Encyclopédie Wikimonde

Le Discours de la méthode (sketch)

Aller à : navigation, rechercher

Le Discours de la méthode est un sketch créé par l'équipe des Guignols de l'info au mois de mars 2011.

Michèle Alliot-Marie venait juste de démissionner, de mauvaise grâce, de son poste de Ministre des Affaires Étrangères au profit d'Alain Juppé, le 27 février 2011[1], à la suite d'un scandale révélé par Le Canard enchaîné un mois avant sa démission[2]. En effet; le périodique mit au jour que la Ministre bénéficia de "faveurs" par des membres du clan Ben Ali en 2010. Face à la polémique, Michèle Alliot-Marie avait dénoncé une « campagne indigne » menée contre elle[3].

Le sketch a la particularité de décrire la géopolitique de façon caustique, rude et amère par la bouche de François Fillon, après que celui-ci exprimât en des termes grivois l'analyse fine et soutenue d'Alain Juppé[interprétation personnelle]. Le fait que MAM ait eu à démissionner pour un comportement jugé inapproprié permet une mise en abyme des paroles prononcées par les deux protagonistes du sketch[interprétation personnelle] : Alain Juppé et François Fillon.

Description des caractères des marionnettes

Alain Juppé est érudit. Il dispose d'un vocabulaire riche et soigné[4]. Il emploie un langage plus que soutenu ( qui est d'ailleurs sa "marque de fabrique" dans l'émission[interprétation personnelle] ). Le contraste est saisissant avec le maigre vocabulaire de tous les autres membres du Gouvernement : ils sont complètement incapables de le comprendre... Hormis le Premier Ministre[4].[interprétation personnelle].

François Fillon ressent une profonde lassitude face à l’incompétence des siens et il emploie volontiers le cynisme et l'ironie. Il va employer d'autres termes nettement plus amères et cinglants que ceux de son nouveau Ministre, afin de rendre compréhensibles les analyses de l'intervenant au plus grand nombre de Ministres présents[4]..

De fait, le sketch permet de mettre en valeur les deux personnages. Ils sont indéniablement présentés comme les plus compétents dans leurs domaines[interprétation personnelle].

Distribution

Le film met en scène les marionnettes suivantes[4]. :

Notes et références

  1. « VERBATIM. La lettre de démission de Michèle Alliot-Marie », Le Parisien, 27 février 2011.
  2. Le Canard enchaîné du 26 janvier 2011.
  3. « Michèle Alliot-Marie dénonce une campagne indigne », RTL.fr, 17 février 2011.
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 [https://www.youtube.com/watch?v=RWVaraw7XNs, Vidéo sur YouTube, consultée le 1er mai 2012.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).