Encyclopédie Wikimonde

Liste de jurons wallons

Aller à : navigation, rechercher

Le wallon survit souvent principalement par ses jurons qui sont très fleuris et dont les nuances sont difficiles à traduire. Certains de ces jurons sont d'un usage très commun même parmi les générations d'après 1970 qui parlent pourtant très peu le wallon. [réf. nécessaire]

Wallon liégeois (wallon de l'Est)

  • Arindjî ! : (arrangé) : attardé mental
  • Arèdjî ! : (enragé) : personne sur-vitaminée
  • Barakî : romanichel. Se dit généralement d'une personne mal habillée, malpropre ou vivant dans un taudis ou dans un foutoir pas possible (vivant dans une baraque). Mais aussi d'une personne n'ayant aucune organisation ou méthode dans son entreprise.
  • Barakî d'kermesse : forain.
  • Biesse di nute (bête de nuit) : éponge.
  • bôreu d' troyes et pikeu d'gades (enculeur de truies et piqueur de chèvres) : emmerdeur.
  • Clôs t' geûye ! : ferme ta gueule !
  • Cougneu d'poyes (enculeur de poules) : idiot qui brasse de l'air, vantard.
  • Ènocint catwaze : (litt. Innocent 14) : il n'y eut que treize papes à se nommer ainsi : le quatorzième est celui à qui s'adresse l'invective.
  • Ènocint moussî a sot : (litt. innocent habillé en sot) : il s'agit ici d'une répétition d'un même concept (fréquente en wallon), destiné à le renforcer. (cf. Pol Noël, Polleur mystérieux, Verviers, A l'Enseigne du chat Volant, 2004).[travail inédit ?]
  • Èwaré Sînt Djîle, ou Djîle l'Èwaré (étonné (comme) Saint Gilles, Gilles l'ahuri) : étourdi, benêt. (Origine : la statue de Saint Gilles d'une église liégeoise avait eu les yeux repeints, mais les pupilles louchaient)[travail inédit ?]
  • Grosse biesse : Grosse bête (idiot).
  • Lè djônes (litt. Laids jeunes) : sales gosses
  • Mårticot : singe, sagouin.
  • Oufti! : exclamation très fréquente servant à exprimer l'étonnement, la surprise (Oufti, quels muscles! Oufti, que c'est difficile!).
  • Vas'tchîre è Moûze, ôn vèrrai t'coû  ! (litt. va chier dans la Meuse, on verra ton cul) : vas te faire voir !
  • Vas' à l'djote (litt. va aux choux) : vas te faire voir.
  • Vas' ti fé arèdjî (litt : va te faire enrager) : va te faire voir.
  • Warbô (litt. vers blanc) : femme très laide et très méchante.
  • Schmet : roublard, faux-cul, débile
  • Ti vå bin on relouka, on stron en vau bin deux (litt : tu vaux bien un regard, une merde en vaut bien deux) : tu es laid(e).
  • tiesse di vai : tête de veaux, idiot
  • tiesse di quette : tête de bite
  • Clôs t'geûye!, vî Mosazaure : Tais-toi! vieux con… (à Visé). Allusion à la découverte d'un Mosasaurus dans la région[travail inédit ?].
  • Vî Rahiss', vî trigu : vieux déchet, vieux débris…
  • Taich'tu ti ! : Tais toi !
  • Francè ! : étranger chauvin

Wallon du centre (Binche, La Louvière)

  • Biéte d'haye : stupide
  • Frûme 't guêule / Frûmez vos guêule : Ferme ta gueule / Fermez vos gueules
  • Ni fourt malin : pas très malin
  • Qu'astez biesse! : que tu es bête!
  • Mooon, qué fatcha/ qué djeu!: Quelle histoire! ex: Mooon, qué djeu, il a co tout sketeu (=il a encore tout cassé)
  • Cinsî : paysan (cinse = ferme)
  • Tiess'ti ou tiess'tu : têtu (une tiesse est une tête)
  • Mannet : sale
  • Ed j'va t'in foutre y'ene d'int basquampe si tu n'te tè nié : tais-toi si tu ne veux pas que je devienne violent.
  • Gate à pennat : littéralement chèvre à plumes (d'usage très courant à Casteau)[travail inédit ?][Quoi ?]
  • Milliard ! : juron raccourci (sept cin milliard de sept cin milliard de boudînnes de chi : 700 milliards de ventres de chiens)
  • Ene vak ki brée piere s'geulée : Une vache qui meugle ne mange pas (dit aux enfants qui parlent en mangeant)

Wallon namurois

  • vi guodi = vieux saligot.
  • d(i)méy-cougni = raté (de baiser, un demi-conçu, cougni = faire l'amour…). Qui n'a pas été fini quoi !
  • restin d'touch = sperme coulant d'une verge lorsqu'elle débande après une masturbation.
  • vi bièsse = vieux bête. (souvent dit affectueusement)
  • bardouchi = complètement atteint, fou, taré.
  • gross trauye = grosse truie, grosse putain, grosse salope.
  • i' n'a nin tote ses frites dins l'minme satcho = il est un peu loufoque (littéralement : il n'y pas toutes ses frites dans le même sachet)
  • pourcia : porc pour les personnes qui mangent d'une manière particulièrement sale, man'net ça lui va bien aussi.
  • innocin : innocent dans le sens d'idiot.
  • ranokî tos lès noms do bon Diè : envoyer une belle et juteuse série de noms de Dieu
  • Vas tchîre à Malôn' : Va te faire voir. Se dit à Liège « Vas tchîre è Moûze ! » (litt. vas chier dans la Meuse). La proximité avec Namur du village de Malonne (maintenant dans l'entité namuroise, jadis terre principautaire liégeoise), en faisait une terre d'asile pour les malandrins, diméy-cougnis, bwèteux. Malonne (et Jambes) ont toujours été à l'image de l'animosité historique entre Namur, son Comté, sa Province, et l'impérialisme principautaire liégeois[travail inédit ?].
  • tiesse di via : tête de veau
  • awaré = ahuri
  • tiesse di fou = fou (littéralement : tête de fou)
  • sin mwé : littéralement « (qui)sens mauvais » = malodorant, ex : sin mwè d'baraki ou encore gro sin mwé
  • T'a ostan d'politess a't'panse qu'on tchein d'baraki : littéralement tu as autant de politesse au ventre qu'un chien d'habitant de baraque = impoli notoire
  • Tièsse di baudet = tête d'âne !
  • flamin dè gattes = flamands des chèvres
  • wallon dè flattes = wallon des bouses

Particularité des familles : les petites phrases de nos ancêtres qu'on répète facilement à nos petits.

  • les mougnes et têch'tu qu'on lance aux enfants trop bavards. Accompagné du Rondidju si ti nti tais nin dji m'va t'fé mougni ti lêwe[travail inédit ?].

Wallo-lorrain (wallon du Sud)

  • Cougneu d'bèrouettes = idiot qui brasse de l'air (bèrouettes = brouettes, littéralement baiseur de brouettes)

Wallo-picard (wallon de l'Ouest)

  • Inwané dez-îles = un con
  • Ceinsî = paysan (péjoratif)
  • Meinteux comm' ein arracheux d'deints = menteur comme un arracheur de dents
  • Fâte comm' ein' bite d'ours = fainéant
  • Despeindeux d'gayole = dépendeur d'andouilles (gayole = cage, cf franç. geôle)
  • Nom dè Djû, nom dè zot!, nom dè mène! (juron type nom de dieu)
  • Fât' Bon saing! = Bon sang (juron)
  • Fât' Diâpe ! = Diable, fât signifie « mauvais, sale » dans les jurons
  • Fât' grisoux! = le grisou est un gaz explosif qui faisait des ravages dans les mines de charbon (juron)
  • Fât' pêtard ! (juron)
  • Diâple mou! = Diable et mal ?(juron)
  • D'vas li faye et goyî comm' ein' tute = je vais l'étrangler
  • I'n'a foc qu'ein osjaux d'cat d'veins l'cervelle de s'tiesse = il n'a qu'un petit pois dans la cervelle (mot à mot un os de chat)
  • In poiye de ku sin plu four kun cab' dé caya = Un poil de cul est plus fort qu'un cable de cabine (littéralement) (la cabine s'entend comme celle qui descendait les mineurs dans la mine par les châssis à molette - L'expression met en avant la faiblesse des hommes face aux attributs féminin)

Bibliographie

  • Ouvrage collectif, Congrès de Namur: Ethnographie, Dialectologie, Onomastique, Traditions et Parlers populaires Wallonie-Bruxelles, 1991, 194 p.
  • Yannik Delairesse & Michel Elsdorf, Dico officiel des jurons wallons, Noir Dessin Production, 2002, 240 p. (ISBN 287351079X)
  • Alain Soreil, Georges Van Linthout (Illustrateur)) et François Walthery (Illustrateur), Dictionnaire wallon des jurons et autres bies'treyes, Grivegnée : Noir Dessin Production, coll. « Mémoires Ardentes », (ISBN 978-2-87351-017-6)
  • Le Wallon interdit : 150 jurons et expressions populaires de toute la Wallonie, Grivegnée : Noir Dessin Production, (ISBN 978-2-87351-054-1)
  • Claude-Louis Bastin, Le dico officiel des jurons wallons du Pays de Charleroi, Grivegnée : Noir Dessin Production, (ISBN 9782873511289)

Cet article « Liste de jurons wallons » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).