Encyclopédie Wikimonde

Le Crocodile assassiné

Aller à : navigation, rechercher

Erreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas. Erreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas.

Le crocodile assassiné
Auteur J.Q. Louison
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman fantastique
Date de parution 2006

Le Crocodile assassiné est un roman fantastique de J.Q. Louison, une trilogie dont l'action se déroule dans un pays imaginaire, Katacuna, situé en Afrique noire[1].

Genèse

J.Q. Louison connaît le continent africain pour y avoir vécu vingt-sept ans. Ses connaissances en civilisation américaine dans le cadre de ses activités d'enseignante à l'université en Martinique (département d'anglais) alliées aux superstitions[2] africaines et caribéennes liées à son enfance, lui donnent l'idée d'une trame fantastique dont les héros seraient des crocodiles qui influencent les affaires humaines dans la droite lignée du réel imaginaire[3].

Résumé

À Katacuna, dans le petit village de Bogikamo, une femme désespérée dont le couple est stérile, passe une alliance avec des génies en forme de crocodiles, les "esprits crocodiles", pour avoir un garçon. Elle ne sait pas qu'elle va permettre le début de la concrétisation d'un plan de domination du monde ourdi par des entités dont les motivations restent obscures et qui va s'étendre sur des générations impliquant des trames, des alliances politiques et une guerre.

Tome I : Le crocodile assassiné

Tout le tome est basé sur l'histoire de Koumalan Djoko, fils spirituel des crocodiles, depuis sa conception, sa naissance et son initiation[4] jusqu'à sa mort. Dans le contexte de colonisation, Koumalan bénéficie d'une double éducation : intellectuelle par les colons et mystique, par les entités crocodiles. Ces derniers lui ont donné des recommandations précises pour devenir un des chefs d’État les plus puissants du monde. Koumalan Djoko, mi-homme, mi-crocodile est pourtant soumis à ses passions humaines. Déstabilisé par la mort de son frère puis par les femmes, il va trahir ses origines mystiques et assassiner le crocodile en lui. D'où le titre du roman. Mis à mal, les crocodiles lui ont trouvé un successeur parmi les trois prétendants au siège présidentiel : Galoua, Gnahoré et Sidibé. À la fin de ce premier tome, on ne sait pas qui va prendre la suite de Koumalan.

Tome II : Le crocodile assassiné 2 - L'ère du serpent

On retrouve les crocodiles dès le premier chapitre où l'on apprend qu'au premier acte de trahison posé par Koumalan Djoko, protagoniste du premier tome, les génies avaient repéré son successeur, Galoua Simon. Initié par eux dès le plus jeune âge, c'est sciemment que Galoua devient le "prince de sang" des crocodiles. Son parcours sera dominé par la violence et le sang pour faire tomber Koumalan. Une fois président, Galoua, délaissant les crocodiles, choisit de conserver le pouvoir sans dépendre de ses mentors mystiques. Il dresse à son tour un plan machiavélique pour mettre à l'écart les "princes naturels", héritiers de l'ethnie de Koumalan, en s'assurant une jeunesse ivre de plaisirs, soumise et initiée. Incompétence, débauche puis guerre civile, Katacuna est divisée jusqu'à la chute de Galoua, trahi par son homme de confiance Zaki "le serpent" au profit de Sidibé Paulo. Le deuxième tome s'achève sur l'incarcération de Galoua et la présidence de Sidibé assisté de Zaki. La soudaine et mystérieuse disparition de tout crocodile à Katacuna fait couler beaucoup d'encre.

Tome III : Le crocodile assassiné 3

Le tome 3 du crocodile assassiné, "Le triomphe des crocodiles", est sorti en novembre 2014.

Liens externes

Site officiel de la trilogie de J.Q. Louison

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).