Encyclopédie Wikimonde

Louis-Leon Christians

Aller à : navigation, rechercher

Louis-Leon Christians est un juriste belge né en 1961, expert européen du régime juridique des religions. Docteur en droit et docteur en droit canonique, il est professeur à l’Université catholique de Louvain où il est titulaire de la Chaire de droit des religions [1] et directeur de l'Observatoire juridique du fait religieux en Belgique (OJUREL)[2].

Biographie

Louis-Leon Christians
Louis-Leon Christians

Louis-Leon Christians, après un deuxième cycle de droit à l'université de Liège fut assistant en droit comparé dans la même université, puis chercheur au centre de philosophie du droit et au centre de psychologie de la religion, de l'université catholique de Louvain, avant d'y enseigner (1998) et d'y devenir titulaire de la chaire de droit des religions (2007). Titulaire d'un doctorat en droit privé (Université de Paris XI) et d'un doctorat en droit canonique (Institut catholique de Paris), il a déployé ses travaux sur les interactions entre droits religieux et droits d'Etat, spécialement en Europe. Il a assuré divers mandats d'expertise pour des autorités publiques belges et des organisations internationales (Nations-Unies, Conseil de l'Europe, OSCE, Union européenne). Il a notamment été désigné par le parlement belge comme un des douze membres experts du collège de direction du Centre fédéral d'information et d'avis sur les organisations sectaires nuisibles (Ciaosn) (1999-2012); co-président du groupe de travail sur la réforme de la législation sur les cultes, auprès du Ministre de la Justice (2008-2012); membre du conseil d'administration du Centre interfédéral pour l'égalité des chances et la lutte contre les discriminations (Unia) (2014-); membre du comité directeur de l'Institut public pour la promotion des formations sur l'Islam (2017-). Depuis 2012, il est président, à l'UCL, de l'Institut de recherche Religions, Spiritualités, Cultures, Sociétés (RSCS) qui regroupe plus de 150 chercheurs autour d'une approche interdisciplinaire du fait religieux[3]. Depuis 2016, il est le porte-parole pour la Belgique francophone, de l'Ecole doctorale interuniversitaire en sciences des religions (Edorel)[4].

Bibliographie

Louis-Leon Christians est connu pour ses recherches et ses publications sur trois lieux disciplinaires : 1. en droit belge, international et comparé relatifs aux régimes des cultes et des convictions philosophiques, aux garanties de liberté de conscience et aux principes de pluralisme et de non-discrimination religieuse; 2. en Droit comparé des religions, notamment au départ du droit canonique, et du droit islamique; 3. en sciences des religions dans leur rapport au droit : une approche interdisciplinaire en interaction notamment avec les recherches en philosophie , psychologie, socio-anthropologie et théologie(s).

Louis-Leon Christians a consacré plus de deux-cents publications (d'articles, de chapitres et de direction d'ouvrage), à ces thématiques[5],[6],[7]. Il codirige aux éditions Bruylant la collection "Droit et Religions" [8].

Parmi les publications relatives au traitement juridique des comportements religieux minoritaires

  • La circoncision rituelle face aux droits contemporains, D. Luciani et R. Burnet (eds.), Approches interdisciplinaires de la circoncision, Paris, Beauschesne, 2014
  • Quelles contraintes juridiques européennes pour la régulation des mouvements religieux contesté, in LUCA, N. (dir.), Quelles régulations pour les nouveaux mouvements religieux et les dérives sectaires dans l'Union Européenne ?, PUAM, 2011, p. 37-57.
  • (et al.), Le fait religieux dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme (chronique annuelle), Annuaire Droit et religion, PUAM, depuis 2007.
  • (et SAROGLOU, V., et al.), Mouvements religieux contestés. Psychologie, droit et politiques de précaution, Bruxelles, Gand, Academia Press, 2005, 216 pp.
  • La legge civile come simbolo religioso: dalla genealogia della norma alla legistica della destigmatizzazione, in Edoardo Dieni, Alessandro Ferrari, Vincenzo Pacillo (a cura di), Symbolon/diabolon. Simboli, religioni, diritti nell'Europa multiculturale, Bologna, Il Mulino, 2005, 51- 71.
  • Dimensions philosophiques et religieuses des approches juridiques de l'identité, in POUSSON PETIT, J. (dir.), L’identité de la personne humaine, Bruxelles, Bruylant, 2002, p. 63-93.
  • Vers un principe de précaution religieuse en Europe ? Risques sectaires et conflit des normes, Annales d’études européennes, 2000, p. 229-273 et aussi publié in Il Diritto ecclesiastico (Univ. Milan), 2001.
  • Religion et citoyenneté en Belgique. Un double lien à l'épreuve de la sécularisation et de la mondialisation, in European consortium for Church-State research, Citizens and believers in the countries of the european Union. A double membership to the test of secularization and globalization, Milan, Giuffre, 1999, p. 105-159
  • Les nouvelles tensions du concept de mariage. Enjeux du pluralisme pour une théologie des droits civil et canonique, Nouvelle Revue Théologique, 1998, p. 564-590.
  • Sur les implicites religieux du droit. Entre mémoire sélective et action positive, Annales de droit de Louvain, 1998/4, p. 347-389.
  • Le juge entre le théologique et le politique : les paradoxes normatifs du concept de trouble, Journal des tribunaux, 1995, p. 720-727.

Notes et références

  1. « CDR - Chaire de droit des religions | UCLouvain », sur uclouvain.be (consulté le 10 juin 2017)
  2. « Ojurel », sur Ojurel (consulté le 10 juin 2017)
  3. http://www.uclouvain.be/rscs
  4. http://www.edorel.info
  5. « Louis-Léon Christians | UCLouvain », sur uclouvain.be (consulté le 10 juin 2017)
  6. (en) « Louis-Léon Christians | Université Catholique de Louvain - Academia.edu », sur uclouvain.academia.edu (consulté le 10 juin 2017)
  7. « Louis-Leon CHRISTIANS - Citations Google Scholar », sur scholar.google.be (consulté le 10 juin 2017)
  8. « Droit et religion », sur fr.bruylant.larciergroup.com (consulté le 10 juin 2017)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).