Encyclopédie Wikimonde

Liliana Țuroiu

Aller à : navigation, rechercher
Liliana Țuroiu

Liliana Țuroiu, née en juin 1974 en Roumanie, est la présidente de l’Institut culturel roumain.

Biographie

Liliana Țuroiu suit les cours au lycée pédagogique de Bucarest et durant la période 1994-1999, elle étudie à l'université nationale d'art de Bucarest. Elle suit ensuite, pendant une année, des études approfondies dans la même université et des études post-universitaires à la Nuova accademia di belle arti de Milan, après quoi, elle soutient une thèse de doctorat, L’Esthétique des vêtements féminins de la période postmoderne en 2009.

Membre du conseil international de la Fédération d’industrie créative, lectrice universitaire et membre de l’Union des artistes plastique de Roumanie, elle est également membre fondateur de la Fondation Altum Design, membre du comité scientifique de la conférence internationale, History, Society, Communication à l'université de Rome « La Sapienza ». Elle prend en avril 2017 la tête de l'Institut culturel roumain.

Le chemin vers la diplomatie culturelle

Le mandat de dirigent de l'Institut culturel roumain inclut une période de défis sans précédent, avec quatre grands programmes internationaux. De 2018 a 2020 ICR est impliqué dans l'organisation d'événements culturels afin de promouvoir la Roumanie et la culture roumaine dans les projets qui offrent la possibilité d'une visibilité maximale de Roumanie en Europe:

-Centenaire de la Grande Union (2018 est l’année de la 100e anniversaire de la Grande Union qui a créé l'État roumain unitaire). L'un des grands projets de célébration du Centenaire de la Grande Union est le "Jardin de la Grande Union", initiative multidisciplinaire inscrite au programme d'ICR Londres, qui souligne la richesse et le caractère unique du patrimoine naturel roumain après la Grande Guerre. À cette occasion ont été lance : l'album "The Transylvania Florilegium" gardens illustrated[1], préfacé par Charles de Galles et le site en anglais "The Making of United Romania[2].

-La Saison France-Roumanie (projet qui implique des événements dans le domaine culturel qui auront lieu dans les divers endroits, en Roumanie et en France, dans la période de 30 novembre 2018 jusque le 14 juillet 2019)

-La présidence tournante de Roumanie au Conseil de l'Europe pour une période de six mois à partir de 1er janvier 2019 et Europalia- Festival International des arts ou la Roumanie est le pays invité (d'octobre 2019 à janvier 2020) en Belgique et d'autres pays de la région.

Un autre grand projet ou l'Institut culturel roumain est partenaire c’est Bridges of Tolerance qui est un projet transnational pour l’Europe centrale et orientale organisé par le B'nai B'rith Forum - "Dr Moses Rosen "La Roumanie et la Fédération des communautés juives de Roumanie" - Mosaic Cult , qui se déroule sous le haut patronage du président de la Roumanie, Klaus Iohannis[3].

Liliana Țuroiu[4]prend au sérieux le rôle des industries créatives, elle considère que la créativité humaine est un moteur du développement qui offre de nouvelles solutions à travers la pratique de la pensée non conventionnelle et le courage de traverser des chemins peu visibles[5].

Parce que Liliana Țuroiu est convaincue que la Roumanie est l'une des forces créatrices au niveau européen, à travers les événements initiés et organisés avec des équipes des secteurs public, privé et académique, elle a comme défi à mettre la Roumanie sur la carte des événements dédie a la créativité mondiale.

Parcours dans l'art visuel

Tout au début de sa carrière d'artist visuel, Liliana Țuroiu a commencé à fréquenter des foires et des défilés de mode contemporains à Paris, Bruxelles, Düsseldorf, Cologne, Londres et New York. Pendant ces années, elle a regardé des milliers de collections à travers le monde, de la couture de haut niveau jusque au prêt-à-porter. Toutes les connaissances acquises au collège l'ont aidée à comprendre l'évolution des tendances et à développer ses propres solutions vestimentaires originales dans la ligne générale de chaque saison. Elle a développé une marque et un style personnel. Le plus souvent, les éléments de l'art, les types de compositions, les harmonies ou les contrastes chromatiques ont été trouvés dans les collections saisonnières proposées. Elle a créé sa propre marque (Liliana Țuroiu Studio) qui a été lancée lors de sa première exposition au Théâtre national de Bucarest et peu de temps après a été invitée à exposer à Athènes, en Grèce et à New York, aux États-Unis. L’actrice Monica Davidescu est la modèle qui a accepté d'être l'image de cette collection et ainsi fut le debout d’une merveilleuse collaboration qui se poursuit jusqu’à aujourd’hui.

Avec des expositions en Roumanie et à l'étranger, elle continue sa carrière universitaire avec une maîtrise, puis un doctorat en esthétique et des études à Milan dans l'une des plus célèbres écoles de la mode: Nuova accademia di belle arti.

En 2008 Liliana Țuroiu a été élue créatrice officielle des tenues portées par les représentants de Roumanie au sommet de l'OTAN à Bucarest. Ses créations ont été choisies aussi par les autres officialités diplomatiques de Roumanie.

En 2015, Liliana Țuroiu a lancé la collection Zestrea[6]et un film du même nom ou l'art et la rigueur de l'exécution se fondent dans ce concept par rapport à la valeur du costume traditionnel qui a été porté au fil du temps. Le projet culturel Zestrea est promoteur d’identité nationale avec un fort caractère éducatif et interculturel et s'adresse à tous ceux qui sont concernés par la tradition, la culture et la mode. La collection Zestrea, l’album d'art et le costume du même nom ont été exposés en 2016 dans 8 pays.

Dans sa carrière de plus de vingt ans, elle a signé des collections de mode, des présentations et des expositions d'art, la photographie et costumes en Roumanie et à l'étranger dans des endroits comme Venise et Milan, Paris et Lille, Düsseldorf et Cologne, New York, Athènes, au Almata (Kazakhstan), Sofia, Budapest.

Le critique d’art Cristian-R. Velescu[7] affirme que « Liliana Țuroiu est artiste plasticienne et créatrice de mode. Une telle "double compétence" confère la complexité de son concept… de relief et de profondeur à ses créations "Un vêtement créé et signé par Liliana Țuroiu à la valeur d'un dessin, d'une peinture ou d'une sculpture valorisé par l'individualité indubitable de l'être humain paré d'intelligence, de volonté et d'affection".

Catalogues, albums d'art, articles (Sélection)

Liliana Țuroiu est membre du comité scientifique de la conférence internationale « Histoire, Société, Communication », Université La Sapienza, Roma. À travers ses activites artistiques elle soutien des séminaires au sujet des industries creatives. Un exemple c'est le séminaire en partenariat avec l'Institut Européen de Design à Rome.

  • 2015 : L'album d'art et le costume "Zestrea", Liliana Țuroiu
  • 2015 : "Blouse Traditionnelle Roumaine" IA "- Passeport Identité Culturelle", thème de la conférence "La Mode à travers l'Histoire. Costumes, Symboles, Communication - Université Sapienza, Rome
  • 2011 : Interference Album, Imprimeria Art graphique, Bucarest, Co-auteur de l'article "La mode comme passion, profession et mode de vie", publié dans le livre "Moda.Viaţa".
  • 2014 : Opéra Histoire. 150 ans - École des Arts ", Ed. UNArte, Bucarest
  • 2013 : « Ce qui est permis et ce qui est pas... ou à quel point le style est personnel aujourd'hui », article publié dans le livre « Mode, Objet, Costume, vêtement. Thèmes de recherche ", Ed. UNArte, Bucarest
  • 2010 : Co-auteur de l'article "Fashion School dans le contexte de la révolution postmoderne", publié dans le volume "Fashion - Research. Art. Industrie, Ed. UNArte, Bucarest. Sa carrière comprend de nombreux autres projets de costumes et expositions, réalisés avec les étudiants de l'Université nationale des Arts de Bucarest.

Expositions (Sélection)

Zestrea- la collection au-delà du temps

  • L’exposition "ZESTREA" est le projet qui a connu le plus grand succès de sa carrière artistique. Pour Zestrea lui a ete décerné un prix par le Grand Ordre des Chevaliers français, au cadre de l'événement "Night of the Stars"( Hall de Wagram), Paris.

Elle a eu des expositions à travers ses créations inclues dans le projet Zestrea aux :Château de Schönbrunn à Vienne, l'Exposition Universelle Expo Milan, pavillon roumain à la Foire Internationale du Tourisme ITB Berlin, Stuttgart, Château de Bran, l'Université Chrétienne "Dimitrie Cantemir", Bucarest, Château de Peleș, Théâtre Elisabeta, Bucarest etc. Durant le Carnaval de Venise, en 2017, Liliana Țuroiu a une exposition d'art et de costumes "Zestrea" à Ateneo Veneto [8],[9],[10],[11]. En novembre 2016, elle a une exposition personnelle au théâtre Tália à Lisbonne et aussi une exposition personnelle de photographie et de costumes à l'ICR de Lisbonne. Photographie personnelle et exposition de costumes est une autre exposition présenté à l’Athénée à Bucarest en décembre 2016[12] Octobre 2016 a débuté pour Liliana Țuroiu avec une exposition personnelle au château de Bethlen Haller, en Roumanie. Madame Țuroiu a participé à une exposition collective au Palais Cesianu-Racoviţă - Artmark Art Gallery, dans le cadre de l'Enchère de la Valorisation Traditionnelle Roumaine[13],[14]. Le défilé de mode "Zestrea" à Dusseldorf (Allemagne) a connu un grand succès. La première moitié de 2016 (janvier – juillet) le Musée de la Forteresse de Făgăraș a accueilli une exposition personnelle de photographie et de costumes crées par Liliana Turoiu. Au juin 2016 Liliana Turoiu sort l'album au Creart Bucarest[15], lors de l'événement "Ii-esc 2016" l’occasion d’avoir une exposition de photographie.

  • Mai 2015 - Exposition personnelle à ICR - Accademia di Romania, Rome
  • Janvier 2014 - Décembre 2013 - L'exposition personnelle d'art et de costumes "Sur les toits de Paris[16] Athénée Palace Hilton Bucarest
  • 1er décembre 2010 - Exposition sur les interférences personnelles - Bruxelles, lancement de l'album d'art " Interférence " - Bruxelles
  • Décembre 2010 - Ouverture de l'exposition d'art et costume "Interférence" - Théâtre National "I.L. Caragiale "Bucarest, Exposition "Interférence" - Palais Ghica, Bucarest
  • 2000-2009 - GALA WELLA Roumanie - Palace Hall Bucarest (10 éditions)
  • 2007 - Initiation et réalisation du projet "LTU Fashion Gallery" - galerie d'art et costume - Bucarest
  • 2007 - Exposition Almaty-Kazakhstan
  • 2006 - 2005 - Exposition avec stand à Prêt-à-porter Paris - 2 éditions
  • 2006 - 2003 - Exposition avec stand au CPD Dusseldorf - 4 éditions
  • 2006 - Présentation de la mode - Théâtre national de Bucarest
  • 2006 - Exposition Intersélection Paris
  • 2005 - East-West Gallery - Exposition de mode et de photo à New York
  • 2004 - Défilé de mode - Bucarest Palace Hall
  • 2003 - 2009 - Conférences soutenues par la Fashion Fair annuelle de Romexpo, 10 éditions

Prix et Distinctions (Sélection)

Liliana Țuroiu a reçu la médaille d'argent général Henri Berthelot" de la part de l'Académie Roumaine[17].

Liliana Țuroiu a été nominée officiellement au titre de " Femme de l'année" par la section Art et Culture de Roumanie[18].

En 2006 Madame Țuroiu est mentionnée dans l'Encyclopédie roumaine des personnalités - Who's Who - Maison d'édition Elvetia

Une autre présentation qui mérite d’être mentionné est le Prix d'excellence pour l’exposition « Zestrea », projet culturel à l’ occasion de célébration de 20 ans de carrière artistique organisée par des artistes et des cinéastes de la Roumanie[19].
Liliana Țuroiu a travaillé sur plusieurs projets dont Performance sur « Développement Durable » organisé au Palais du Parlement - Union Hall où les partenaires ont été : la Chambre Roumaine-Allemande de Commerce AHK Roumanie, Université Nationale des Arts de Bucarest. Une autre distinction importante pour madame Țuroiu c’est celle de septembre 2015 : le prix du « patrimoine » par le Grand Ordre des Chevaliers français dans le cadre d’événement international Intercoiffure Prix - Salle Wagram, Paris, France.
Au mois de mai 2015 Liliana Țuroiu a participé à la conférence internationale "La mode à travers l'histoire, Costumes, symboles, Communication" - "Blouse traditionnelle roumaine IA - Passeport Identité culturelle" - université de Rome « La Sapienza » et a continué la série thématique des conférences au juin 2016 - Conférence internationale « La mode à travers l'histoire » - article « Mode, de l'Alimentation et Voyage - un nouveau style de vie adapté à la nouvelle esthétique ».
Liliana Țuroiu a toujours gardé un regard personnel lié à l’amour pour la tradition et le patrimoine culturel roumain ce qui a conduit aux nombreuses conférences sur la thématique des vêtements représentatives pour le pays. En 2014 il y a eu une conférence internationale « La IA roumaine, passeport identité nationale » ou Madame Țuroiu considère qu’est nécessaire une éducation artistique dans le milieu de l’enseignement roumain afin de retrouver l’amour et le respect pour les ancêtres et leur créations vestimentaires.

  • 23 octobre 2015 – Prix décerné par le Sénat de l'Université chrétienne "Dimitrie Cantemir" Bucarest pour l’exposition "Zestrea"
  • 2015 - Prix décerné par Wella Roumanie pour 10 ans de recherche et l'éducation
  • 2010 - Prix d'excellence du gala des prix confidentiels, 19e édition
  • 2009 - Prix d'excellence décerné par la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Roumanie (10 éditions consécutives)
  • 2008 - 2007 - Meilleures Marques Fashion Trophy décerné par l'Association de la mode et du design en Roumanie
  • 2007-2006 - Diplôme d'excellence pour une collaboration exceptionnelle à la Foire Internationale de Modexpo
  • 2001 Le magazine Cosmopolitan lui a décerné le prix pour la réussite professionnelle.
  • 2000 c’est l’année ou Liliana Țuroiu touche le prix « Designer de l'année »

Notes et références

  1. (en) « The key plants of Romania's wildflower meadows », sur gardensillustrated.com.
  2. (en) « International website for Great Union Centenary launches today - Business Review », sur business-review.eu, .
  3. (en) « President Iohannis: », sur stiripesurse.ro.
  4. (en) « creative industries ».
  5. (en) « Creative industries and cultural diplomacy in a challenging time - GEOPOLITICA.infoGEOPOLITICA.info », sur www.geopolitica.info.
  6. (ro) « "Zestrea", o colecţie inspirată din costumul tradiţional românesc, de Liliana Țuroiu la Roma », Cotidianul RO,‎ (lire en ligne).
  7. (ro) « Cristian Robert Velescu - Referințe bibliografice Google Academic », sur scholar.google.ro (consulté le 1er août 2018).
  8. (ro) « Expozitia de costume "Zestrea" de Liliana Turoiu, la Carnavalul de la Venetia 2017 », HotNewsRo,‎ (lire en ligne).
  9. (ro) « România prezentă la Carnavalul de la Veneția cu expoziția „Zestrea” - ART7 », sur art7.fm, .
  10. (ro) « România prezentă la Carnavalul de la Veneția cu expoziția „Zestrea” | ART7 », ART7,‎ (lire en ligne).
  11. (ro) « Colecția Zestrea semnată de Liliana Țuroiu, expusă la Ateneo Veneto - Carnavalul de la Veneția - Vinul.ro », Vinul.ro,‎ (lire en ligne).
  12. (ro) « Expoziţia „Zestrea“ poposeşte la Ateneul Român. Corul Filarmonicii „George Enescu“ va îmbraca straie de sărbătoare, joi-seară, la Concertul de Crăciun », adevarul.ro,‎ (lire en ligne).
  13. (ro) « "Zestrea", la licitaţia de valori tradiţionale de la Artmark », sur cotidianul.ro.
  14. (ro) « "Zestrea", la licitaţia de valori tradiţionale de la Artmark », Cotidianul RO,‎ 24 septembrie 2016 (lire en ligne).
  15. (ro) « creart – Centrul de Creație, Artă și Tradiție », sur Creart (consulté le 1er août 2018).
  16. (ro) « Poarta spiritul Parisului, oriunde ai calatori », Business24.ro,‎ (lire en ligne).
  17. (ro) « Academie Roumaine ».
  18. (ro) Roxana Roseti, « Liliana Țuroiu a fost nominalizată pentru titlul Femeia Anului », sur www.cariereonline.ro (consulté le 1er août 2018).
  19. (ro) « Liliana Țuroiu a primit Premiul de Excelență pentru proiectul cultural », astr99max.eva.ro,‎ 201. (lire en ligne).


Cet article « Liliana Țuroiu » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).