Encyclopédie Wikimonde

Le Cid (Declan Donnellan)

Aller à : navigation, rechercher

Le Cid de Declan Donnellan, adaptation de la pièce de Corneille, est créé en 1986, en Anglais à Londres. Il connaît alors un immense succès dans le monde entier. La pièce est alors reprise et jouée au Festival d'Avignon en 1998 au Théâtre municipal[1],[2].

Declan Donellan

Declan Donnellan, est un metteur en scène britannique, il devient directeur associé du Royal National Theatre de Londres de 1989 à 1997 et a fondé à Londres en 1981 la compagnie Cheek by Jowl. Il place toujours l'acteur au cœur de son travail et met en scène des pièces du théâtre classique. Il connaît un succès international ( en tournée dans le monde entier ). Declan Donnellan a reçu le prix Laurence Olivier pour l'ensemble de son œuvre en 1990[3].

Distribution et scénographie[4]

Distribution

William Nadylam (Don Rodrigue ), Sarah Karbasnikoff (Chimène), Michel Baumann ( Don Diègue), Odile Cointepas (Léonor), Joséphine Derenne (Elvire), Laurent Desponds (Don Arias), Benjamin Dupe ( Prince), Sandrine Attard ( Infante de Castille ), Philippe Blancher ( Don Gomès ), Jean-Christophe Quenon ( Don Alfonse), Patrick Rameau ( Don Fernand, Roi de Castille ), Yanek Rousselet ( Don Sanchet )

Collaborateurs technico-artistiques

Scénographie : Philippe Marioge ; Costumes : Jacques Perdiguez ; Régisseur : Philippe Delcroix ; Éclairages : Judith Greenwood ; Musiques : Benjamin Dupé.

Mise en scène

Lors des répétitions, le metteur en scène, Declan Donnellan a l'habitude de demander un éclairage naturel pour mieux voir les reflets changeants sur les visages et un sol en bois qui permet un jeu plus naturel. Son travail sur Le Cid a commencé à Paris. Ainsi, il a cherché longtemps un endroit qui conviendrait, finalement il a choisi la salle de spectacle de la Maison de la Belgique, à la Cité internationale[5].

Pour la mise en scène du Cid, Declan Donnellan voulait des comédiens très jeunes : le personnage de Rodrigue fut joué par William Nadylam un comédien noir alors quasiment inconnu, âgé de 32 ans.

Critiques

Le Cid au festival d'Avignon connaît un immense succès. Les critiques sont unanimes et dithyrambiques affirmant que c'est "Le Grand Retour Du Cid" au Festival d'Avignon depuis sa " légendaire " représentation avec Gérard Philippe[6].

- "L'éclatant retour du Cid "[7]

- " Wonderful ! "[8]

-" Le Cid, véritable ouverture du festival "[9]

- " Le Cid une Légende ressuscitée "[10]

- " Le Cid : L'éternel triomphe de la jeunesse ", " Declan Donnellan redonne à Corneille son vrai visage, celui de la fraîcheur fugace passage de l'enfant à l'âge adulte. Les comédiens, superbes, éclaboussent la scène d'une lumière vivifiante "[11]

Notes et références

  1. {{Article}} : paramètre « titre » manquant, La Bible Du Festival d'Avignon,‎
  2. Le Cid De Pierre Corneille
  3. {{Article}} : paramètre « titre » manquant, Le Nouvel Observateur,‎ 9-15 juillet 1998
  4. Fonds documentaire de la BNF - Maison Jean Vilar
  5. Brigitte Salino, « Declan Donnellan », Le Monde,‎
  6. Fonds documentaire de la BNF - Maison Jean Vilar
  7. Armelle Héliot, « L'éclatant retour du Cid », Le Figaro,‎
  8. Frédéric Ferney, « Wonderful ! », Le Figaro,‎
  9. Jean Boissier, « Le Cid, véritable ouverture du festival », La marseillaise,‎
  10. « Le Cid, une légende ressuscité », Nice Matin,‎
  11. {{Article}} : paramètre « titre » manquant, La Provence,‎
Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).