Encyclopédie Wikimonde

Langage du duelliste

Aller à : navigation, rechercher

{Merci de compléter cet article dont le but est de définir tous les termes de Yu-Gi-Oh!}
Dans Yu-Gi-Oh! que l'on parle du jeu de cartes ou de l'anime, des termes bien précis sont employés. Ce lexique a pour but d'aider à la compréhension de ces termes.

Attributs

Ils sont au nombre de 7 et servent pour l'application des effets de cartes :

  • Lumière
  • Ténèbres
  • Feu
  • Eau
  • Vent
  • Terre

les trois dieux égyptiens sont d'attributs Divin (Plus Horakhty, une carte interdite)

Types

Il existe 22[1] types de monstres différents (en comptant "Bête-Divine") :

  • Dragon
  • Magicien
  • Zombie
  • Guerrier
  • Bête-Guerrier
  • Bête
  • Bête Ailée
  • Démon
  • Elfe
  • Insecte
  • Dinosaure
  • Reptile
  • Poisson
  • Serpent de Mer
  • Machine
  • Tonnerre/Eclair
  • Aqua
  • Pyro
  • Rocher
  • Plante
  • Psychique

Boosters

C'est un sachet de cartes souvent tirées d'une extension ou d'extensions dites spéciales (qu'on ne peut obtenir que dans certaines circonstances). Une extension classique est composée de 30 à 80 cartes.
Il existe plusieurs types de boosters :

  • Les boosters classiques composés de 9 cartes tirés d'extensions classiques ;
  • les boosters de rééditions qui contiennent 12 cartes, accompagnées d'une carte Stratégie (carte dont le but était d'aider le joueur à réaliser des combos) ;
  • les Packs du Duellistes (ou DP), contenant 5 cartes au hasard parmi 30 appartenant à un personnage de la série Yu-Gi-Oh! GX et une carte Tactique (même but que les cartes stratégies) ;
  • les Packs de Tournoi (ou TP) qui ne sont donnés que lors de tournois en ligue, des extensions de soit 30 cartes (TP1 et TP2), soit de 20 cartes (TP3 à TP8) ;
  • les Paquets du Champion (ou CP), qui ont remplacé les TP mais sont également constitués de 3 cartes sur 20.

Decks

Un deck est le paquet de cartes utilisé pour faire des duels. D'après la règle du jeu, le nombre minimum de cartes que doit contenir un deck est de 40 et le maximum est de 60 (à la suite d'une modification des règles). Cependant, dans les jeux vidéo, cette limitation maximum est ramenée à 80. Mais il ne faut pas perdre de vue qu'un deck avec 40 cartes sera plus compétitif qu'un deck de 80 ou plus.

Préconstruits

Afin de permettre aux débutants de démarrer avec un jeu convenable et aux autres d'obtenir des cartes très puissantes des decks préconstruits sont sortis dans le commerce. Il existe 2 types de decks, les decks de démarrage, dont l'intérêt est d'aider à l'assimilation des règles et de permettre aux joueurs d'obtenirs les cartes de leurs héros, et les decks de structure, qui doivent permettre aux joueurs d'avoir un deck déjà prêt et qui n'est presque pas à améliorer.

Duels et Matchs 

Un duel se deroule avec des cartes et des Life point(point de vie).Un match en deux manches.

Qu'est-ce que c'est ? 

Un duel est une partie du jeu de cartes tirées du manga Yu-Gi-Oh! et qui est appelé dans l'anime "Duel de Monstres". Chaque joueur commence avec 8000LP ("life points" ou points de vie) et le but du jeu est d'être le premier à réduire les LP de l'adversaire à 0. Le duel se divise en deux ou trois matchs et le gagnant est celui qui a remporté deux matchs, ou un match et deux égalités. Il y a une égalité entre les deux "duellistes" lorsqu'il y a eu trois égalités ou une égalité et un match gagné par chaque joueur.

Termes utilisés en Duel 
  • draw phase : on pioche une carte. C'est cet évènement qui marque le début du tour d'un joueur ;
  • stanby phase : phase d'attente où les effets de cartes peuvent être activés (carte piège, magie...)
Termes Japonais (originaux) 
  • Draw (prononcez Torrow) : piocher
  • Ore no turn : mon tour (insistance sur le "mon")
  • Boku no turn : mon tour
  • Ore-sama no turn : mon tour (grande insistance sur le "mon")
  • Reverse Card Open (prononcez Reverse Kado Open) : j'active ma carte face cachée
Termes Français 
Déroulement d'un Tour 
  • draw phase - phase de pioche : Le joueur dont c'est le tour pioche une carte. S'il ne peut plus piocher au début de son tour (parce que son deck est vide) il perd le duel.
  • standby phase - phase d'attente : Durant cette phase certains effets sont activés.
  • main phase 1 - phase principale 1 : Le joueur dont c'est le tour peut jouer UNE carte monstre par invocation normale (attaque face recto) ou le poser (défense face verso). Il peut également jouer des monstres par invocations spéciales ou des cartes Magies ou Pièges.
  • battle phase - phase de combat : Durant cette phase, le joueur dont c'est le tour peut choisir d'attaquer les monstres adverses (ou s'il n'en a pas, le joueur directement) avec les siens.
  • main phase 2 - phase principale 2 : elle se déroule comme la main phase 1, la seule exception étant que si le joueur a invoqué un monstre par invocation normale durant le tour, il ne peut pas en jouer d'autres de la même manière.
  • end phase - phase finale : le joueur cède la main au suivant

Types

Ils permettent de différencier les monstres et d'appliquer des effets. Ils sont aussi utiles pour la construction de Decks à Thèmes.

Notes et références

  1. dont le type "Bête-Divine" réservé aux cartes des Dieux. À savoir : certains de ces "dieux" (Obelisk,Slypher et Ra) sont devenus en plus de jouables, légales en tournoi.


Cet article « Langage du duelliste » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).