Encyclopédie Wikimonde

Le Hanounight Show

Aller à : navigation, rechercher

Le Hanounight Show
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Genre Divertissement
Late show
Périodicité Hebdomadaire puis Bimensuel
Création Cyril Hanouna
Réalisation Franck Broqua
Jean-Jacques Amsellem
Présentation Cyril Hanouna
Pays Drapeau de la France France
Nombre de saisons 1
Nombre d’émissions 19
Production
Lieu de tournage Saint-Denis :
Studio Lendit 3
Durée 55 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production Cyril Hanouna
Production exécutive Baba Funny League
Société de production H2O Productions
Diffusion
Diffusion Canal+
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêté
Public conseillé Tout public
Site web Site officiel

Erreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas.

Le Hanounight Show est une émission française de télévision, présentée par Cyril Hanouna du au sur Canal+.

Concept

Produite par H2O Productions, l'émission est composée de « interviews décalées, des sketchs en live et des surprises en tout genre », et ce, dans « un décor unique réunissant plusieurs ambiances, mis en musique par un groupe au diapason ». Elle est diffusée en crypté à partir de 22 h 50[1].

Le plateau est très grand en largeur, composé en trois parties. A gauche, une mini-scène avec un groupe de musique nommé les 3-4. Au centre, un écran et devant, un canapé sur lequel est assis l'invité et le bureau de Cyril Hanouna. Ce bureau en bois garni d'objets en tous genres rappelle le bureau des animateurs américains de late-show. A droite, un grand espace pour les happenings et la danse avec en fond un grand portail peint en devanture d'épicerie. Le haut du plateau montre un escalier de fer et une porte à la manière des escaliers de secours new-yorkais. Il y a beaucoup de gradins pour le public, avec de petits canapés sur le devant.

L'émission commence avec un petit show de l'invité mêlant danse et comédie. Il s'ensuit diverses interviews et jeux musicaux avec l'invité sur ses selfies, ses goûts musicaux, sa vie... Le dernier jeu est l'échelle de la honte. En régie, John Eledjam joue un Dieu qui zozote et pose des questions honteuses à l'invité. Si l'invité a déjà fait ces choses honteuses, il avance sur une longue frise. L'émission s'achève avec trois propositions de sortie originales par Cyril Hanouna que l'invité doit choisir.

Participants

  • Les 3-4 du gimmick que les musiciens font avant de jouer (3, 4...) : groupe de musique avec une chanteuse, un batteur, deux guitaristes qui rythment l'émission, font les génériques et jingles et participent à certains jeux.
  • Jean-Marc Générique interprété par John Eledjam : parodie du danseur québécois Jean-Marc Généreux, il chante des génériques d'émission télévisées et l'invité doit les deviner.
  • François Franglish interprété par John Eledjam : vêtu d'une veste de costume rouge trop courte, il chante des chansons qui sont au départ anglaises mais en français ; l'invité doit les deviner.
  • Jean-Michel Mashup interprété par John Eledjam : vêtu d'un costume-cravate en haut et d'un short et de chaussettes de football en bas, il chante les paroles d'une chanson sur la musique d'une autre.
  • Nadine : une femme qui travaille dans la restauration. Cyril Hanouna l'appelle pour un canular et a un véritable coup de cœur pour elle. Par la suite, il lui offre des places de spectacles, des fleurs et même une voiture.
  • Le technicien Canal+ interprété par John Eledjam : un conseiller marocain qui appelle pour dépanner la box Canal+ défectueuse.
  • L'abonné Canal+ interprété par John Eledjam : un abonné à Canal+ en colère contre les émissions d'Hanouna.

Rubriques

  • L'entrée : l'invité fait une entrée spectaculaire avec danseuses et figurants.
  • Babarazzi : Cyril Hanouna montre des photos étonnantes présentes dans le téléphone portable de l'invité.
  • Le Jukebox : Cyril Hanouna montre cinq musiques que l'invité a dans sa playlist.
  • On refait les paroles : François Franglish essaie de faire deviner des chansons anglophones à l'invité, mais en les chantant en français.
  • Jean-Marc Générique : Jean-Marc Générique essaie de faire deviner des génériques de télé à l'invité en les chantant.
  • Jean-François Pacher : Jean-François Pacher essaie de faire deviner des chansons à l'invité en les chantant mais en ayant remplacé les paroles par des synonymes.
  • Allô la Promo ? : l'invité appelle quelqu'un par téléphone au hasard pour lui donner envie d'aller voir son film ou son spectacle.
  • L'échelle de la honte  : Dieu de son vrai nom Zérôme (qui zozote) pose des questions honteuses à l'invité : questions d'ordre sexuel, sur l'avarice, l'alcool, la drogue, la mauvaise hygiène ou la trahison par exemple. Si l'invité a déjà fait ces choses honteuses, il avance d'une case dans une échelle allant de un à dix.

A cette liste peuvent s'ajouter de nombreux happenings en rapport avec l'actualité de l'invité.

Un late-show à la française

De nombreux animateurs ont tenté d'adapter les Late show américains. Appelés aussi night show, ce sont des émissions passant en troisième partie de soirée avec un seul invité face à l'animateur. L'émission consiste en un échange de confidences, de défis et de jeux entre l'invité et le présentateur. Les têtes d'affiche américaines sont Jimmy Fallon, Jimmy Kimmel, David Letterman ou encore Conan O'Brien. S'il y a eu des tentatives d'adapter les late show en France, très peu ont fonctionné car elles ne plaisent pas au public français. On peut citer Ce soir avec Arthur sur Comédie+ qui a été accusée de plagiat par Craig Ferguson avant que ce dernier ne se réconcilie avec Arthur. Dans le même genre, il y avait aussi La nuit nous appartient présentée par Mustapha El Atrassi sur NRJ12.

Quant à l'Hanounight Show, cette émission a été très critiquée sur les réseaux sociaux par les fans de Cyril Hanouna jugeant l'émission ennuyeuse, bien moins rythmée que Touche pas à mon poste !. De plus, l'émission est diffusée tardivement, à 23 heures et de surcroît en crypté sur Canal +, ce qui diminue largement l'audience. De plus, il n'y a aucun replay officiel et Cyril Hanouna n'en parle jamais dans Touche pas à mon poste, ce qui empêche d'éventuels téléspectateurs de la connaître et d'avoir envie de la regarder. Le sujet a été abordé dans TPMP le lendemain de la première et l'émission a été encensée par la chroniqueuse Enora Malagré. Les audiences de l'Hanounight Show sont décevantes en raison des causes abordées ci-dessus, faisant passer l'émission d'hebdomadaire à bimensuelle.

Invités

Les invités, tous proches de Cyril Hanouna, sont des stars du spectacle, de la musique ou du sport.

Émission n° Date de diffusion Invité(e) Métier Téléspectateurs PDM
1 Gérard Darmon Acteur et chanteur 98 000[2] 0,7 %
2 Franck Dubosc Acteur et humoriste 58 000[2]
3 Jérôme Commandeur Acteur et humoriste 28 000[2] 0,2 %
4 Patrick Sébastien Animateur et chanteur 117 000 (record)
5 Pascal Obispo Chanteur 70 000 0,6 %
6 José Garcia
Caroline Vigneaux
Acteur
Humoriste
112 000
7 Anthony Kavanagh Humoriste 53 000
8 Les Chevaliers du Fiel Humoristes
9 Philippe Lacheau et Tarek Boudali Humoristes
Acteurs
50 000[3] 0,2%
10 Alessandra Sublet Animatrice
11 Ary Abittan Humoriste
Acteur
12 Nikola et Luka Karabatic Handballeurs
13 Ahmed Sylla Humoriste
Acteur
14 Gérard Jugnot Acteur
Réalisateur
15 Manu Payet et Dominique Farrugia Acteurs
Humoristes
Réalisateur
Producteur
Patron de chaîne
Mentor de Cyril Hanouna
16 Black M Rappeur
17 Julien Lepers (avec la participation de William Pinville et Herbert Léonard) Animateur télé
Musicien
Chanteur

Notes et références

  1. Kevin Boucher, « "Hanounight Show" : Cyril Hanouna en crypté à 22h50 sur Canal+ » sur PureMédias, 2 novembre 2016
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Kevin Boucher, « Audiences : "Hanounight Show" de Cyril Hanouna démarre timidement sur Canal+ » sur PureMédias, 3 novembre 2016
  3. Toutelatele.com, « Toutelatele - Le quotidien de l'actu TV », sur www.toutelatele.com, (consulté le 13 février 2017)

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).