Encyclopédie Wikimonde

Luc Bouard

Aller à : navigation, rechercher

Luc Bouard
Illustration.
Luc Bouard, en 2015.
Fonctions
Maire de La Roche-sur-Yon
En fonction depuis le
(5 ans, 2 mois et 13 jours)
Prédécesseur Pierre Regnault (PS)
Président de La Roche-sur-Yon Agglomération
En fonction depuis le
(5 ans, 1 mois et 30 jours)
Prédécesseur Pierre Regnault (PS)
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Les Sables-d'Olonne (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique RPR (1995-2002)
UMP (2002-2015)
Les Républicains (depuis 2015)
Maires de La Roche-sur-Yon
Présidents de La Roche-sur-Yon Agglomération

Luc Bouard, né le 25 mars 1961 aux Sables-d'Olonne, est un homme politique français, maire de La Roche-sur-Yon et membre des Républicains.

Biographie

Fils d'agriculteur[1], Luc Bouard s'installe dans les années 1990 à La Roche-sur-Yon pour exercer le métier d'assureur, après avoir été lui-même agriculteur et avoir occupé des postes syndicaux au sein du Centre départemental des jeunes agriculteurs (CDJA)[2],[3]. Il est le frère d'Albert Bouard, maire de Saint-Mathurin[3],[4].

Encarté au Rassemblement pour la République à partir de 1995, Luc Bouard est adhérent de l'Union pour un mouvement populaire (UMP)[1] devenue Les Républicains.

Lors des élections municipales de 2014, il conduit, à La Roche-sur-Yon, la liste « L'énergie nouvelle », une liste de rassemblement de la droite et du centre (UMP, Modem, UDI et La Roche pour tous)[5],[6] avec laquelle il se qualifie pour le second tour avec 35,33 % des voix, 160 voix derrière la liste du maire sortant, le socialiste Pierre Regnault[7]. Le 30 mars 2014, il remporte le second tour de l'élection en réunissant 53,89 % des suffrages face à la liste de la majorité municipale sortante élargie, « Vive La Roche-sur-Yon » (PS, EELV, MUP et FG)[8], faisant ainsi basculer la majorité municipale à droite pour la première fois depuis 1977.

Le 4 avril 2014, Luc Bouard est élu maire par 35 voix sur 45 au conseil municipal. Bien qu'il ait refusé dans un premier temps l'idée de présider la communauté d'agglomération yonnaise[9], Luc Bouard se voit toutefois élire le 18 avril 2014 à la tête de La Roche-sur-Yon Agglomération[10].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Municipales 2014 à La Roche-sur-Yon : la ville bascule à droite », France 3,‎ (lire en ligne)
  2. « La Roche-sur-Yon bascule à droite après 37 ans à gauche », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 Philippe Ecalle et Jean-Marcel Boudard, « Luc Bouard, le candidat qu'on n'attendait pas », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  4. Philippe Ecalle et Jean-Marcel Boudard, « Ce 4 avril, 17 h 28, Luc Bouard efface 37 ans d'attente », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  5. Philippe Ecalle et Jean-Marcel Boudard, « A droite, cette campagne qui tarde à décoller », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  6. Manuel Rodriguez, « Luc Bouard occupe l'espace », Le Journal du Pays yonnais,‎ (lire en ligne)
  7. Manuel Rodriguez, « Luc Bouard talonne Pierre Regnault, le bastion socialiste sous la menace », Le Journal du Pays yonnais,‎ (lire en ligne)
  8. Manuel Rodriguez et Muriel Hillairet, « Historique : Luc Bouard (UMP) renverse le bastion socialiste yonnais », Le Journal du Pays yonnais,‎ (lire en ligne)
  9. « Municipales. Luc Guyau favori pour prendre l'Agglomération », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  10. « La Roche agglo. Luc Bouard élu à la tête de l'agglomération yonnaise », Ouest-France,‎ (lire en ligne)

Annexes

Articles connexes

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).