Encyclopédie Wikimonde

Liste des créatures de la Falaise

Aller à : navigation, rechercher

Cette liste répertorie tous les animaux et créatures des Chroniques du bout du monde.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

(CP) Créature parlante

(CV) Créature volante

(CT) Créature terrestre

(CA) Créature aquatique

(CS) Créature souterraine

(Car) Créature arboricole

(CD) Créature dangereuse

(I) Insecte

A

  • Abeilles des bois (CV) (I) – Elles sont comme les abeilles normales sauf qu’elles envoient une abeille pour trouver des fleurs, et la cire qu'elles produisent est transparente.
  • Aérolarve
  • Aérovers (CV) (CD) – Une créature similaire au serpent. Elle ressemble à un long vers volant, d’à peu près un mètre de longueur et qui a une piqûre empoisonnée qui fait remplir la victime d’air chaud et la fait finalement éclater si un antidote n’est pas rapidement trouvé. Sur son ventre, il y a plusieurs trous dont de l’air est expulsé, faisant voler l’animal. À l'intérieur de sa bouche, il y a une multitude de tentacules semblables à une ventouse qu’il utilise pour saisir sa proie. Il est principalement vert avec des pustules jaunes couvrant le corps. Spic est attaqué par un aérovers peu de temps après son départ du village des trolls et découvre un égorgeur dont le nom est Tendons qui a été piqué. Spic le ramène à son village.
  • Anguilles lacustres (CA) – Elles sont élevées par les gobelins à crêtes dans des nasses en osier qui flottent à la surface des lacs.
  • Aquatinal (CP) (CA) – À la différence des autres écoutinals, l’aquatinal vit plus proche de l’eau. Il a de grandes oreilles, de longs doigts et des pieds palmés. Il a aussi plusieurs barbillons sur le visage et sa peau est verdâtre. L’aquatinal le plus connu est Barbillon, matelot sur le Voltigeur de la Falaise.
  • Araignées blafardes (CS) (I) – Araignées au corps boursouflé et au longues pattes grêles.
  • Araignées d’argent (CT) (I) – Araignées qui vivent dans le Jardin des lumières, dans les Clairières franches.
  • Araignée des bois (CT) (I) – Une araignée que l’on trouve dans les Grands Bois, qui file une très fine toile avec des modèles très compliqués.
  • Araignées mégères (CT) (I) – Petites araignées vivant dans le Nid de Pierre.
  • Araignée nocturne (CT) (I) – Petite araignée des Grands Bois, Qui produit un fil noir très fin qu’on utilise quelquefois pour fabriquer des vêtements légers.
  • Asticrevisse (Car) (I) – Petit insecte des Grands Bois ressemblant à une écrevisse avec une boule au bout de la queue. Il est comestible mais difficile à attraper.

B

  • Barkslug – (Littéralement limace de l’écorce) Dans la version anglaise de Par-delà les Grands Bois, Spic y fait référence lorsqu’il parle avec un égorgeur. Le mot n’a pas été traduit en français et a été remplacé par malpropre.
  • Baudroie (CT) (CD) - La baudroie est une espèce de "poisson terrestre" gigantesque. Elle chasse ses proies en utilisant une sorte de boule déguisé en un délicieux fruit à la fin d'un tentacule. Dès qu'une créature essaye de manger le faux fruit la baudroie alors camouflée sous terre en sort et mange sa proie. Elle est très grande, avec d'énormes mâchoires, cinq yeux et deux jambes grêles.
  • Brasine rouge-sang (CV) (CD) - Une créature étrange présentée dans La Malédiction du luminard et habitant le nid de pierre. C'est une créature créée par les Premiers Savants. Elle est massive, amorphe, change sans arrêt de forme, est de couleur rouge de sang et est immortelle. Cette brasine produit un son étrange quand elle se déplace (à quelques centimètres du sol), une sorte de reniflement. Elle détecte les émotions de ses victimes, plus particulièrement la crainte, la peur ou la panique et s'en nourrit mais quand elle les capture, elle aspire toute l'eau de leur corps et les laisse mourir. Elle est enfermée dans une caverne à la suite d'un éboulement grâce à Ulmus Pétulans.
  • Bulovent (CV) – Petite créature qui vie dans les Grands Bois, qui ressemble à un bulot dont la coquille serait ornée sur le dessus de quatre ballons qui leur permet de flotter dans l’air et de tentacules à la base de la coquille.
  • Les Brasines (CV) – Ce sont les graines de la vie sur la Falaise. On sait que ce sont de petites lumières qui flottent dans l’air. Il est impossible de regarder directement une brasine, on ne voit seulement qu’un reflet, une lueur. Elles se réfugient dans les bâtiments vieux et obscurs. Elles se nourrissent des différentes émotions et y réagissent différemment; parfois clignotantes. Lorsque l’une d’elles est très excitée, elle peut occasionnellement provoquer une brulure brasinée. Quelques brasines peuvent se construire un cocon dans un bosquet d’arbres aux berceuses, il en ressortira un oisoveille, ce qui est extrêmement rare car seulement un oisoveille éclot tous les 100 ans.
  • Brumebernacles (CV) (CD) - Ce sont des créatures aériennes qui parasitent la coque des navires du ciel en s'y agglutinant en grappes translucides.

C

  • Carelotte d'eau douce (CA)
  • Cascarelfes (CP) – Ils sont mentionnés dans Le Chasseur de tempête, quand Laïus Fauche-orteils se souvient de ses meurtres précédents: Une tribu de gobelins crêtés, une troupe de cascarelfes, une famille de trolls des bois... On suppose que les cascarelfes sont des cousins des elfes des chênes.
  • Carnicorbeaux (CV) - Leur nom suggère que ce sont des corbeaux charognards des Grands Bois.
  • Cerf des chênes (Car)
  • Chat des bois (CT) – Chat sauvage qui vit dans les Grands Bois. On utilise ses boyaux pour faire les cordes d’un instrument de musique.
  • Chèvre des bois (CT) - Un mammifère semblable à la chèvre trouvé dans les Grands Bois.
  • Chouettes des bois (CV) (Car) – Chouettes qui se réunissent avant d'aller chasser pour décider où aller.
  • Cisailleur (CV) - Oiseau de proie disgracieux avec un bec tranchant semblable à celui d'un toucan et des énormes griffes. Un Capitaine pirate du ciel prend son nom(Eclair Cisailleur). Il est aussi cloué sur l'école des potions et des poisons de Sanctaphrax.
  • Les corbeaux blancs (CV) - C’est une espèce d’oiseaux, blanche, qui vie dans le Jardin de pierre ou dans le Bourbier où ils défendent méchamment leur territoire. Ils descendent sur leur proie dès que son cœur cesse de battre, ce sont des charognards. Ce sont eux qui annoncent aux universitaires de Sanctaphrax la maturité des roches volantes du Jardin de Pierre en entamant "Le cœur des morts".
  • Crapaud des roseaux - Orange.
  • Crapoteux (CT) (CD) - Un grand amphibien semblable à la grenouille, célèbre pour son souffle toxique qu'il utilise pour tuer sa proie.
  • Crevettine (CA)

D

  • Les Démons des rochers (CS) (CV) (CD) - Bêtes terrifiantes, ressemblant à un énorme pourrivore couvert d'épines. Ils peuplent un ravin d'Ebouliville. Orbix Xaxis tue des Chevaliers Bibliothécaires en les donnant en pâture aux démons. Dans Vox le Terrible, ils finissent à la Bataille de la Grande Bibliothèque face aux gobelins et aux pie-grièches.

E

  • Échassons (CP) (CT) (CS) - Les échassons ressemblent à des insectes, mais sont énormes et complètement transparents, les gens les surnomme "Vieilles Jambes de verre". Ils vivent dans les Grands Bois, dans les jardins souterrains situés sous les colonies de gobelins de brassins où ils produisent le miel rose qui constitue la base de l'alimentation des gobelins. Les échassons vivent pendant des siècles et se consacrent entièrement à leur travail. On ne connaît qu'un échasson, qui travaille pour Linius Pallitax ; Gazouilli.
  • Écoutinals (CP) (CT) – Ce sont des petites créatures qui parlent et qui sont capables de lire dans les pensées. Elles viennent du cœur sombre des Grands bois. Il y a plusieurs espèces d’écoutinals. La plupart des Écoutinals qui sont arrivés à Infraville n'ont connu que la misère mais leur exceptionnelle capacité à lire dans les pensées en font des espions et des assassins très prisés.
  • Égorgeurs (CP) (CT) – Créatures des Grands Bois, ils ressemblent aux humains mais ont la peau et les cheveux rouges. Malgré leur nom, ils sont très amicaux. Ils vivent la nuit et dorment dans de grands hamacs. Les égorgeurs sont extrêmement superstitieux si bien qu'ils portent de nombreuses amulettes autour de cou censée les protéger des esprits, bêtes féroces... À l'instar des Trolls, ils ne se séparent jamais du sentier et craignent plus que tout le Luminard. Ils sont spécialisés dans l'élevage de Hammel à cornes et dans la confection d'objets en cuir.
  • Elfes des chênes (CP) (Car) – Les elfes des chênes sont des habitants des arbres qui dorment dans des cocons d’oisoveille. Ainsi ils peuvent partager les rêves et les connaissances de ceux-ci. Les elfes des chênes ont généralement des yeux énormes symboliques de leur sagesse, et de longue oreilles semblables à celle de Yoda dans Star Wars. Ils possèdent une vue extraordinaire et sont donc embauchés sur les bateaux pirates à la vigie.
  • Épic-oiseau (Car) (CV) - C'est un oiseau aux plumes vert foncées hirsutes avec un bec orange aussi long que son corps. Il ressemble à une bécasse.
  • Épinorc (CT) – Sorte de porc-épic.
  • Escargot lacustre (CA) – Escargots vivant dans les lacs, c'est également une insulte chez les gobelins palmés et à crêtes.

F

  • Faucons des clairières (CV) – Oiseau de proie avec des serres disproportionnées. Quint et Maria en aperçoivent un dans les Grands bois pendant La Bataille du ciel.
  • Febrili
  • Fluquets (CV) (CD) – Les fluquets ressemblent aux oisorats. Ils ont de longs nez pointus, de petites ailes triangulaires et sont complètement noirs. Ils volent en groupe pour les périodes de chasse et se séparent à la fin. Dans Le Dernier des pirates du ciel ils dévorent en entier un troglo et quelques instants plus tard un verondin.
  • Fourmis des bois (CT) (CS) (I) – C’est une espèce d’insecte semblable à la fourmi. Elles deviennent très agitées et désorientées si elles sont dérangées.
  • Fourrecrâne (CT) (CD) – Créature monstrueuse des Grands Bois vivant dans les bosquets d'arbres aux berceuses et attaquant les personnes s'y reposant dans leurs rêves.
  • Frelon de tempête (CV) - Le frelon de tempête ressemble à une grande guêpe. C'est un insecte très rare, on l'aperçoit lorsque le temps est lourd, qu'un orage se prépare. Rémiz Gueulardeau a choisi un frelon de tempête comme sculpture de proue pour son esquif du ciel. Ses larves naissent dans l'eau.
  • Fromps (Car) - A Sanctaphrax, ses créatures généralement amicales sont affamées pour les rendre violentes et brutales lors de combats où les gens parient sur le vainqueur. Ils ont une queue rayée préhensile, des griffes incurvées, une trompe comme un papillon et des oreilles de lapin. Connu pour leurs toussotements la nuit dans les Gands Bois.
  • Fromps arboricoles géants (Car) – Gigantesques créatures à fourrure blanche et hirsute, aux longues trompes et aux grandes griffes recourbées. Elles s’accrochent aux troncs grâce à ces ongles aiguisés et plongent leur trompe dans les fentes de l’écorce, à la recherche des cascarabées noirs dont elle se nourrissent. Les fromps arboricols géants dorment la tête en bas en plantant leurs griffes dans les branches d'arbre ce qui fait suinter la résine que les gobelinets récolte pour faire du commerce.

G

  • Gobelinet bistre (CP) (CT) – Sorte de gobelin au visage grumeleux sans cheveux. Il a les dents pointues, un nez difforme et des oreilles pointues terminées par un plumeau de poil comme une châtaigne
  • Gobelins arboricoles (CP) (Car) - Mentionnés comme faisant partie de la grande armée gobeline, c'est un type de gobelins avec une grosse tête, de longues oreilles et un long nez pointu. On les connaît aussi pour leur utilisation de fromps géant durant les batailles. Arboretum Brancharquée, le Maître de la Bâtisse de Nuage orageux de l'Académie de Chevalerie est un gobelin arboricole.
  • Gobelins à défenses (CP) (CT) – C’est une race de gobelins avec de longues défenses qui sorte de la lèvre inférieure de leur bouche. Ils ont des visages félins. Ils ont deux petites oreilles au sommet de leur tête. Les gobelins à défenses jouent un rôle important dans les Nations Gobelines.
  • Gobelins à œil rose (CP) (CT) – Une espèce commune de gobelin avec de petits yeux roses.
  • Gobelins à ventre bas (CP) (CT) - Une espèce commune de gobelins, très nombreuses comparée aux autres et aussi très pacifiques. Ils font partie des "oreilles pendantes" et sont plutôt des agriculteurs et des fermiers que des guerriers. Ils ont deux gros orteils à chaque pied et porte un ventre très avancé, ce qui fait qu'ils portent souvent une sangle ventrale qui retient leur ventre en passant sous leur nombril. Ils sont souvent exploités par les autres tribus, beaucoup plus fortes et belliqueuses. Un gobelin à ventre bas connu est Boniface Bilboule, le Maire de la Nouvelle Infraville des Clairières Franches.
  • Gobelins blancs (CP) (CT) (CD) – Petits gobelins qui vivent au fond d’un ravin, au cœur des Grands Bois. Ils ont des corps blancs décharnés, dépourvus de poils. Leurs têtes sont cadavériques, trouées de quatre narines et deux yeux bleu électrique. Elles sont également pourvues de tentacules qui permettent aux gobelins de se déplacer car ils sont aveugles. La lumière les effraye.
  • Gobelins crêtés (CP) (CT) – Dans Le Chasseur de tempête, ils sont énoncés lorsque Laïus Fauche-Orteils se rappels de ses précédents meurtres : Une tribu de gobelins crêtés, une troupe de cascarelfes....
  • Gobelins de brassins (CP) (CT) (CS) – Ils vivent en colonie, comme des fourmis. Ils ont un gros nez protubérant et de minces bras et jambes. Il y a seulement une femelle dans la colonie, elle s’appelle Grossemère. Elle est indéfinissablement grande et obèse par rapport aux gobelins, elle cuisine du miel rose pour nourrir la colonie.Assez désagréables, ils ne souhaitent pas d'étrangers dans leur colonie, et ne donnent rien a un étranger affame.
  • Gobelins gris (CP) (CT) (CD) – Une race de gobelin qui vit dans les Grands bois. Ils ont une peau grise et de grands yeux. Les gobelins gris des Grands bois sont connus pour être féroces et agressifs, ils attaquent en immenses groupes appelés "essaims" munis d’un bouclier et d’une courte épée dentelée. Cependant, les individus isolés à l'extérieur des Grands bois ont tendance à être plus paisibles.
  • Gobelins marteau (CP) (CT) (CD) – D’autres membres de la grande famille des gobelins. Les gobelins marteau ressemblent aux têtes plates, mais ils ont une tête étirée et leurs yeux sont très espacés. Ce sont de redoutables guerriers, ils font partie de l’élite de l’armée gobeline et sont très recherché comme gardes du corps. Le plus connu des gobelins marteau est le Général Banderille, chef de la bataille de la Grande Bibliothèque, dont la petite-fille, Torpille, est la chef des gobelins marteaux et têtes plates des Nations Gobelines.
  • Gobelins palmés (CP) (CT) (CA) – Gobelins qui vivent à proximité des lacs. Ils sont frêles, avec des longues mâchoires et des paupières épaisses. Leur peau d’écailles est verte, leurs pieds sont palmés et portent un ergot. Ils ont une crête sur la tête qui change de couleur en fonction de leurs émotions (gris clair pour la peur, vert pour l’interrogation ou rouge pour la joie). Ils vivent de la pêche et des coquillage qu'ils trouvent et font également l'élevage d'anguilles lacustres. Au fond de leur lac, ces gobelins possèdent une Grande palourde, différente pour chaque tribu. Ils organisent des expéditions à travers les Grands Bois pour visiter les autres tribus et ramener dans leurs villages les découvertes du voyage. Il y a 4 sous-espèce de gobelin à crête, vivant chacun au bord d'un lac différent :

- les gobelins palmés à rayures rouges, au bord du lac "Le Silencieux", entouré de collines. Leur grande palourde est pointue.
- les gobelins palmés à défenses, au bord du lac Le Chatoyant. Ce sont les plus petits des gobelins palmés. La palourde de leur lac est la grande palourde à valve noire.
- les gobelins palmés blancs, au bord du Lac du Nuage, nommé ainsi car ses eaux sont laiteuses. Se sont les plus grands gobelins palmés. Ils se déplacent tout le temps avec une lance et un bouclier en osier qui leur permet de traverser une étendue d'eau comme un mini-bateau.
- les gobelins palmés à crête, au bord du lac Le Miroir du Ciel, nommé ainsi car ses eaux tranquilles reflètent le ciel. Leur grande palourde est bleue. C'est la tribu de Felf, Silf, Grelf...

  • Gobelins tachetés (CP) (CT) - Une grande espèce de gobelins, ils travaillent dans les fonderies. Ils ont la peau tachetée.
  • Gobelins à tête plate (CP) (CT) – Gobelins entrainés à tuer. Ils sont très violents et n'hésite pas à se servir de leurs armes. Leur corps est couvert de tatouages et d'anneaux.Certains d'entre eux pour leurs origines assez pauvre serviront parfois les plu grandes institutions de la Falaise, comme Siegfried qui commande la garde du trésor de Sanctaphrax, ou encore Marek qui fut le garde personnel du dignitaire suprême Vilnix Pompolnius.Ils sont le plus souvent assez déloyaux comme le montre Jobard dans le Chasseur de Tempête, ou encore le Garde Sac-a-Picrate qui a tenter d'assasiner Linius Pallitax avec du venin d'aerover versé dans de la liquorine
  • Gobelins velus (CP) (CT) – Gobelins aux cheveux hérissés et au visage couvert de poil. Ils ressemblent un peu à des ours. Dans la Clairière des Fonderies, ils sont chargés de surveiller les ouvriers, Rémiz est d'ailleurs blessé par une flèche empoisonnée de Gobelins velus. Ils sont particulièrement cruels et montre leur férocité lors de la bataille des Clairières Franches
  • Goule des éboulis (CT) (CD) – Cette créature vie à ébouliville, pendant le Second Âge de la navigation aérienne. Elle s’abreuve (Ebouliville peut se comparer à un désert) en suçant toute l'humidité de leurs victimes. L'antidote au venin d'aérover est extrêmement toxique pour elle. Rémiz Gueulardeau est attaqué par une goule des éboulis dans Vox le Terrible.
  • Les Grandes Palourdes (CA) – Elles font partie des premières vies de la Falaise. Les première palourdes se sont formées à partir d'une particule apportée par une tempête. Cette particule a ensuite rejoint le sol par un éclair puis est arrivée dans un ruisseau, un torrent, jusqu'à un lac où elle se fixe et devient palourde puis grandit. Les palourdes géantes sont énormes, de la taille d'une cinquantaine d'Homme empilés. Elles ont un mode de reproduction singulier : lorsque quelqu'un s'approche d'elles, elles l'enduise de limon scintillant qui ne peut s'enlever que si la personne plonge dans un autre lac (c'est ce qui est arrivé à Katia). Elles arrivent à communiquer avec les hommes mais pas en parlant mais par pensées, souvenirs.
  • Griffomards (CT) – C’est de la" vermine de ciel". Ils se glissent dans les navires du ciel par des fentes et mangent la cargaison, ils aiment les bougies. Ceux-ci sont mentionnés dans La Bataille du ciel sur le Cavalier de la tourmente. Ils ressemblent à des homards, mais avec des tentacules sortant de leur bouche.
  • Grinals (CP) (CT) – C’est un race d’écoutinals, on sait seulement qu’ils ont des barbillons aux coins de la bouche et une peau grise et lisse.
  • Guêpe des bois (CV) (I) (CD) - Grands insectes, qui ressemblent aux frelons. Ils vivent dans les Grands Bois et produisent des énormes et douloureuses blessures quand elles piquent. Si leurs œufs sont introduits d'une façon ou d'une autre dans le corps d'un animal ou d’un homme, les larves se frayeront un passage à cou de dard pour sortir, tuant leur hôte de l'intérieur. Ces œufs sont utilisés par Vilnix Pompolnius pour assassiner Hax Vostillix dans Les Chevaliers de l'hiver en enrobant les œufs de sucre pour les faire passer pour des friandises.

H

  • Hammel à cornes (CT) - Grands animaux que les égorgeurs élèvent. Si on les caresse à rebrousse-poil leur fourrure devient piquante. Ils servent aussi de bêtes de bât, leur force leur permettant de tirer de lourdes charges. Ce sont des animaux paisibles et placides, que ce soit à l'état domestique ou à l'état sauvage.
  • Harpie-troglo (CP) (CS) (CD) - Habitant sous les Grands Bois dans des cavernes, les harpies-troglo ne comptent que des femmes et sont de deux formes. Enfants, elles sont belles, avec une peau pâle et des cheveux roux-orange. Après leur cérémonie du sang, lorsqu'elles boivent le jus de racines de l'arbre carnasse, elles grandissent d'un coup, se muscle, perdent leur cheveux et tatouent tout leur corps. Les harpies-troglos vivent dans des maisons en papier et leurs habits sont également en papier. Elles ne sortent jamais de leurs grottes, trouvant le nécessaire pour vivre dans les grottes grâce aux racines des arbres qui leur fournissent nourriture, lumières et vêtements (arbre givre) ou perle saule. Les jeunes harpies-troglos recueillent souvent un petit animal qui leur sert de compagnon de jeu, mais certaines le libèrent avant leur cérémonie du sang, sinon elles massacrent leur animal une fois la cérémonie achevée. Si la harpie-troglo manque d'une quelconque façon sa cérémonie du sang, elle est condamnée à garder son apparence juvénile pour le reste de sa vie. Les mâles de l'espèce sont minuscules comparés à leurs femelles et servent d'esclave à ces dernières, ils sont chauves, ne subissent pas la cérémonie du sang (le sang de Carnasse est mortel pour eux) et n'ont pas de tatouages.
  • Hape-vent (CV) (CD) - Ce sont des créatures aériennes qui parasitent la coque des navires du ciel. Ils ressemblent à des crabes entièrement blanc avec une longue queue épineuse.
  • Hermine des pins (Car) – Habitante des Grands Bois, l’hermine des pins voit son pelage changer des couleurs au long de l’année. Son pelage brun d’été est utilisé pour fabriquer la robe du Professeur d’Obscurité et son pelage blanc d’hiver celle du Professeur de Lumière.
  • Hiboux sylvestre (CV) (Car)
  • Huître des rochers (CA)

I

  • Les Innommés (CT) (CD) – Mentionnés dans Les parchemins égarés, ses immenses créatures sont originaires du cœur sombre des Grands bois, plus loin encore que la Fontaline, on dit que c’est la vie "dans son état le plus primitif". Ses êtres peuvent avoir des apparences différentes et n'importe quel nombre de cornes, des défenses, d'yeux ou de dents. Les seules caractéristiques qu'ils partagent sont leur taille massive et leur aspect terrifiant. Ils sont capturés et utilisés dans Les parchemins égarés. On en rencontre dans les aventures de Nathan, ils sont martyrisés et guidés par des Nains employés par les Écoutinals de la ville de la Fontaline afin de maintenir ouvert le passage à travers le bois d'épines vers les Bois noirs.

J

K

  • Kéçako (CT) – C’est une créature duveteuse pourvue d'immenses bras et de dents acérées. Elle se nourrit de bulovents et de vrilleurs.

L

  • Larveilles (I) - Ressemblant sûrement à de petites chenilles scintillantes, ce sont elles qui tissent les cocons d'oisoveille.
  • Lièvre des bois (CT)
  • Lorèle (CT)- Mammifère des Grands Bois à la fourrure dorée qui pousse un cris vigoureux : winnik-winnik-winnik
  • Loribus (CP) (CV) – Oiseaux capables de répéter des mots, voire des phrases entières.
  • Loup à collier blanc(CT) (CD) - Une espèce particulièrement sauvage de loup, formés par les générations successives comme aides aux chasseurs. Ils sont fréquemment utilisés par les preneurs d’esclaves.
  • Limace forestière - Limace comestible des Grands Bois.
  • Limonards (CA) (CD) – Les limonards sont natifs du Bourbier ; ce sont des poissons sales, mous et qui n’ont pas bon goût. Ces poissons s’agrippent aux pieds de leurs proies et les font se noyer, attendant qu’elles pourrissent pour s’en nourrir. Les quadrites en mangent parfois, bien qu’ils ne soient pas particulièrement délicieux, mais seulement quand il n’y a rien d’autre de disponible. Leurs arêtes sont utilisés pour la divination par les charlatans.
  • Le Luminard (CP) (CV) (CD) - Créature monstrueuse de légende dans les Grands Bois, le luminard est créé accidentellement par Linius Pallitax, dignitaire suprême de Sanctaphrax durant la trilogie de Quint. Un jour où il travaillait dans le Laboratoire Ancien (salle au centre du rocher de Sanctaphrax), Linius tente de soumettre une brasine à l’énergie de la foudre : le résultat est une petite créature duveteuse, ressemblant dans sa morphologie à un enfant. Petit à petit, le luminard apprend à se transformer et à imiter la voix des gens. Il se nourrit des émotions des personnes autour de lui et se délecte surtout de la peur. Il est libéré du Laboratoire Ancien et essaye de tuer Linius Pallitax. Il est chassé de Sanctaphrax par Quint et va se réfugier dans la Lande. Dans sa forme non transformée, il est comme un homme à tête de taureau, avec des cornes de bouc. Il flotte à quelques centimètres du sol. On ne voit pas son corps car il est habillé d’une longue toge noire en loques. À la suite de son affrontement avec Quint, son visage est couvert de brûlures. Ses mains sont griffues et ses dents rappellent un prédateur. On apprendra par la suite que le Luminard originel a provoqué la maladie de la pierre, clouant les roches de vol au sol, et a rejoint le rocher disparu de la vieille Sanctaphrax, où il a su réutiliser le Laboratoire Ancien afin de créer de nouveaux Luminards qui lui seront soumis. En raison de la peur qu'inspire cette créature, et peut-être à cause de son lien avec le ciel, les Gardiens de la Nuit choisirent d'orner leurs toges noires d'une tête de Luminard blanche.

M

  • Mante des bois (I)
  • Le Mangeur de nuages (CV) – Une énorme bête, qui vient tout droit du ciel infini que l’on voit dans Les Chevaliers de l’hiver. Dans ce livre, elle apparait immense et blanche avec une tête grosse comme le rocher de Sanctaphrax et un corps qui pourrait faire trois fois le tour d’Infraville. Elle vit flottant dans l’air, se nourrissant de la chaleur des nuage qu’elle aspire et rejetant neige, glace et blizzard gelé qui cause un hiver interminable à Sanctaphrax et Infraville. Son corps est entièrement figé dans la glace. Elle a six yeux indigo sur le pourtour de sa bouche. Lorsque Quint et ses amis (qui se sont donné comme surnom les chevaliers de l’hiver) font avalé un cristal de phrax à la créature, son corps se libère de sa gangue de glace et reprend sa forme initiale, une belle créature diaphane, translucide.
  • Miauligres félins (CT) - Dans Minuit sur Sanctaphrax, Spic rencontre une variété d'animaux pendant qu’il voyage à travers les Grands Bois : ...les miauligres félins à la queue hérissée de pointes et au crachat venimeux...
  • Minaki (CT) - Petit animal des Grands Bois avec une queue de lézard rayée, un bec surmonté de narines et deux grandes oreilles. De couleur bleu électrique, ils sont très prisés comme animal de compagnie.
  • Mites de l’écorce (CV) (I) – Elles sont découvertes dans Minuit sur Sanctaphrax, c’est un petit insecte nuisible qui mange les pages vieux livres et des manuscrits: ...absorbé par un bout d'écorce que les mites des bois et les vers ont à moitié rongé..."
  • Mouche à sel (I)
  • Moucherons des bois (CV) (I) – Petits insectes qui vivent dans les Grands Bois, ils sont très énervants car leur essaim piquent les personnes et les animaux qui passent à proximité.
  • Multipattes tacheté (Car) (I) – Insecte des Grands Bois ayant une cuirasse vernie et un corps divisé en une quantité de segments comme un collier de perles. Sur chaque segment, il y a une paire de pattes blanches.
  • Multipatte poilu (Car) (I) (CD) - Ressemblant à son proche cousin, il est orange tacheté de gris. Il peut dévorer la chair d'un doigt en quelques secondes.

N

  • Nabotons (CP) (CT) – Ils ressemblent aux gobelinets, ils ont un gros nez qui domine leur visage et deux orteils par pied. Aubin, un membre de l’équipage du Cavalier de la tourmente est un naboton
  • Nain noirs (CP) (CT) – Dans Le Chasseur de tempête, Spic rentre dans la Taverne du Carnasse et aperçoit plusieurs espèces différentes : Il y avait des gobelins à tête plate et des gobelins marteaux; des elfes des chênes, des nains noir et des nains rouges..."
  • Nain-rouges (CP) (CT) - Dans Le Chasseur de tempête, Spic rentre dans la Taverne du Carnasse et aperçoit plusieurs espèces différentes dont un nain-rouge. Dans Les parchemins égarés, il est dit qu’ils viennent des Bois noirs, par-delà la forêt d’épines, au même endroit que les écoutinals. Ils sont minuscules, à la peau rouge marbrée, au corps sphérique et ventru perché sur de longues jambes minces. Ils ont les yeux très écartés, le front bas et un nez effilé, en forme de bec. Au troisième âge de la navigation aérienne, une importante population de nains, rouges ou noirs, vit dans la cité de la Fontaline où ils sont employés comme contremaîtres par les Gardiens Écoutinals afin de maintenir une voie ouverte à travers la forêt d'épines se dressant entre les Bois noirs et les Grands bois.
  • Nocturnals (CP) (CT) - Une race d'écoutinals avec des oreilles extrêmement grandes, diaphanes et de petits yeux globuleux. Ils ont aussi des doigts extrêmement longs et sont originaires des Grands Bois.
  • Nourriciers (CT) (CS) - Les Nourriciers sont d'énormes créatures souterraines, vivant dans les cavernes sous les colonies des Gobelins de Brassins avec les Échassons, servant ainsi de « vaches à lait ». En effet, ce sont eux qui broutent les champignons cultivés par les échassons, ces derniers pouvant ensuite les traire et obtenir le miel rose qu'utilisent les Grossemères pour nourrir leur colonie. Comme les Taupes baveuses et les échassons, les nourriciers sont des créatures translucides dont tous les organes sont visibles.
  • Nymphe des fourrés (?) – C’est une créature qui n’est mentionnée qu’une seule fois dans Par-delà les Grands Bois: l’oisoveille avait fort à faire avec une famille de nymphes des fourrés

O

  • Oisoflamme (CV)
  • Oisomousses émeraude (CV) - Un tout petit oiseaux d’un vert fluorescent qui ressemble au colibri. Les oisomousses émeraudes ont la mauvaise habitude de picorer les yeux de toute créature assez stupide pour s'aventurer sur leur branche de nidification d'où leur surnom de picore-crânes. Ils vivent dans les Grands bois.
  • Oisorats (CV) -Les oisorats sont des petites créatures qui ressemblant aux rongeurs qui vivent dans des bateaux des Pirates de Ciel. Ces oiseaux vivent en immenses colonies qui quittent leur bateau d'origine seulement lorsque celui-ci est condamné. Si un oisorat est emporté loin de son bateau, il retrouvera le chemin. Cette faculté permet aux pirates du ciel de s'en servir comme messagers.
  • Oisoveille (CV) -les oisoveilles sont de majestueux et imposants volatiles d'une grande sagesse. Ils naissent dans des cocons tissés par les Larveilles, dans les bosquets aux Berceuses. L'éclosion d'un cocon d'oisoveille est un évènement rare (une fois tous les cent ans environ). Si quelqu'un y assiste, l'oiseau à le devoir de le protéger toute sa vie, comme cela est arrivé au légendaire capitaine Spic. Tous les oisoveilles partagent les mêmes rêves et ont donc accès à la même connaissance, comme si tous ne faisaient qu'un. Ils sont parmi les "doyens de la falaise". Les cocons d'Oisoveille servent aux Elfes des chênes d'abri, leur permettant de partager les connaissances des Oisoveilles, et les Elfes des chênes peuvent même utiliser ses cocons pour révéler le passé à ceux qui s'endorment dans ces cocons, c'est ainsi que Rémiz Gueulardeau, atteint d'amnésie à la suite de son exposition à une tempête sépia, verra plusieurs événements de la vie de ses ancêtres, notamment la tragédie de la mort de la famille de son arrière-grand-père, Quintinius Verginix, la naissance de son propre grand-père, le capitaine Spic, le mariage de ce dernier puis la naissance de sa mère dans un camp d'Égorgeurs, et enfin la mort de ses parents et son recueille par une femelle Ours bandar lorsqu'il était tout jeune.
  • Oreillard (CP) - C’est surement une espèce de gobelin, mentionnée par Hâbleur le chasseur dans Par-delà les Grands Bois.
  • Ours bandars (CT) - Les ours bandars sont similaires aux nôtres dans notre monde. Bien que très grands et intimidants, ils sont en fait des créatures pacifiques. Ils ont un très épais manteau de fourrure qui apparaît avec des reflets verts, car elle est couverte de mousse. Les ours bandars ont de très grandes défenses qui poussent hors de la mâchoire inférieure de la bouche. Ils se cachent dans les Grands bois. Ce sont des créatures solitaires, bien qu'elles aient des réunions régulières. Bien que l'on rencontre rarement des ours bandars, ils restent en contact les uns avec les autres par cris et communiquent directement par un langage spécial (‘‘Ouaou-ouaou’’ = Bienvenue amie). Le langage des Ours n'étant que rarement connût par le public, ce dernier continue, au fil des siècles, à considérer que les ours bandars sont de simples animaux alors qu'ils se rapprochent par bien des points des autres espèces intelligents de la Falaise.
Les ours bandars sont employés sur les vaisseaux pirates, comme Hubby, du Chasseur de tempêtes.
Les ours bandards sont des créatures inspirantes, et grâce à leur intervention dans la guerre des Clairières franches un ours bandar figure sur le drapeau officiel de la ville de Grande-Clairière.

P

  • Palourdes embourbeuses (CV) (CD) - Ce sont des sortes de coquillages ressemblant à des Coquille Saint-Jacques qui se fixent à la roche de vol des navires du ciel, avalent l'air et le recrache en curieux volutes de vapeur chaude. Cet air chaud maintient la roche de vol à une certaine température évitant que le navire atteint ne s'écrase.
  • Paludicroque (CT) (CS) (CD) - Une créature semblable à la grenouille qui a six jambes, une petite bouche, de grands yeux brillants et est généralement trouvé dans le Bourbier ou les égouts d'Infraville. Elle se nourrie de viande. Le paludicroque a un nez comme un tuba ce qui lui permet de marcher sous la boue pour surprendre ses proies. Sa bouche, ses yeux et son nez sont placés sur son dos. Il se déplace comme le crabe a également une longue queue pointue.
  • Papillioles venimeux (CS) (CV) (I) – Papillons venimeux qui vivent dans le Jardin des lumières mais qui s’échappent parfois dans le foret.
  • Papillon des bois (CV) (I) – Un papillon ou une créature semblable à la mite, belle et inoffensive. C'est l'animal que Magda Burlix, une chevalier bibliothécaire, a décidé d’étudier.
  • Pies-grièches (CP) (CT) (CD) – C’est une espèce d’oiseaux plus grandes que les hommes. Elles s’organisent en une seule énorme colonie où il n’y a que des femelles (les mâles sont minuscules et chétifs, ils se cachent) et leur société est matriarcale. Elles se classent par ordre, du moins au plus important, il y a d'abord les mâles, les soldats, les poules compteuses, les sœurs sybilles, les sœurs fauchard et la chef de la colonie, la mère coquelle. Chacune des classes de Pies-Grièches se distingue des autres par la couleur de son plumage, celles qui ont un plumage chatoyant sont généralement dans les plus hautes classes de la société. Pendant le premier âge de la navigation aérienne, elles habitent le Grand Marché aux esclaves des Pie-grièches, elles y font du commerce d’esclaves. Durant le second âge de la navigation aérienne, elles habitent le Perchoir est, à extrémité de le Grand route du bourbier où elles font du troc et du commerce. Les Pies-grièches sont de féroces combattantes, sanguinaire et sans pitié lors des batailles, il est interdit de regarder une pie-grièche dans les yeux sous peine de mort immédiate. Leur race se fait oublier lors de la bataille du mont des ricaniers où elles subissent une amère défaite, en effet toutes une jeune génération y meurt en ne laissant que de vieilles femelles et plusieurs mâles derrière elles. À ce moment-là, « l'ère des pies-grièches est terminée ». Néanmoins, l'espèce a réussi à se rétablir lors du Troisième âge de la navigation aérienne où, même si on ne sait pas si elles sont redevenues nombreuses, on sait que d'autres pies-grièches sont nées et ont renouvelé l'espèce au cours de ce nouvel âge, elles n'ont malgré tout pas retrouvées la puissance qu'elles avaient au second âge de la navigation aérienne, la pratique de l'esclavagisme ayant apparemment disparue lors du Troisième âge de la navigation aérienne, les privant de leur commerce le plus lucratif.
  • Poissons saurs (CA)
  • Porcelin cuirassé (CT) – Un animal semblable au verrat qui vit dans les Grands Bois mais qui a un museau en forme de trompe.
  • Poules des pinèdes (CT) – Ce sont des poules qui vivent dans les bosquets de pins ferreux. Les Lanciers des Clairières franches utilisent leurs œufs pour le petit déjeuner.
  • Pourrivore (CA) (CD) – Créature volante. Ressemblant à une chauve-souris, il enferme ses victimes dans un cocon d'oisoveille en y injectant des sucs. Les sucs injectés finissent par tuer la victime et par la faire se décomposer, à ce moment-là le pourrivore utilise sa trompe pour forer un trou et se nourrir de la "soupe" ainsi créée.
  • Pourrivores nains (CV) - Ce sont les coussins des pourrivores des Grands bois. Ils vivent dans la Forêt de Sanctaphrax.
  • Poux géants (CS) – Ils vivent dans les grottes troglos dont ils sont la principale nourriture. Ils ont une coquille.
  • Puces des bois (CT) (I) – Parasites qui se développent dans le plumage des Pies-grièches lors des périodes de fortes chaleurs.
  • Punaise des chênes (I)
  • Purulegrenouille
  • Pythons des bois (CT) (CD) – Un très long serpent que l’on trouve dans les Grands Bois qui se nourrit de petits animaux.

Q

  • Quadrites (CP) (CT) - Ce sont les équivalents des humains, presque identiques à l'exception de leurs oreilles pointues. Ils sont capables de se reproduire avec d'autres espèces. Rarement vu et souvent inconnus, ils sont appelés ainsi parce qu'ils sont liés à des créatures des quatre coins de la Falaise. Lorsqu'un personnage de cette espèce doit être nommé par autre chose que son nom, c'est le plus souvent par son métier, ainsi nombre de Pirates du Ciel, de Ligueur, d'Érudits et de Bibliothécaires en tout genre son des Quadrites. Certains personnages sont Quadrites bien qu'ils aient des ancêtres appartenant à une autre espèce, c'est le cas de Rémiz Gueulardeau dont la mère était la fille d'un Quadrite et d'une femme Égorgeur. L'intégralité des « héros » des Chroniques du Bout du Monde sont des Quadrites.
  • Quarm (Car) – Habitants des arbres des Grands Bois avec un grand bec, de longues oreilles hirsutes, une queue de rat, quatre membres avec trois doigt et un pépiement distinctif qui le caractérise. Dans Les Chevaliers de l’hiver, Fabien Tinctex a deux quarms, Couineur et Hurleur.

R

  • Rat tachetés (CT) – C’est une espèce de rat qui a très mauvaise réputation. Ils vivent dans les égouts d’Infraville.
  • Rustotrolls (CP) (CT) – Ce sont des créatures repoussantes, plus grandes qu’un homme, leur tête est difforme, avec un nez énorme, comme une pomme de terre, une peau granuleuse et une touffe de cheveux sur le haut du crâne. Ils n’ont que trois doigts et orteils. Ils sont assez communs à l'extérieur des Grands bois.
  • Rodailleurs (CT) - Créatures habitantes des Grands-bois ayant une facilité déconcertante à sauter de branche en branche, même les plus hautes. Les Rodailleurs sont de féroces prédateurs, dont les teintes de fourrures sont très variées, ils sont adorables lors de leur enfance mais deviennent à l'âge adulte des prédateurs particulièrement féroces. Ils sont généralement utilisés, que ce soit à Infraville, dans les Grands-Bois où même à Sanctaphrax, comme montures ou comme bêtes de sommes, mais sont également particulièrement efficaces en tant que bête de garde. Ce sont les montures des lanciers des Clairières-Franches, celui de Rémiz se nomme Cabrix.

S

  • Sanguimouches (CV) (I) - Elles volent en essaim au-dessus des quartiers de viande sanguinolente.
  • Sanguivore
  • Sarcelle des bois (CV) - Oiseau au ventre tacheté.
  • Scarabée géant (CV) (I) – Un insecte des Grands Bois dont la carapace est utilisée pour fabriquer un instrument de musique.
  • Serpentille
  • Les spectres de la Falaise (CV) (CD) - Les spectres de la Falaise sont féroces, blancs et ressemblent à des immenses chauves-souris qui vivent sur le tombant de le Falaise. Elles se nourrissent de toutes les choses qui se déversent par-dessus la Falaise. Leur envergure peut être aussi grande que celle d’un bateau pirate. et leur bouche munie de crocs aiguisés a été décrite comme étant suffisamment grande pour avaler un hammel à cornes.
  • Spectrinal (CP) (CT) – Tout petits écoutinal pales avec de très longs barbillons. Ambrefile est un spectrinal.
  • Spirovent (CV) (I) - Insectes ne pouvant se déplacer que verticalement grâce à une sorte d'hélice d'hélicoptère.
  • Sporover (I)( CD) (CA) – Petit ver qui vit dans l'eau croupie et provoque une maladie.

T

  • Taupe baveuse (CT) (CS) - Une créature fouisseuse et aveugle que l’on a l’habitude de trouver sous les colonies de gobelins de brassins, qui sécrète de la salive que l’on appelle "glu de taupe". Cette colle est utilisée dans la préparation d’un vernis qui permet aux esquifs du ciel des chevaliers bibliothécaires de voler. Sa peau, comme celle des échassons est entièrement transparente. Elle a deux petites jambes à l’avant de son corps gluant, probablement utilisées pour creuser dans le sol. Sa bouche est un tube protubérant qui sort de sa tête, encerclé d’une multitude d'yeux.
  • Les tignasses (CT) (CD) - Créatures extrêmement dangereuses des Grands Bois, d'habitude trouvées près des endroits très peuplés, comme le Grand marché aux esclaves des Pies-Grièches. Les Tignasses n'ont pas de jambes, ce sont des boules de poils orange et duveteuses, de la taille d’une main, inoffensives pour un œil inexpérimenté. Elles vivent en groupes. Ses créatures montrent leur côté sombre quand une proie passe à leur portée. Elles révèlent alors une immense mâchoire qui découpe et taille peau, chair et os. À la fin de leur repas, il ne reste plus rien de l’animal (ou de l’homme) qu’elles ont dévorées. Elles s’attaquent souvent aux Ours Bandars.
  • Tilde (CT) - Un animal qui vit en troupeau, ayant des cornes enroulées, qui se dissimule grâce à sa robe tachetée. Sa taille est comparable à celle d'un cerf. Ils sont herbivores et peuvent souvent être trouvés près de l'eau. Les cornes du tilde sont utilisées pour faire un instrument de musique semblable à la trompette et ses poils pour faire des vêtements.
  • Tique émeraude (I) - Elle est utilisée pour fabriquer un pigment vert.
  • Troglo-crâne (CT) (CD) – Une espèce très primitive de troglo qui chasse en groupe et ne montre pas de signes de communication verbale. Ils attaquent Rémiz pendant qu’il se rend aux Clairières Franches dans Le Dernier des pirates du ciel mais ils s’enfuient quand des fluquets mangent l’un d’entre eux.
  • Troglo hurleurs (CT) (CD) – Une espèce de troglos nommée dans l’introduction du sixième tome Le chevalier des Clairières franches.
  • Troglo-ploucs (CT) (CD) (CP) – Les troglo-ploucs sont de grandes et corpulentes créatures, avec de gros nez bosselés dominants leur visage. ils ont de petits yeux injectés de sang et de grandes dents jaunes. Ses créatures sont connues pour leur violence envers les étrangers à leur groupe, mais ils sont loyaux envers leur famille et amis. Les troglos-ploucs ont leur propre quartier à Infraville. Beaucoup d'entre eux sont très superstitieux et ont tendance à croire aux fantômes et aux esprits.
  • Troglos des ravins (CT) (CD) - Tribus la plus primitive de la Falaise, ils vivent des ravins troglos, au cœur des Grands Bois. Malgré leur grande taille et leur aspect effrayant, ils se montrent en général distants. Ils vivent dans des grottes creusées dans les versants pentus des ravins et se nourrissent de poux géants qui vivent au fond.
  • Trolls des bois (CT) (CP) - Créatures de petites tailles, superstitieux, ce sont des habitants des grands bois, où ils vivent dans de petits villages. Ils sont spécialisés dans l'exploitation des divers arbres qu'on trouve dans les Grands bois, même les terribles Carnasses, et ils ne quittent jamais les sentiers qui relient leurs villages, craignant d'être pris par le Luminard s'ils s'éloignaient. Ils sont spécialisés dans l'exploitation du bois et la menuiserie.
  • Troll jacteuse (CT) (CP) - Peuple nomades qui vivait dans les Grands bois, ce sont des êtres atypiques aux yeux pédonculés sans paupières, lorsqu'ils discutent on entend généralement des « slurp », car ils ont une longue langue qui leur permet d'humidifier leurs globes oculaires. Les Trolls jacteuses (ce nom est donné à toute l'espèce, mais ils ne sont pas asexués et il y a bien des mâles) vivaient pour la plupart en nomade dans les Grands bois lors du premier âge de la navigation aérienne, même si certains vivaient à Infraville. Lors du troisième âge, un grand nombre de trolls jacteuses part s'installer à la Fontaline, leur espèce ayant une véritable affinité avec la concoction de produits médicaux (baumes, remèdes, pommades, etc.) et la présence de l'eau de la Fontaline leur permettant de créer des produits d'une qualité introuvable ailleurs.
  • Trompe la mort (CT) (CD) – Ce sont des personnes, de toute espèce ou tribu, qui se sont égarés dans la forêt du Clair-Obscur, mais en sont ressortis. Le problème est que cette forêt rend les gens fous mais immortels. Mêmes des blessures atroces ne les font pas mourir si bien qu'il n'est pas rare d'en voir avec des membres en moins, des branches enfoncées dans les thorax, la peaux pourrie, sèche... mais la personne ne ressent pas la douleur. On reconnaît les trompes la mort (autrement qu'à leur corps mutilé) à leur odeur de moisissure, à leur corps brillant et à leurs yeux bleu électrique.

U

V

  • Vampires tailladeurs (CV) – On sait seulement que ce sont de méchante créatures volantes aux gros yeux violets et au museau tubulaire.
  • Vampirinals (CP) (CV) - Ce sont des écoutinals qui peuvent voler. Contrairement à nombre de leurs congénères, ceux-ci sont carnivores, ils se servent de leur capacité à entendre les pensées pour attirer leurs proies. Ils ont, comme les autres écoutinals, des oreilles de chauves'souris mais aussi des ailes et trois crocs recourbés qui sortent de leurs bouche.
  • Vermillules (I) (CD) – Elles figurent dans Minuit sur Sanctaphrax et sont mentionnées brièvement dans les autres. Elles ressemblent à des aiguilles, mince et vertes, avec de petits yeux orange et cinq ventouses qui servent à injecter du poison. Elles ont coûté la vie à Cabestan, un membre de l’équipage de Spic.
  • Verrondin (CV (CD) - Énorme ver de la taille d'un tronc d'arbre qui flotte au-dessus du sol grâce à l'air qu'il expulse par des orifices (ne pas confondre avec l'aérover). Sa bouche est ronde et couverte de plusieurs rangées de dents sur tout le tour de la bouche. Il aspire pour capturer ses proies.
  • Vrilleurs (CV) - Des petites créatures translucides avec des ailes diaphanes et des yeux qui pendent à la fin de deux pédoncules. Ce sont les proies favorites de kéçakos.

Lien externe

Pour voir quelques créatures de la Falaise


Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).