Encyclopédie Wikimonde

Livre d'or (musée de Sofia)

Aller à : navigation, rechercher

Le Livre d'or du musée de Sofia, présenté sans preuve, en 2003, comme étant d'origine étrusque, est un ensemble de six feuillets d'or de 24 carats de dimensions 5 cm par 4,5 cm et pesant 100 grammes, reliés par des anneaux comme un bloc-notes et portant des inscriptions en « langue étrusque », et des illustrations de guerriers, d'une lyre et d'une sirène[1].

Il aurait été gravé au VIe siècle av. J.-C. et, dans cette hypothèse, serait le « le plus ancien livre du monde », selon Elka Penkova, responsable du département d’archéologie du musée de Sofia. Cependant, son existence n'est plus signalée depuis plusieurs dépêches de la presse non spécialisée en 2003[2][réf. obsolète] , et son authenticité n'a jamais été confirmée. Enfin, l'objet n'est plus exposé au public par le musée de Sofia, qui en est propriétaire.

La mise en doute de l'authenticité du corpus

L'authenticité du livre n'a fait l'objet d'aucune publication scientifique. Bojidar Dimitrov, le directeur du musée de Sofia auquel il appartient affirme en 2003 qu'il n'y a guère de doute : selon lui, le livre aurait été expertisé par deux experts de Sofia et Londres, dont il ne donne pas l'identité ni la qualité scientifique[3],[4][réf. non conforme].

La date de sa découverte et le site, qui serait une tombe ornée de fresques[5], ne sont pas avérés ; les rares sources disponibles[4] évoquent une découverte fortuite lors de travaux, dans le sud-ouest de la Bulgarie, avant 1950.

L'inventeur, qui est resté anonyme, n'aurait rendu publique sa découverte que soixante ans plus tard, attendant la fin de sa vie pour faire don du livre au musée[3].

Le texte étrusque, qui ne fait l'objet d'aucune retranscription, serait inscrit sur des feuilles d'or. Il n'existe pour le moment aucun ouvrage étrusque antérieur aux VIe et Ve siècles av. J.-C.

L'œuvre a été un temps exposée au musée archéologique de Sofia[2].

Notes et références

  1. (en) « Yes a Resource on Old and Antique Books — World's Oldest Book Exhibited in Sofia 05/28/2003 », sur antique-antiques.com/ : « the pages are covered with text and carry images of a horseman, a mermaid, a lyre and warriors. »
  2. 2,0 et 2,1 « Le premier livre étrusque exposé à Sofia », sur lesechos.fr,
  3. 3,0 et 3,1 « Unique book goes on display », sur BBC News,
  4. 4,0 et 4,1 Bojidar Dimitrov (en) (bulgare : Божидар Димитров Стоянов), directeur du musée de Sophia
  5. Archeological Altruism Results In Etruscan Gold Book Donation The donor said that he came across the book in the valley of the Bulgarian Struma River during road construction work, discovering it in an ancient tomb with frescoes.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).