Encyclopédie Wikimonde

Louis Mazelet

Aller à : navigation, rechercher

Louis Mazelet, né vers 1759 à Peyrolles (dans les Cévennes gardoises) ou Nîmes (Gard), décédé vers 1794 à Peyrolles, est administrateur de la ville de Nîmes durant la Révolution française.

Biographie

Négociant, propriétaire terrien et propriétaire de moulins, il est membre du « Club des Amis de la Constitution » qui est entre 1790 et 1793 le maître absolu de la ville de Nîmes, du district et du département du Gard. Son règne durera jusqu’à l’écrasement du fédéralisme.

Les protestants huguenots -dont Louis Mazelet- prennent part sans complexe à l’élection de l’évêque constitutionnel, tandis que les catholiques s’abstiennent, et que quantité de prêtres s’enfuient vers l’Ardèche. Ce sont les bourgeois aisés qui dirigent alors le département.

Louis Mazelet était président de la onzième section de Nîmes, administrateur du district de Nîmes et Juge au tribunal de Sommières.

Dans un premier temps, il a échappé à la guillotine et à un procès « fictif » en rejoignant les terres familiales autour de Saint-Jean-du-Gard, à Peyrolles. Son frère ainé, Jean Mazelet, qui avait été seigneur de la Baume et connaissait ainsi une certaine respectabilité.

Cependant, les gardes nationaux le prirent en chasse et le retrouvèrent. Louis Mazelet fut alors tué d'une balle dans le dos, les armes à la main, sans doute durant l'été 1794.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).