Encyclopédie Wikimonde

Le Peuple de la famille

Aller à : navigation, rechercher

Le Peuple de la Famille
(it) Il Popolo della Famiglia
Présentation
Président Mario Adinolfi
Fondation 11 mars 2016
Secrétaire Gianfranco Amato
Journal La Croce
Positionnement Droite
Idéologie Conservatisme sociétal
Opposition aux droits LGBT
Pro-vie
Familliarisme
Site web ilpopolodellafamiglia.it

Le Peuple de la Famille (italien : Il Popolo della Famiglia, PdF), est un parti politique en Italien s'inscrivant dans la tendance du conservatisme sociétal. Il est présidé par Mario Adinolfi, ancien membre du Parti démocrate, écrivain et directeur du journal La Croce.[réf. nécessaire]

Idéologie

Le parti a été fondé en mars 2016 pour donner une représentation politique aux personnes ayant participé au Family Day des 20 juin 2015, Piazza San Giovanni et 30 janvier 2016 au Circus Maximus[1].

Le Peuple de la Famille est une organisation politique non-confessionnelle, d'inspiration chrétienne, axée sur la doctrine sociale de l' Église catholique, ouverte aux non-croyants et aux croyants d'autres confessions religieuses qui partagent son programme de défense des valeurs "non-négociables" :

  • le droit à la vie de la conception à la mort naturelle ;
  • la famille comme étant une communauté naturelle fondée sur le mariage;
  • le refus de la reconnaissance par l'État italien d'une union civile entre personnes du même sexe;
  • le droit des enfants à avoir un père et une mère (refus de l'homoparentalité et de l'adoption par un couple de personnes du même sexe);
  • la conception de l'homosexualité comme étant « contre-nature »[2].

Le Peuple de la Famille se conçoit comme un défenseur des valeurs chrétiennes ; ce parti défend l'idée que ses valeurs - et notamment sa vision traditionaliste de la famille - ont construit l'identité historique et culturelle de l'Italie et de l'Occident[réf. nécessaire].

Les membres du PdF revendiquent le statut d'héritiers de la grande tradition du Parti populaire italien de Don Luigi Sturzo.[réf. nécessaire]

Controverses

La partie est étiqueté par certains commentateurs politiques comme un mouvement fondamentaliste chrétien[3],[4].

Résultats électoraux

Parlement Italien

Chambre des Députés
Élection Voix  % Sièges +/– Dirigeants
2018
0 / 630
Mario Adinolfi
Sénat de la République
Élection Voix  % Sièges +/– Dirigeants
2018
0 / 315
Mario Adinolfi

Dirigeants

Le Peuple de la Famille est présidé par Mario Adinolfi, ancien membre du Parti démocratique, écrivain et directeur du journal La Croce. Le secrétaire du PdF est Gianfranco Amato, avocat et président de l'organisation des Giuristi per la Vita ("Juristes pour la Vie"), et son coordinateur est Nicola Di Matteo, fondateur de l'association Non si tocca la Famiglia ("Ne Touche pas à la Famille") ; tous les trois appartiennent au Comité Difendiamo i nostri figli ("Nous allons défendre nos enfants").[réf. nécessaire]

Références

  1. (it) « Il Popolo della famiglia di Mario Adinolfi al voto per estirpare il male e l’ideologia gender », l'Espresso,‎ (lire en ligne)
  2. (it) « Il Popolo della Famiglia contro “Ballando con le stelle”: non fate danzare due gay », LaStampa.it,‎ (lire en ligne)
  3. Mario Adinolfi, nuovo guru degli ultra cattolici
  4. Mario Adinolfi, dieci motivi per cui cantare ‘Meno male che Marione c’è’

Liens externes


Cet article « Le Peuple de la famille » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).