Encyclopédie Wikimonde

Kiwistar

Aller à : navigation, rechercher

Kiwistar (né en 1986 à Paris), de son vrai nom Michel Parey, est un compositeur de musique électronique français.

Biographie

Michel Parey est un Dj d'origine franco-indienne né le 28 novembre 1986 à Paris en France.

Reconnu dans le milieu électro swing partout dans le monde,[réf. nécessaire] Kiwistar est devenu un des actes majeurs du genre[réf. nécessaire], allant jusqu'à remporter l'Électro swing award du meilleur Dj electro swing du monde en 2011.[réf. nécessaire]

Il a construit sa réputation sur scène, en amenant une electro swing funky à un autre niveau[réf. nécessaire] en la mélangeant en live avec du drum and bass, du trap, et de la hard techno, mélangeant happy vibes et club bangers.[réf. nécessaire]

Il a pu poser ses platines sur 3 continents, à travers l'Europe l'Amérique et l'Afrique.

En tant que compositeur, Kiwistar suit un chemin mélangeant éclectisme et diversité et produit des chansons de 100 à 190 BPM, proposant des chansons chill aux party anthems

En tant qu'organisateur, Kiwistar s'est fait connaitre notamment grâce aux soirées colorsound et swing is swag, ainsi qu'avec le festival Magic Island se déroulant sur l'Ile de Malte.

Ces prochaines sorties se feront sur SpoonS records; label qu'il a co-créé avec Red Oak, son partenaire sur son side project "The Voodoo Warriors"[1]

Discographie

Extended Play[2]

  • 2011 : Tennis Swing EP
  • 2013 : Laura's Groove EP
  • 2015 : Swing as Fuck EP
  • 2016 : Take it Back EP

Singles

  • 2010 : What That Do
  • 2010 : The Dark Balroom
  • 2011 : Put The Blame
  • 2011 : Tennis Swing
  • 2012 : Northway
  • 2012 : Tuxium (The Angel's Door)
  • 2013 : Laura's Groove
  • 2013 : Cait Sith
  • 2013 : Kiwistep
  • 2013 : The Evil Mambo
  • 2013 : Cyber Swing
  • 2013 : Obey Your Air Raid Warden
  • 2013 : The Girl And The Robot
  • 2014 : The Blue Owl
  • 2014 : Mad Circus
  • 2014 : Prohibited
  • 2014 : The Time Traveller
  • 2015 : Praise The Bass
  • 2015 : Swing as Fuck
  • 2015 : Waterdrop
  • 2016 : Take it Back

Liens Externes

Notes et références

  1. « Kiwistar », sur SoundCloud (consulté le 16 octobre 2016)
  2. « Kiwistar », sur Spotify (consulté le 16 octobre 2016)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).