Encyclopédie Wikimonde

Laurent Marissal

Aller à : navigation, rechercher

Laurent Marissal, parfois appelé « Painterman », est un peintre français, né le (49 ans) à Clichy (Hauts-de-Seine).

Biographie

Durant l'été 1993, peintre, il est embauché comme agent de surveillance au musée Gustave-Moreau, à Paris. D'avril 1997 à janvier 2002, il fait de cet emploi (qu'il dit vivre comme une aliénation) la matière de sa pratique : il utilise à des fins de création picturale le temps de travail rémunéré par le ministère de la Culture, à l'insu du musée[1].

Pendant l'hiver 1998, il ouvre une section syndicale CGT, vue comme un outil administratif pour concrétiser son projet pictural : modifier réellement les conditions, le temps et l'espace de travail.

En décembre 2001, il prend congé du ministère de la Culture et quitte la CGT. Le musée inaugure au printemps 2003 les nouveaux espaces provoqués par l'action picturale[2].

En 2006, Laurent Marissal publie Pinxit[3], récit des actions picturales non visibles non cachées. Il prend alors le pseudonyme de « Painterman ». En 2010, il étend son action à la vie entière, vie transformée en autopiction[4]. Depuis 2012, il est l'auteur et l'éditeur d'une revue Nada, qui révèle in progress ses actions picturales[5].

Expositions

  • « —NADA », SKOL, centre des arts actuels, Montréal, octobre 2012-avril 2013
  • « Celebration of the body#2 », musée des moulages, Lyon, printemps 2012
  • « Les éditions Incertain Sens », centre d'art contemporain Zamek Ujazdowski, Varsovie
  • « Panneau syndicalpictural », cneai[6], Chatou, 2002 à 2006
  • « Painterman », galerie Superhéros vitrine latérale, Paris, mars 2006
  • « L'appel de la mariée », galerie Interface, Dijon, été 2005
  • « Pinxit en dépôt », galerie Corentin Hamel, automne 2004
  • « Guardare, raccontare, pensare, conservare : les livres d'art depuis 1960 », com. Anne Mœglin Delcroix, Casa del Mantegna, Mantoue, Italie, été 2004
  • « Exposition (clandestine »), musée Gustave-Moreau, Paris, automne 2003
  • « Oxymory », carte blanche à Joël Hubaut, Frac de Basse-Normandie, été 2003
  • « Complex'tri n° 4 », Galerie de l'hôtel, Caen
  • « Livres imprimés & maquettes, les éditions incertain sens », BnF, mars 2003

Publications

  • Nada, revue, éditions clandestines slnd[7], depuis 2012
  • Pinxit 2, Où va la peinture, éditions Incertain Sens, Rennes 2010
  • Pinxit 1997-2003, éditions Incertain Sens, Rennes 2006 (récit des actions picturales et clandestines au musée Gustave-Moreau)
  • LJCBD, éditions Incertain Sens, Rennes, 2006 (une bande dessinée pour montrer l'œuvre sous exposée de Lefevre Jean-Claude, artiste dit « conceptuel »…)
  • Painterman's comic, éditions clandestines, slnd
  • Jailhouse Rock, éditions clandestines, slnd
  • Conférence clandestine, éditions clandestines, slnd
  • Le Chant de la sirène, éditions clandestines slnd
  • Mauvais sujet, Peintures 1997-2003, Esse n° 52, Montréal, 2004
  • « Claude Rutault au musée Gustave-Moreau » in Mélanges, Claude Rutault, Éditions Jannink, Paris, 2003
  • « Ya pichou, j'écris/peins, texte-peinture, Livres d'artistes ? nouvelles écritures hybrides ? » Action poétique n° 162, Marseille, printemps 2001
  • « Les Figures du discours », in Ego comme X, n° 7, Angoulême, automne 2000
  • « Cartel n° 1 à 7 », livret des musées de l'USPAC CGT, in éditions de l'USPAC CGT 1998-2003

Bibliographie

  • Jan Middelboos , y-a-t-il un artiste  dans l'usine, in Art 21 n° 32, Paris, 2011
  • Laurent Buffet,  Autopiction : où va la  peinture de Laurent Marissal in Nouvelle Revue d'esthétique n° 7, Paris, 2010
  • Jean-Charles Agboton-Jumeau, « Petite Introduction à une psychopathologie de la lutte quotidienne (& sq.) », in complex'tri n° 4, Caen, 2003
  • Laurent Buffet, « Précis de subversion : à propos du livre d'artiste Pinxit de Laurent Marissal » in Art Présence n° 59, automne 2006
  • Élisabeth Lebovici, « Pinxit Laurent Marissal 1997-2003. Un projet pictural qui vise à modifier les conditions, le temps et l'espace de travail[8] »
  • Anne Mœglin Delcroix, sur le livre d'artiste, articles et écrits de circonstances 1981-2005, Paris 2006, p. 265, 281, 283
  • Anne Mœglin Delcroix, in « Pensare », catalogue de l'exposition : 'guardare, raccontare, pensare, conservare' les livres d'art depuis 1960, Mantoue, 2004
  • Ann Miller & Murray Pratt, « Transgressive Bodies in the work of Julie Doucet, Fabrice Neaud and Jean-Christophe Menu: Towards a Theory of the 'AutobioBD'[9] »
  • Zalia Sékaï, la peinture hors champ, éditions clandestines s.l.n.d.
  • Véronique Vassiliou, À bruit secret, in cahier critique de poésie, CCP n° 4, Marseille 2001/2

Notes

  1. Jan Middelbos, « Y-a-t-il un artiste dans l'usine », ART 21, no 32,‎ , p. 11-13 (ISSN M06801[à vérifier : ISSN invalide], lire en ligne) :

    « L'artiste-gardien de salle répond ainsi aux stratégies menées par l'encadrement du musée par des formes de détournement et de résistance tactique. Mais Laurent Marissal étend aussi le domaine de son œuvre à des résistances sociales moins discrètes. Au sein du même Musée, il a contribué à un redimensionnement physique des espaces (en proposant des modifications de plans du Musée) et à une requalification sociale des conditions de travail (notamment en créant une active section syndicale). »

  2. éditer l'art : le livre d'artiste et l'histoire du livre, Chatou, éditions de la transparence, , 350 p. (ISBN 2350510441) 
  3. Pinxit lm 1997-2003, actions clandestines au musée Gustave Moreau., Rennes, éditions incertain sens, , 220 p. (ISBN 2-914291-18-3) 
  4. Autopiction : où va la peinture de Laurent Marissal, in Nouvelle Revue d'Esthétique, Paris, Presses Universitaires de France, , 224 p. (ISBN 9782130587279) [lire en ligne] 
  5. Laurent Marissal: —NADA, 2012
  6. Site du Centre national de l'édition et de l'art imprimé.
  7. Sans lieu ni date.
  8. Sur le site Le Beau Vice.
  9. Sur le site etc.dal.ca.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).