Encyclopédie Wikimonde

L'Anti-crise

Aller à : navigation, rechercher

L'Anti-crise est un ouvrage de Marie-Françoise Guignard et Jean-Pierre Thiollet publié en 1994, très évocateur des perturbations qui guettent les salariés dans leur environnement professionnel et des évolutions sociales tant de la décennie en question que de notre époque. Il vise à identifier les signes avant-coureurs de ces perturbations, perceptibles à l'intérieur ou à l'extérieur des entreprises, afin de déjouer les pièges, de contourner les crises ou de les affronter au mieux, de surfer sur les vagues de la conjoncture et de méditer sur de nouveaux itinéraires.

Paru chez Dunod, qui l'a également republié sous le titre Affronter les turbulences professionnelles, le livre comporte dix chapitres qui analysent les différents cas de figure et des témoignages de plusieurs personnalités, dont le pâtissier et cuisinier Patrick Lenôtre, neveu de Gaston Lenôtre, l'ancien champion olympique Alain Mosconi, Philippe Rousselet, actuel directeur chargé des relations avec les instances professionnelles et les acteurs économiques au Crédit Foncier, Jean-Claude Cathalan, alors président du groupe Révillon, des Parfums Caron, et de la maison de haute couture Jean-Louis Scherrer et aujourd’hui président du Comité Montaigne, Chantal Cumunel, alors Secrétaire Général de la Confédération générale des cadres (CGC), Ursula Grüber, créatrice de la société portant son nom, première agence mondiale d'adaptation publicitaire et de traduction créative, Henri Lagarde, ancien président des groupes Thomson Électroménager-Electrolux et Royal Canin, et Eveline Duvaud-Schelnast, actuelle responsable au sein d'une Fachhochschule, université de sciences appliquées en Autriche[1].

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).