Encyclopédie Wikimonde

La Forge (think tank)

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

La Forge est un cercle de réflexion français créé en novembre 2007 par Benoît Hamon et Noël Mamère.

Histoire

La Forge est créée en novembre 2007 par Benoît Hamon et Noël Mamère[1], dans le contexte d'une multiplication des clubs politiques au sein de la gauche socialiste française[2].

Selon ses membres fondateurs, il s'agit de réagir à « un triple échec de la gauche », qui serait à la fois électoral, social et idéologique[3]. Le think tank doit permettre d'agir sur les représentations culturelles qui structurent les consciences, selon un modèle inspiré par les théories d'Antonio Gramsci, afin d'influencer les rapports de pouvoir[4].

Les membres de La Forge sont principalement des universitaires, des chercheurs et des hauts fonctionnaires. Leur but est de créer des liens entre le monde politique et les syndicats, les associations, et les milieux intellectuels et culturels sympathisants du socialisme en France[5].

En janvier 2008, La Forge présente une « contre-expertise », à laquelle ont participé les professeurs d'économie Philippe Moati et Jean-Marie Monnier, le maître de conférences Liêm Hoang-Ngoc et le rédacteur en chef du magazine Alternatives économiques Guillaume Duval. Le texte contredit les conclusions du rapport de la Commission pour la libération de la croissance française présidée par Jacques Attali[6].

L'activité de La Forge est ralentie à partir de décembre 2008, lorsque son dirigeant Benoît Hamon est nommé porte-parole du Parti socialiste[2].

Organisation

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2012)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Selon le site de La Forge[7], le conseil de direction oriente et valide les travaux des groupes de réflexion, organise leur publication et leur diffusion. Il est l’organe de décision de La Forge qui pilote son agenda de travail et ses interventions publiques. Il est composé :

  • des membres fondateurs,
  • du Délégué général, Joshua Adel,
  • des responsables de l’organisation (Communication, Études et publications, Comité d’experts, Trésorerie),
  • des animateurs des groupes de réflexion.

Le conseil d’orientation regroupe les parrains, les partenaires scientifiques et les compagnons de route de La Forge. Concerté régulièrement sur les orientations scientifiques, il se réunit deux à trois fois par an afin de donner un avis sur les publications de La Forge et accompagne le conseil de direction dans l’élaboration du programme de travail.

La Forge dispose de groupes de réflexion qui élaborent les notes et les études qui sont publiées régulièrement. Leurs thématiques couvrent ce qu'elle considère être "l’ensemble des défis qui se posent à la gauche contemporaine" :

  • Alternatives au capitalisme
  • État-Providence et Territoires durables
  • Démocratie et pouvoirs
  • Intégration républicaine et nouvelles émancipations

Elle a également mis en place deux cellules d’analyse :

  • Opinion et analyses électorales,
  • Suivi de la politique gouvernementale.

Références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).