paris
  • 1998 Jours ouvrés, Musée des Beaux-Arts, Saint-Lô
  • 1998 Jours ouvrés, Musée des Beaux-Arts, Flers
  • 1998 A l'ombre d'Amon, Musée des Beaux-Arts, Caen
  • 1998 A l'ombre d'Amon, Centre Culturel Français, Alexandrie (Egypte)
  • 1999 A l'ombre d'Amon, La Chambre Claire, Paris
  • 2000 A l'ombre d'Amon, Musée d'Art Moderne, Granville
  • 2003 Portraits chroniques, Musée des Beaux-Arts, Caen
  • 2004 De flux et de jusant, Musée de Saint Peter Port, Guernesey
  • 2005 Jours ouvrés, Musée Baron Gérard, Bayeux
  • 2006-07Hayasdan, Voyage en Arménie, Musée des Beaux-Arts de Caen, Année de l'Arménie en France

Expositions collectives

  • 1994-95 Festival de l'Image, Le Mans
  • 1995-96 Festival Franco-anglais de poésie, Maison des Ecrivains, Paris
  • 1999 Festival Chroniques nomades, Honfleur
  • 2000 Festival Terre d'Images, Biarritz
  • 2005 Festival Photosensibles, Bayeux
  • 2005 Artistes contemporains en Basse-Normandie, Archives Départementales du Calvados
  • 2007 L'Orient des photographes arméniens, Institut du Monde Arabe, Paris, Année de l'Arménie en France

Collections

  • Bibliothèque Nationale de France, Paris
  • Festival de l'Image, Le Mans
  • Fonds National d'Art Contemporain
  • Artothèque de Caen
  • Fondation Arabe pour l'Image, Beyrouth (Liban)
  • FRAC Basse-Normandie
  • Conseil Général du Calvados
  • Conseil Général de la Manche
  • Institut du Monde Arabe, Paris

Bourse

Aide à la création DRAC Basse-Normandie

Bibliographie

  • Jours ouvrés catalogue d'exposition Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô 1996
  • A l'ombre d'Amon Editions L'Inventaire 2000, Préface Jean-Philippe Domecq
  • De flux et de jusant catalogue d'exposition Conseil Général de la Manche 2001
  • Portraits chroniques catalogue d'exposition 2003
  • Artistes contemporains en Basse-Normandie Archives Départementales du Calvados 2005
  • L'Orient des photographes arméniens Editions Cercle d'Art / Institut du Monde Arabe 2007
  • La Normandie des photographes Editions des Falaises 2008

Références

  • Artistes contemporains en Basse-Normandie, Conseil Général du Calvados/Archives Départementales du Calvados,  
  • L'Orient des photographes arméniens, Cercle d'Art/IMA,  
  1. Farid Abdelouahab, La Normandie des photographes, tome 2 Editions des Falaises 2008
  2. Claude Nori, Préface de Jours ouvrés catalogue Musée de Saint-Lô 1996
  3. IMA, L'Orient des photographes arméniens Editions Cercle d'Art 2007
  4. Farid Abdelouahab, La Normandie des photographes, tome 2 Editions des Falaises 2008

Liens externes

http://www.Katia-Boyadjian.com

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).