Encyclopédie Wikimonde

Liste des toponymes provençaux de Draguignan

Aller à : navigation, rechercher

La liste des toponymes provençaux de Draguignan recense les noms de lieux, de places, de lieux-dits, de résidences de copropriété ou d'HLM, de lotissements, etc, qui, ayant une origine provençale ou faisant référence à la culture provençale, ne sont pas indiqués dans l'article connexe Liste des rues de Draguignan.

Lieux-dits

  • Le Flayosquet : c'est le « petit Flayosc », situé entre Flayosc et Draguignan et dépendant de cette dernière commune.
  • Le Malmont : colline surplombant la commune de Draguignan. Voir l'article dédié : Malmont.

Toponymes d'HLM faisant référence à l'histoire, à la culture provençale ou méditerranéenne

  • HLM Achard : le nom fait référence à la famille Achard qui possédait une ferme en ce lieu jusqu'à son expropriation en 1962 pour y édifier des immeubles.
  • HLM Le Baouchet : le nom provient, après francisation et déformation, du provençal « baucado » et « bauquiero », la jonchée d'herbe, le lieu engazonné [1] .
  • HLM Maurice Fribourg honore un entrepreneur et promoteur dracénois actif durant les années 1950.

Toponymes de copropriétés faisant référence à la culture provençale ou méditerranéenne

  • Résidence Le Loubet : en provençal, le « loubet » est un petit loup [2].
  • Résidence La Mescla : en provençal, la « mescla » est la mêlée, le mélange, la mixture, la promiscuité [3].
  • Résidence La Reine Jeanne : référence à la reine Jeanne Ire de Naples, qui fut comtesse de Provence au XIVe siècle.
  • Résidence Villa Julia : référence à la ville voisine de Fréjus et à son origine latine.

Toponymes de lotissements faisant référence à la culture provençale ou méditerranéenne

  • Lotissement Les Adrechs : en provençal, « adrechous » signifie ensoleillé, méridional, situé au midi [5].
  • Lotissement Les Cades : référence à la plante provençale dont le nom latin est Juniperus oxycedrus.
  • Lotissement L'Escourtin : en provençal, un « escourtin » [6] est une étendelle [7].
  • Lotissement Leï Tourdres : en provençal, les « tourdres » sont les grives [8].
  • Lotissement L'Oustaou Viei : en provençal, l'« oustau » signifie l'hôtel, l'hôtellerie, l'auberge, la bonne maison [9].
  • Lotissement La Vaugine : provient du provençal « Vau » (vallée, vallon) et « Ginet » (genêt), l'endroit où poussent les genêts [10].
  • Lotissement Les Teissonnières : en provençal, le « teissoun » est le blaireau ; néanmoins le « tessoun » est le petit cochon, le goret [11] .

Voir aussi

Notes et références

  1. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Baucado, d° Bauquiero.
  2. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Loubet.
  3. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Mescla.
  4. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Messugo.
  5. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Adrechous.
  6. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Escourtin.
  7. Une étendelle, selon le dictionnaire Littré, est un sac de crin dans lequel on renferme les graines oléagineuses broyées pour les soumettre à la presse. De manière plus générale, on appelle aussi étendelle un endroit où l'on étend les peaux pour les faire sécher.
  8. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Tourdres.
  9. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Oustau.
  10. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Vau, d° Ginet.
  11. Dictionnaire « Lou Pichot Tresor », éditions Aubéron, 2000, d° Teissoun, d° Tessoun.

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).