Encyclopédie Wikimonde

Kezef

Aller à : navigation, rechercher
Kezef
Lieu de vie Plans extérieurs

Kezef est une créature fictive de l'univers imaginaire des Royaumes oubliés, campagne célèbre du jeu de rôle Donjons et Dragons, qui est basée sur Fenrir dans la mythologie nordique.

Il erre entre les différents plans extérieurs traquant sans relâche la Fidélité, autrement dit les âmes qui ont choisi de vénérer un dieu par-dessus tous les autres. Il n'a aucun goût pour l'Infidélité ou le Faux et il est totalement dégouté par le goût des esprits encore vivants. Lorsque Kezef détruit l'un des Fidèles, les asticots qui composent son pelage se jettent sur la victime pour la dévorer. Les créatures rassasiées retournent finalement dans le corps de Kezef, le rendant alors en apparence gonflé. Chaque Fidèle dévoré de cette manière est détruit à jamais, sans même pouvoir être aidé par la divinité tant aimée. Les Ravageurs des Cieux se nourrissent du parfum de la haine, et il s'arrête donc parfois et devient alors substantiel. À son réveil, il quitte des cauchemars horribles souvent provoqués par Dendar, le Serpent de Nuit.

Description physique

Kezef est un énorme mastiff d'une malveillance extrême, doté d'yeux rouges et d'une queue de rat. Des asticots grouillent dans son pelage, qui couvre à peine ses tendons nus et ses os. Sa peau suinte comme le pus d'une vieille blessure et ses pattes laissent des empreintes dans la terre en ouvrant des cratères d'ichor brûlant dans son sillage. Ses dents aigües scintillent comme des dagues de jet à la lumière. Son sang est un liquide sombre, corrosif et suintant, qui irradie une aura pestilentielle d'affaiblissement. L'air fétide de son souffle éteint tous les feux alentours et sent la douce puanteur d'une mort ancienne. Ceux qui sont pourvus d'odorat peuvent sentir ce parfum à des kilomètres à la ronde. Le Chien du Chaos s'exprime par des grognements lents et graves.

Histoire

Kezef a été enfermé pendant longtemps dans les Landes de la Malédiction et du Désespoir par une alliance des dieux Fééruniens, quand le Cercle des plus grandes puissances interdirent toute communication avec la créature par un mortel ou même une divinité. Après qu'il fut chassé, les faibles pouvoirs de Kezef l'empêchèrent de briser la laisse que Gond lui avait fabriqué. Kezef accepta que Gond lui attache une chaîne de courte longueur autour du cou à condition que Tyr place sa main droite dans sa mâchoire. Gond accrocha la chaîne à des milliers de kilomètres au fonds des Landes, et Mystra l'enferma dans un voile d'énergie magique incassable. Entre ces deux étaux, Kezef ne pouvait pas s'échapper, et personne ne pouvait l'aider. Quand Kezef comprit qu'il était réellement coincé, il mordit la main de Tyr et absorba de son essence divine pour tous les siècles où il avait tâché de s'évader. Par la suite Kezef a été libéré, grâce aux machinations de Cyric, et put de nouveau aller chasser les âmes des mortels et des dieux.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).