Encyclopédie Wikimonde

Kim Chi Pho

Aller à : navigation, rechercher
Kim Chi Pho

Kim Chi Pho, née en 1972 au Vietnam, est une auteure belge vivant à Paris. Elle est l’auteure de plusieurs romans.

Biographie

Kim Chi Pho est née en 1972 à Go Công, sur le Mékong, au sud du Vietnam, d’un père chinois et une mère vietnamienne. Elle est la onzième enfant d’une fratrie de douze.

Le 30 avril 1975, c'était la chute du gouvernement de Ngô Đình Diệm, le sud du Vietnam tombait aux mains des communistes. Des millions de personnes fuirent le Vietnam, par voie de mer, sur des bateaux de pêcheurs, surchargés et fragiles. On les appelait les boat people[1]. Selon le Haut-commissariat des Nations Unies[2], entre deux cent mille et deux cent cinquante mille hommes auraient péri, victimes des pirates ou de noyade.

En 1984, elle quitte le Vietnam communiste, accompagnée de ses parents et ses frères et sœurs, pour l’Europe. Réfugiée politique, elle s’installe définitivement en Belgique et obtient sa naturalisation belge.

Après l’obtention en 1997 de son master en finance à l'Institut d'administration et de gestion, à Louvain-la-Neuve en Belgique, elle intègre Price Waterhouse & Copper comme consultante avant de rejoindre la Direction Financière d’Alstom. Elle reste à ce poste pendant 20 ans.

Mère célibataire de deux filles, Kim Chi Pho vit à Paris depuis 2005. Elle a créé un groupe des Belges à Paris pour promouvoir les activités culturelles belges et garder un lien avec son pays d’accueil.

En 2016, après le décès de son père suivi d’un burn-out, Kim Chi Pho quitte son poste de directrice financière à Alstom et entame une carrière littéraire.

En 2017, elle publie son premier roman en autoédition, Mademoiselle Numéro 11. L’année suivante, sort un deuxième roman, Le Clos des Diablotins, du nom du quartier défavorisé de Bruxelles où elle a grandi, avant un troisième roman en 2019, Sista, dont l’action se déroule entre le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, l'Angleterre et la Belgique.

Kim Chi Pho est très active et très suivie sur les réseaux sociaux et s’affirme comme une auteure indépendante. Sa première participation à un événement littéraire était au salon de l'autoédition de Lyon[3] en 2019. Elle était invitée par le groupe des Indés du livre à partager son expérience.

Depuis 2020, elle est publiée par les éditions Lemart. Ses romans sont distribués en France, en Belgique, en Suisse et au Luxembourg.

Œuvres

Notes et références

  1. « Témoignage - Du Vietnam à Limoges : le parcours d’une "boat people" raconté dans un livre », sur France 3 Nouvelle-Aquitaine (consulté le 9 avril 2020)
  2. « HCDH | Qui sommes-nous ? », sur www.ohchr.org (consulté le 9 avril 2020)
  3. « Kim Chi Pho - Le Clos des Diablotins », sur Salon de l'Autoédition de Lyon, (consulté le 8 avril 2020)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).