Encyclopédie Wikimonde

Kristenion Breizh

Aller à : navigation, rechercher

Kristenion Breizh est une association religieuse nationaliste bretonne.

Histoire

Loic Orhan, habitant Loudéac à l'époque, animait déjà depuis 1971 environ l'association "KRISTENIEN VREIZH" association exclusivement de langue française. Le tournant idéologique à la suite de mai 1968 dans le mouvement breton avait en effet entraîné une réaction de la part des catholiques de ce mouvement, mais de manière désordonnée : comme le mouvement "Iliz ha Breizh" en 1971 qui voulait profiter de la réforme liturgique pour favoriser des messes en breton, le mouvement "Kristenien Vreizh" puis "Kristenion Breizh" voulait mener une réflexion chrétienne et de type nationaliste dans le mouvement breton, en opposition avec l'idéologie marxiste et gauchiste de la jeune génération.

KRISTENION BREIZH est une autre graphie qui apparaît dans la continuité de l'autre comme titre du Cahier d'études trimestriel n° 1 paru au printemps 1976 sous le parrainage du "Bleun Brug Bro Gwened". Ce changement de graphie correspond en réalité à un changement majeur dans la nature de cette association : d'entrée, dans ce numéro, KRISTENION BREIZH s'adresse "aux catholiques du Mouvement Breton" (sic)et la langue bretonne devient la 'langue habituelle et normale' du groupement. Ce groupe venait en fait de s'adosser à la revue Imbourc'h dirigée par Youenn Olier et Paol Kalvez, avec Marçel Blanchard le Recteur de Quisinic, l'initiateur de Emglev Beleion Breizh en 1971 au moment des évènements du premier FLB réclamant la libération des prêtres bretons.

De 1976 à 1993, K.B. organisera des journées mensuelles d'étude et de prière ainsi que des voyages dans les pays celtiques qui alimenteront la revue Imbourc'h. Plus globalement, si Imbourc'h était jusqu'en 1974 une revue officieuse pour Skol An Emsav et Emsav ar Bobl Vrezhon, deux structures créées à l'origine essentiellement par Youenn Olier et Paol Kalvez, leurs convictions politiques liées à leur foi chrétienne les poussèrent à adopter K.B. comme groupe de référence à la suite de leur mise en minorité au congrès de Guingamp de Skol An emsav en 1974.

En 1991 les membres de KRISTENION BREIZH fondent une association appelée "BREURIEZH SANT ILDUD" afin de financer l'installation d'une communauté catholique bretonnante à Quistinic : TIEGEZH SANTEZ ANNA. Cette communauté a rompu tout lien avec BSI et K.B. en quittant Quistinic.

Actuellement les membres de KRISTENION BREIZH forment surtout une communauté de prière en breton, avec notamment l'édition du Bréviaire Romain.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).